Randonner avec son chien : conseils élémentaires et réglementation

Il est tout à fait normal de vouloir emmener en randonnée son plus fidèle compagnon plutôt que de le laisser seul dans le jardin. Néanmoins, il faut tout de même se poser quelques questions élémentaires, et ne pas négliger certains aspects comme le caractère et les aptitudes de votre toutou. Ceci, afin que vos randonnées avec lui restent un pur plaisir et non pas un mauvais souvenir

L’objet de cet article est donc de vous aider dans le choix des randonnées où votre chien peut vous accompagner, de faire un tour d’horizon des caractères et aptitudes des différentes races, de vous informer sur la réglementation et sur vos responsabilités.

1° chapitre : Connaître les aptitudes de son chien

Évidemment, tous les chiens en bonne santé peuvent pratiquer la randonnée. Il faut toutefois mettre en parallèle la difficulté de la rando visée et les aptitudes intrinsèques de votre chien.

En effet, les chiens de petite taille auront souvent des difficultés à vous suivre sur des terrains escarpés alors que les plus grands souffriront de problèmes d’articulations et d’un manque d’endurance sur les plus longues randonnées.

Il est communément admis, que les chiens de taille moyenne (50 à 60 cm au garrot), à museau long sont les plus adaptés pour des marches longues.

En effet, leur gabarit leur permet d’avoir une bonne endurance et de très bonnes aptitudes pour le franchissement d’obstacles. Leur museau long leur permet une meilleure respiration pendant l’effort.

Certaines races comme les bergers belges notamment, sont de véritables athlètes. Ils sont d’ailleurs utilisés par les secouristes dans les avalanches ou les tremblements de terre, par les militaires et les services de police pour leurs multiples aptitudes.

A l’inverse, il faudra éviter de s’engager sur un trek d’altitude avec un dogue allemand de 90kg ou un petit Yorkshire. Mais plutôt se fixer des objectifs raisonnables en fonction des capacités de votre plus fidèle compagnon et de vous-même.

2° chapitre : Connaître le caractère de son chien

Il faut savoir que chaque chien a un caractère qui lui est propre. Il est donc difficile d’affirmer qu’une race a tel ou tel caractère. On peut toutefois remarquer certains traits de caractère plus marqués chez une race que chez une autre.

Il est indispensable de connaître le caractère de votre chien

En effet, certains chiens auront dans leurs gènes une plus forte propension à la chasse, d’autres seront plutôt fugueurs, d’autres encore seront peu sociables ou peu obéissants.

Il est donc indispensable de connaître le caractère de votre toutou.

Le tableau ci-après donne une idée des avantages et des inconvénients propres à chaque type de chien pour la pratique de la randonnée.

Grandes races Exemples Avantages Inconvénients
Chiens de berger Berger allemand, Berger belge, Border Collie, etc. - Endurants et dynamiques
- Morphologie adaptée
- Obéissants
- Fort instinct de garde et/ou de protection de son maître.
(Nécessité de sociabiliser le chien le plus tôt possible avec l’espèce humaine ainsi qu’avec ses congénères)
       
Chiens dit « primitifs » Alaskan,
Husky,
Samoyède, etc.
- Endurants et dynamiques
- Morphologie adaptée
(idéal pour vous tracter ou porter de petites charges)
- Fort instinct de chasse
Peuvent tenter d’attaquer chamois, marmottes et autres animaux de la montagne.
- Souffrent de la chaleur
- Bagarreurs
Il faudra sûrement les tenir en laisse si votre autorité n’est pas respectée.
       
Chiens de chasse (d’arrêt, d’eau et rapporteurs) Braques,
Epagneul,
Labrador, etc.
- Endurants et dynamiques
- Sociables
- Fort instinct de chasse
Peuvent tenter d’attaquer chamois, marmottes et autres animaux de la montagne. Il faudra sûrement les tenir en laisse si votre autorité n’est pas respectée.
       
