Trek en Equateur

L’Equateur est le paradis de la rando, du trekking et des ascensions d’altitude. Ce « petit » pays (environ la moitié de la France) est traversé par « l’allée des Volcans » : une ribambelle de sommets de plus de 5000 mètres. Allez c'est parti pour l'ascension du Chimborazo et du Cotopaxi !

Le sommet le plus haut est le fameux Chimborazo (6310 mètres) près de la ville de Riobamba (à 2 heures de routes de Quito). Le plus connu est le Cotopaxi (5897 mètres) accessible également de Riobamba.

Pour l’acclimatation, pas de problème ! Tentez l’Illiniza Nord, 5 116 m, relativement facile en condition d’été. Pour les randos et treks, vous avez l’embarras du choix : la lagune de Quilotoa est la plus spectaculaire avec une plongée de 400 mètres dans des eaux d’un vert émeraude.

Autres sommets possibles :
- Cayambe (5785 mètres),
- El Altar (5319 mètres)
- Tungurahua (5023 mètres) juste au dessus de la ville de Baños (1800 m).

- Baños

Baños est une petite ville de 12000 habitants situé à 1800 mètres d’altitude. Une destination très touristique et très prisée pour ses bains thermaux. De Baños, vous pourrez rejoindre le belvédère du Tungurahua (3h). Ce volcan, situé dans le parc national de Sangay, est encore en activité. Un très beau spectacle si le ciel est découvert.

Des ballades plus faciles vous permettent de dominer la ville (chemin qui monte vers Bellavista). Attention, les chemins sont souvent boueux, prévoyez donc des équipements en fonction.

Trek en Equateur

- Du côté de Cuenca

Prévoyez quelques jours de visite de Cuenca (2530 mètres) : une ville superbe ou il fait bon vivre : des rues pavés, des places magnifiques, une multitude d’églises plus belles les unes que les autres.

Pas mal de randonnées dans le parc National de Cajas (à 30 kms à l’Ouest de la superbe ville de Cuenca) : près de 300 km² de lande, avec une multitude de lacs (on se croirait en Ecosse)

Attention, n’oubliez pas que vous êtes entre 4000 et 4500 mètres, et donc que les température sont en conséquence (prévoir des équipements de montagne chauds).

- Du côté de Tena

L’Equateur est un pays d’une grande diversité. Après être passé dans l’allée des volcans, vous allez être saisis par le décor côté Amazonie. On retombe sous des altitudes plus classiques, et on ressent immédiatement l’humidité. Tena est une petite ville de 17000 habitants (située à 518 mètres d’altitude), c’est aussi la porte d’entrée vers la jungle. De Tena, vous pouvez trouver des prestataires pour des randos/trek dans la jungle. Préférez des circuits qui vous emmène une peu loin de Tena, ce sera plus authentique !

Vous pourrez aussi trouver sur internet des prestataires comme Viventura qui vous feront découvrir le pays avec des circuits authentiques.

L’Equateur et les volcans

Vous découvrirez en Equateur une multitude de volcans dont certains à plus de 5000 mètres. Entre l’Amazonie à l’Est et la côte à l’Ouest, la Cordillère des Andes traverse l’Equateur dans sa partie centrale.

Voici les volcans de plus de 5000 mètres que vous trouverez en Equateur :

  • Carihuayrazo : 5018 mètres
  • Chimborazo : 6267 mètres
  • Illiniza Nord : 5105 mètres
  • Illiniza Sud : 5245 mètres
  • Altar : 5319 mètres
  • Antisana : 5758 mètres
  • Cayambe, Nevado :5790 mètres
  • Cotopaxi : 5897 mètres
  • Tungurahua : 5023 mètres
  • Sangay : 5260 mètres

Treks pas chers en Equateur - l’Equateur en mode "routard".

Le plus simple pour partir pas cher est de partir en autonomie en prenant un vol sec et de trouver l’hébergement et les prestataires sur place. Cela ajoute un côté "routard" et aventure et cela vous fera forcément des souvenirs inoubliables.

Selon votre niveau physique et de connaissance de la montagne, vous pourrez faire les ascensions par vos propres moyens ou prendre un guide sur place.

Vous pouvez organiser vos excusions soit de Quito soit directement dans les villes proches des sommets (vous vous en tirerez encore pour moins cher).

Ascension du Cotopaxi

Le Cotopaxi (5897 m) est le deuxième plus haut sommet d’Équateur et son ascension est très réputée en raison de sa relative simplicité (attention tout de même, car l’ascension du Cotopaxi même si elle n’est pas considérée comme difficile, est assez technique et nécessite les équipements de haute montagne (piolet, crampons et corde), une connaissance du cramponnage et une bonne acclimatation pour éviter les symptômes du Mal Aigu des Montagnes)

Le Cotopaxi est particulièrement esthétique car il possède une forme conique presque parfaite.

C’est également le troisième plus haut volcan actif du monde après le volcan "Ojos del Salado (6893 m)" et le "Tupungato (6550 m)" à la frontière chilienne argentine.

Son point culminant est la bordure nord du cratère, arrondie et qui mesure environ 480 mètres de large. L’odeur de soufre et la présence de fumerolles vous indique que vous êtes sur un volcan bien actif !

Quand gravir la cotopaxi, quelle est la meilleure période ?

L’ascension peut être tentée tout au long de l’année. Les mois de Juin et Juillet sont les mois les plus secs, mais il peut y avoir des vents assez forts. Les mois de Décembre et Janvier sont presque aussi secs et avec nettement moins de vent.

Comment s’y rendre ?

Le Parc National du Cotopaxi est situé à environ 55 km au sud de Quito. Le sommet du Cotopaxi est donc facilement visible de Quito par temps clair.

De Quito, prendre le bus en direction du sud à la nouvelle gare routière principale (Terminal de bus Quitumbe).

Les dernières sorties

Les topos à découvrir

Difficulté : Alpinisme