Chiens dits de « Terriers » Bull Terrier,
Fox-Terrier,
Jack Russell
- Endurants et dynamiques
-Sociables avec les humains
- Fort instinct de chasse
Peuvent tenter d’attaquer chamois, marmottes et autres animaux de la montagne. - Bagarreurs
       
Molosses Boxer,
Cane Corso,
Rottweiler, etc.
- Enthousiastes et dynamiques
- Fort instinct de garde et/ou de protection de son maître.
(Nécessité de sociabiliser le chien le plus tôt possible avec l’espèce humaine ainsi qu’avec ses congénères)
- Peu endurants
- Problèmes d’articulation pour les plus grandes races
- Souffrent de la chaleur
       
Petites Races Bichon,
Caniches nains, Yorkshire, etc.
- Facile à porter dans les passages délicats - Difficulté à suivre sur terrain escarpé
- Ressemble à des proies potentielles pour certains rapaces
       

3° chapitre : Les interdits... Parcs nationaux, réserves naturelles 

Attention ! Les chiens sont interdits dans les parcs nationaux et les réserves naturelles

Que ce soit dans les parcs nationaux (Mercantour, Ecrins, Vanoise, etc.) ou bien dans les réserves naturelles (Réserve Naturelle des Hauts plateaux du Vercors, Réserve Nationale Naturelle de Ristolas-Mont Viso, etc.) les chiens, même tenus en laisse sont interdits, et ce, dans un souci de tranquillité pour la faune de ces territoires préservés.

Enfreindre cette interdiction vous expose à une forte amende.

4° chapitre : Avec ou sans laisse, vos responsabilités dans tout ça ?

En dehors des interdits cités avant, et d’une réglementation spécifique comme l’on peut avoir dans les parcs naturels régionaux (où les chiens sont tolérés, à condition qu’ils soient tenus en laisse), il n’y a aucun texte de loi qui vous oblige à tenir votre chien en laisse dans la nature.

Seule la divagation de votre chien peut vous être reprochée. Un chien est considéré comme divaguant lorsque qu’il n’est plus à portée de vue ou de voix de son maître.

Il est très important de noter que, quelle que soit la situation, si votre chien provoque des dégâts ou dommages à un tiers, vous serez pénalement responsable. Que votre chien ait été en laisse ou non, qu’il soit sous votre garde ou non... peu importe vous serez responsable !!!

Mieux vaut donc le tenir en laisse si vous n’êtes pas sûr de votre autorité sur lui !

5° chapitre : Conclusion

Vous voilà donc prêt pour emmener, dans vos escapades, votre plus fidèle compagnon.

Un dernier conseil toutefois, n’oubliez pas de le ménager, de prévoir pour lui une logistique adéquate en fonction de votre randonnée (eau et nourriture suffisante, friandises pour chiens et autres gâteries). Le but étant bien évidement de vivre avec lui une randonnée inoubliable.

Un grand merci à Fabien et Galice pour la rédaction de cet article !

Commentaires

  • par CyrilleMle 27 juillet 2012 à 23h09

    Très bon article. Merci.
    Pour compléter voici 2 p’tites vidéos de rando avec son chien :
    une l’été avec sacoches de bat (qui permet au chien de porter sa nourriture + matériel et set de harnais)
    et une l’hiver avec son chien + pulka
    A voir ici : http://www.blog.aventurenordique.co...

  • par Joelle Reyle 29 juillet 2012 à 10h00

    pour les chiens dits "primitifs" ou plutôt, les nordiques,il est important de réaliser que ce ne sont pas des chiens à laisser en liberté.
    Il n’en reste pas moins que chaque race de nordique a des caractères différents.
    Le husky a la fâcheuse habitude de partir seul loin et longtemps....et bien sûr peut rencontrer de bonnes occasions de chasse.
    le Malamute d’Alaska, lui, au contraire ne profitera pas de sa liberté pour "s’échapper", il restera toujours à la vue de son maître. Mon mari partait régulièrement dans les montagnes de Chamrousse, en évitant bien sûr la proximité des troupeaux, avec 6 malas en liberté...il pouvait croiser d’autres randonneurs avec chiens sans problème (alors qu’à l’attelage / traîneau, c’était difficile). il descendait en courant à travers la forêt et les chiens suivaient.
    d’après l’article il est évident que les seules races valables seraient le belge, l’allemand...c’est un peu réducteur non ?
    je connais une müsheuse qui a un attelage de 6 ou 8 labradors musclés et qui sont fort capables de randonner aussi l’été en liberté...
    je crois qu’en dehors de la capacité physique, le chien doit avant tout être bien éduqué et proche de son maître. un chien est un animal et doit être toujours sous contrôle.
    j’ai vu une chienne malinois tuer une marmotte...incontrôlable car mal élevée...alors attention de ne pas laisser croire que ces races sont magiques..oui ce sont des chiens très vifs et particulièrement sensibles à l’éducation...mais ces mêmes chiens sans éducation deviendront des fauves comme d’autres...oui ce sont des champions sur ring...mais au bout de combien d’heures et d’années de travail réel... ;-)
    un Yorkshire est souvent un affreux jojo aboyeur et agressif qui va induire des bagarres, avec de plus gros, qu’il n’est pas capable bien sûr de tenir...

  • par le 30 juillet 2012 à 22h02

    Bonsoir

    @ CyrilleM : Merci pour ces petites vidéos...Inook est très belle et à l’air d’apprécier les balades au tant que Galice.

    @Joelle Rey : Je crois que vous avez mal lu l’article. L’article commence, par "Tous les chiens en bonne santé peuvent pratiquer la randonnée"

    En ce qui concerne les aptitudes physique du chien, je me permets de re-citer l’article :
    "Il est communément admis, que les chiens de taille moyenne (50 à 60 cm au garrot), à museau long sont les plus adaptés pour des marches longues."
    Je crois que les nordiques en font partie,non ?

    Le fait de mettre les belges en évidence, c’est surtout pour illustrer la différence d’aptitudes physique entre un dogue allemand et un malinois...par exemple. Le but étant, que le lecteur cerne tout d’abord ce que peux faire ou ne pas faire son chien.
    N’ayant qu’une femelle malinois à la maison, il m’est difficile d’illustrer avec une autre race.

    Ensuite, pour la partie caractère...là encore je re-cite l’article :

    Il faut savoir que chaque chien a un caractère qui lui est propre. Il est donc difficile d’affirmer qu’une race a tel ou tel caractère.
    C’est pourquoi il n’y a pas d’éloges sur les caractères d’une race ou d’une autre.

    Nous sommes, par contre entièrement d’accord, sur le fait, que le chien doit avant tout être bien éduqué et proche de son maître.
    En cas d’incertitude sur l’éducation, la laisse sera indispensable.

  • par le 30 juillet 2012 à 22h18

    Rectificatif :

    @ CyrilleM : Inook est très beau et à l’air d’apprécier les balades au tant que Galice.

  • par HARPAGEle 2 août 2012 à 12h43

    Quid de leur présence dans les refuges et gîtes de montagne ... ?

  • par le 2 août 2012 à 14h24

    Bonjour Harpage,

    C’est une trés bonne question !. De mon expérience, les refuges gardés ou gites d’étapes qui acceptent les chiens sont trés rares.
    Quand ils sont tolérés, c’est souvent le fait d’un arrangementet avec un gardien conciliant. Le plus simple est de se renseigner à l’avance ou de se rabattre sur des refuges non gardés ou encore sur du bivouac.

  • par Ladyle 5 août 2012 à 11h55

    J’ai apprécié cet article très bien conçu. Le seul bémol, les parcs où malheureusement les chiens ne sont pas admis et les refuges.J’ai randonné avec mon Kavalier King Charles pratiquement jusqu’à la fin de sa vie (17 ans) voir de la rando alpine soutenue soit en terrain sec ou neige. Toujours la laisse à portée de main pour éviter de nuire aux animaux. Que du bonheur pour elle , quelle endurance elle avait !

  • par seven01le 22 octobre 2012 à 19h10

    Merci pour cet article !
    C’est tellement rare de rencontrer des randonneurs avec leurs chiens !
    Sans compter certains randonneurs qui bougonnent on nous font des remarques mal placées du genre que c’est à cause de nos chiens que les marmottes disparaissent ou qu’ils ne peuvent pas voir chamois ou bouquetins...
    Je randonne depuis des années avec mon chien (croisé épagneul breton/golden retriever). Il a 10 ans et éprouve toujours autant de plaisir à nous voir sortir le sac à dos et les chaussures. On a eu fait jusqu’à 1500m de dénivelé dans la journée et il adore ça ! (malgré sa dysplasie)
    En plus, jamais tenu en laisse, sauf quand on rencontre des troupeaux en alpage, même si je sais qu’il ne fera rien mais plus par sécurité vis-à-vis des chiens de troupeaux.
    Toujours sur le sentier quelques mètres devant moi, les consignes quand il détecte la présence de "gibier" : s’asseoir, sentir et regarder ! Et JAMAIS il n’a dérogé à la règle ! (Petit il a bien essayer de s’amuser à courir après quelques marmottes mais il a vite remarqué qu’elles étaient bien plus malines que lui !). Une fois dans le Vercors, une étagne et son petit, intrigués par mon chien tranquillement couché à mes pieds alors que j’étais accroupie à prendre des photos, ce sont approchés à quasi 5m de moi ! Que demander de plus ???
    Alors la rando avec son chien : un vrai régal pour le maître et son compagnon, et une belle complicité !

  • par le 25 octobre 2012 à 00h51

    Bonjour seven01 et merci pour votre commentaire,

    Randonnant très souvent seul avec ma chienne, je peux vous confirmer que la présence d’un chien en randonnée n’empêche pas du tout de voir la faune locale. Il faut néanmoins reconnaitre que cette dernière sera plus en alerte à vos moindre faits et geste , et il sera donc plus difficile de s’approcher d’avantage d’elle.
    Je pense que le maitre mot est surtout discrétion, on a selon moi plus de chance d’apercevoir la faune seul avec son chien plutôt qu’au milieu d’un groupe de dix personnes.

    Ci-dessous quelques liens où j’ai pris photographier la faune en présence de ma chienne.

    http://www.altituderando.com/sortie503 Chamois du Ventoux
    http://www.altituderando.com/sortie551 Mouflons des prés-alpes de dignes
    http://www.altituderando.com/sortie562 Chamois des prés-alpes de dignes
    http://www.altituderando.com/sortie584 Marmottes du Queyras
    http://www.altituderando.com/sortie618 Marmottes des Cerces
    http://www.altituderando.com/sortie664 Chamois du Dévoluy

  • par heremele 25 octobre 2012 à 13h51

    A tous les randonneurs avec chien(s) : prévoyez-vous chaussons et Cie pour des problèmes aux pattes, notamment aux coussinets ?

  • par le 26 octobre 2012 à 12h14

    Salut hereme,

    Pour ma part, j’avoue que Galice n’a pas eu encore besoin de chaussons. Néanmoins, je suis toujours très vigilant à ses coussinets, heureusement il n’y a jamais eu de soucis. Il faut dire que du haut de ses 13 mois, elle compte déjà prés de 1100kms au compteur.

    A l’inverse, les semelles de mes chaussures de randonnée, qui sont déjà au témoin d’usure, auraient bien eu besoin d’une paire de chaussons ! ;-)

  • par Freezbeele 4 janvier 2013 à 15h52

    Nous avons 6 chiens (jack russel, beagle, berger des pyrennées, border collie, pit bull) a la maison, et nous partons regulierement en vacances, rando, trek, ski de rando, canoe .. avec les plus sportifs.
    J’ai par exemple fait l’an dernier le GR 20 en 3 semaines toute seule en autonomie avec mon jeune border. Une aventure exceptionnelle.
    Mais c’est une organisation a part, car il faut prevoir ses vivres, ses premiers secours, de quoi le proteger (du froid, la nuit, de quoi dormir, ses coussinets, coups de soleil sur le museau, ravitaillement d’eau...) bref. c’est un compagnon a part qui compte sur VOUS. Un gardien de refuge d’altitude m’a raconté qu’on lui ramenait souvent des chiens attachés avec une laisse a un potau de GR avec un mot (ou pas) demandant a une bonne âme de le recuperer ! (sans commentaire).
    Ne vous surrestimez pas, et ne surrestimez pas votre chien. Effectivement ils sont beaucoup plus endurants et solides que nous, mais pensez bien qu’au quotidien vous bougez, marchez et même courez parfois (après le bus, au minimum...). Alors que certains chiens en dehors des vacances ne font RIEN en dehors d’une sortie sanitaire. Ils s’adaptent très vite, mais ils ne peuvent pas passer de 360 jours de canapé a 5 jours de trek en haute altitude. L’endurance est comme la complicité, elle se travaille.

    Effectivement ils sont interdits dans les reserves, les parcs NATIONAUX ,mais pas regionaux !!!!! et il y a deja de quoi faire !!!
    Bon voilà juste une petite parenthèse d’une maitresse excédée de voir a quel point les maitres ne comprennent rien a leurs chiens, s’ils savaient a coté de quoi ils passent.... Appuyer sur marche/arret ne fonctionne pas effectivement.

    Cette année je prevois la cote atlantique en vélo (600km) avec une charrette et ma petite Beagle, le Tour du Mont Blanc avec la pitt bull et le border collie (et mon copain ;) )et normalement le Tour du Queyras avec jack russel et border....

    alors peut etre au plaisir de vous croiser...

    ps : ce genre de tableau qui """classe""" les chiens....beurk !!!! c’est du niveau : les labradors sont des chiens gentils... ah bon ?? pour quoi ils ont un gêne special ?? (c’est d’ailleurs la race qui comptabilise le plus de morsures en France).

  • par le 4 janvier 2013 à 17h14

    Parcs régionaux et chiens : Erreur en Chartreuse tout comme dans les Bauges certaines zones sont interdites aux chiens : présence de panneaux.

  • par le 4 janvier 2013 à 18h25

    Attention, comme le dis galipette, certaines zones à l’intérieur des parcs régionaux sont tout de même interdit aux chiens (car il sagit en fait de réserve naturelle). Quelques exemple non exhaustifs :

    - Parc Naturel Régional (PNR) du Queyras : Chien tolérés en laisse, à l’exception de la Réserve Nationale Naturelle de Ristolas-Mont Viso où ils sont interdits.

    - PNR Du Vercors : Chien tolérés en laisse, à l’exception de la Réserve Naturelle des Hauts plateaux du Vercors où ils sont interdits.

    - PNR de Chartreuse : Chien tolérés en laisse, à l’exception de la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse où ils sont interdits.

    - PNR des Bauges : Chien tolérés en laisse, réserve nationale de chasse et de faune sauvage des Bauges

    etc, etc....

  • par le 4 janvier 2013 à 18h28

    Rectificatif : ..."PNR des Bauges : Chien tolérés en laisse, à l’exception de la Réserve nationale de chasse et de faune sauvage des Bauges où ils sont interdits."

  • par le 12 janvier 2013 à 20h28

    Bonjour aux amis des chiens randonneurs,
    Mon Border Collie s’appelle Benji, tous deux sommes fan de ballades, de rando en raquettes, de
    footing, et surtout de montagne. En 8 ans et demi nous avons du faire près de 15000 kms à pieds.
    En montagne, nous allons un peu pres partout, il est toujours laché mais au coup de sifflet il est au
    pied, car je suis tres respectueux des endroits, des personnes et de la faune ou je randonne. Je n’ai jamais eu de probleme en montagne, sauf peut etre 1 ou 2 remarques déplacées de gens qui n’aiment pas les chiens (donc en l’occurence qui n’aiment pas les autres) mais ceux la je m’en tape... Je bivouac egalement avec lui, et nous avons ensemble des souvenirs de randos inoubliables en Suisse, ou dans les Alpes, Nos randos peuvent atteindre 8 a 9 heures/jour, nos denivelés +1600 m et ce jusqu’a 3500 m d’alt maxi.
    Je peux confirmer qu’il est dingue de cela. Le seul inconvenient d’une equipe cynophile en montagne c’est la logistique tres importante que cela necessite, etude du terrain (zones pastorales, ravins, torrents, crevasses, seracs), la bouffe, la météo, le poids du materiel pour les deux, ce afin de limiter tous les risques pour le chien et vous meme. Le fait d’etre seul avec mon chien, me permets d’aprecier une sorte de sollitude que j’aime, tout en ayant une presence discrete tres complice avec moi.
    Pour conclure, si l’on respecte l’endroit ou l’on va, les personnes qui y travaillent ou qui y randonnent ,la faune qui y vit, que cela soit dans un parc national ou pas, on a pas de probleme, et je me dis que la planete est a tout le monde.........
    A Bientot peut-etre.

  • par le 17 janvier 2013 à 20h29

    Bonjour,

    Notre toutoute a déjà fait fait des randos, l’année dernière, elle a même fait son 1er 3000m, tout comme ses maîtres ! Nous avons fait avec elle le Mont Thabor, avec de belles pauses rafraîchissantes aux bords des lacs, ainsi que le Grand Argentier (3000 aussi) avec son grand pierrier hors sentier. Les coussinets ont d’ailleurs bien chauffés. Quelqu’un connaitrait-il quelque chose pour réparer les coussinets abîmés ? (on a pensé aux chaussettes...)

    Concernant les animaux, pas de soucis particulier, et comme plusieurs l’ont dit, les problèmes viennent souvent des autres promeneurs. Pour exemple, nous étions dans le Beaufortain, et il y avait un groupe de bouquetins. Nous avons eu des remarques acérées d’un groupe de randonneurs sur notre chien, alors que la pauvre n’avait même pas capté qu’il y avait des animaux dans les parages...

    Tout comme Freezbee, je projette de faire cet été le tour du Queyras avec ma chienne (border). Qui peut me dire comment entrer en contact avec elle ? (je me suis inscrite aujourdhui).

    Sinon, quelqu’un aurait-il des bons plans sur le Queyras avec un chien ? étapes ? refuges acceptant les chiens ? lieu de bivouac sympa ? ou tout autres renseignements utiles !
    Merci d’avance pour vos réponses !

  • par cliffangerle 18 janvier 2013 à 20h04

    Bonjour Magriz,

    Pour les coussinets, un veto m’a donné une fois un spray a base d’aluminium, j’ai trouvé cela assez efficace, cela s’apelle ALUSPRAY.

  • par lachouettele 11 février 2013 à 17h09

    je m’adresse plutot à cliffanger

  • par lachouettele 11 février 2013 à 17h12

    mr Cliffanger

    jevoudrais faire le tout du Mont blanc avec ’’une ’’ berger allemend mais deux reserves naturelles sont interdites aux chiens et je n’ai pas envie de payer une amende quelconque .
    comme vous avez l’air de dire que parc nationnaux ou non pas de problemes , je voudrais quelques conseils si c’est possibles

    vous en remerciant par avance

  • par le 11 février 2013 à 19h10

    Bonjour à Lachouette,

    Malheureusement je n’ai pas une réponse certaine à 100% à te fournir. En effet, il m’est arrivé plusieurs fois de randonner avec mon border dans des parc regionaux, quelquefois sans meme le savoir et je n’ai jamais eu de problemes. Par contre, je n’ai jamais croisé de garde national ou regional (il y en a peu).
    Il faut dire que je suis souvent en autarcie et que j’evite, ce pour d’autres raisons que la presence de mon chien, les circuits trop touristiques, j’aime bien partir tres tot pour etre le plus seul possible.
    Il est sur que sur le TMB, qui est une randonnée ultra convoitée en été, avec des des étapes bien definies, tu peux, mais c’est pas sur, tomber sur garde au départ d’une étape. Moi, comme ecrit
    precedement je reste discret, je bivouac plutot que d’aller dans les refuges bondés, et surtout je
    je fais tres attention à ce que mon chien ne dérange personne. Je contourne les zones pastorales
    car un chien peu effarouché un troupeau et donc affolé les betes et dans une zone à risque, je l’attache, idem s’il y a trop de monde dans un passage car beaucoup de gens n’aiment pas les chiens. Maintenant face aux raleurs qui se sentent obligés de te faire des remarques infondées, je
    suis moins sympa car mon chien a aussi le droit de profiter de ces endroits magnifiques, il y a aussi des blaireaux a deux pattes en montagne et je ne me permets pas de les juger.
    En conclusion, évite les lieux ultra connu, pars tot le matin et randonne, surtout si tu emmenes ton
    chien hors vacances scolaires. moi je pense que le TMB avec un chien est possible mais plutot
    debut juin. Par contre attention il y a des passage avec echelles....
    Bonne rando à toi et qui sait, peut etre nous croiserons nous......

  • par le 12 février 2013 à 21h07

    Bonsoir lachouette,

    Selon moi deux solutions s’offre à vous pour être sur à 100% de ne pas avoir a payer d’amende du fait de la présence de votre chienne berger allemand.

    - Soit adapter votre parcours en prenant soins de ne pas pénétrer dans les réserves naturelles. Je ne connais pas le coin mais je pense que cela doit être possible (surement quelques jours de plus au programme).
    Pour info, l’amende peut titiller les 100 euros (réponse par mail des garde des hauts plateaux du Vercors lors de la préparation de mon article...bien que cela ne soit pas précisé)...et il y a forte à parier que lesdits gardes (si peu nombreux soit-ils ?) vous raccompagne aimablement hors des limites de la réserve avec votre petit souvenir en poche

    - Soit préférer un autre tour où votre plus fidèle compagnon pourra vous accompagner sans restrictions particulière. (c’est pas les endroits qui manquent...Ubaye, Dévoluy, Cerces...etc)

  • par le 13 février 2013 à 08h59

    Bonjour,
    Pour info : les chiens ne sont pas admis :
    dans les réserves naturelles : Aiguilles Rouges et Carlaveyron
    - Tolérés en laisse :Réserve des Contamines
    - Tolérés en laisse muselés avec carnet de vaccination papiers d’identité en Suisse et Italie.
    Pour ce qui est des gardes même s’ils ne sont pas visibles ils ont des jumelles performantes...
    - Renseignement sur l’ohm chamonix
    - Zone sur la carte IGN
    Pour ce qui est du TMB début juin vu l’enneigement actuel ???

  • par le 8 mars 2013 à 17h45

    bonjour,
    on voudrais cet été partir avec notre chienne , un berger allemand de deux ans, nous aimerions faire des balades dans la nature, decouverte de lacs, de cascades, faire des randos ( mais pas de hauts niveaux) mais nous ne savons pas où partir, avez vous des idées ???
    merci d’avance

  • par le 8 mars 2013 à 18h38

    Il y a pas mal d’endroit pour çà. Je pense instinctivement à l’Ubaye que je connais bien. Ci-dessous quelques randonnées cani-compatible avec des jolis lacs.

    http://www.altituderando.com/sortie570
    http://www.altituderando.com/sortie571
    http://www.altituderando.com/sortie581
    http://www.altituderando.com/sortie638

  • par charly38le 29 mars 2013 à 12h06

    Merci à tous pour vos récits,
    je laisse mon mail pour ceux qui serait intéressé de prévoir des balades avec mon Malamute et moi : mage_libre@hotmail.com

    au plaisir.

  • par OAKLANDle 28 avril 2013 à 17h00

    Bonjour,

    Nous souhaitons emmener notre labrador dans les Pyrénées mais nous voulons des balades sans laisse. C’est plus agréable pour notre chien.
    Est ce que quelqu’un connaît des randonnées avec lac ?
    Merci

  • par Bastienle 15 mai 2013 à 20h56

    Bonjour

    Moi je pars souvent avec Chiper mon Parson Russell (6ans) pour des rando d’un ou plusieurs jours dans les Pyrénées. Impeccable, j’ai une laisse au cas ou mais j’ai très rarement besoin de m’en servir...

    Oakland, pour être sûre de ne pas t’apporcher des réserves naturelles, et si tu veux voir des lacs magnifiques, je te conseille par exemple les lacs de Consaterre (Sublissimes) en partant d’Ens à proximité de Saint Lary... Pas énormément de monde vers aout/septembre mais c’est magnifique... Chiper adore en tout cas !

  • par Madame Vacancesle 24 mai 2013 à 10h10

    Super intéressant,
    si vous me le permettez, je vais insérer un lien dans mon blog à destination de mes clients randonneurs !

  • par le 25 mai 2013 à 12h47

    Bonjour,

    Pour ma part (l’auteur de l’article), je ne vois pas d’objection à insérer un lien sur votre blog, du moment qu’altituderando est cité. Il faudrait peut être attendre la confirmation d’un des administrateurs du site.

  • par le 13 juillet 2013 à 18h45

    Bonjour à tous,
    Toujours dans le domaine de "randonner avec son chien" sur ce forum d’ALTITUDERANDO, je souhaite vous faire partager un
    merveilleux moment que j’ai eu le week end dernier avec mon Border collie Benji. Nous sommes habitués au rando en montagne,
    mais un challenge me tenais particulièrement à cœur depuis un an : Monter en solo sur un 4000 avec mon chien.
    Ce petit défi, je l’ai réalisé vendredi et samedi dernier en suisse.
    1er jour : Je suis parti de Zermatt à 1620 m et je suis monté jusqu’au refuge de Gangeddhutte à 3023 m où j’ai passer la nuit
    avec Benji, le gardien et sa famille super sympa, m’ont reçu parmi les clients présents pour la nuit sans aucun probleme.
    2 eme jour : Apres un bon p’tit dej, j’ai pris un télépherique jusqu’au Klein Matterhorn 3820 m. Là apres avoir equipé Benji, j’ai
    chaussé crampons, enfilé le baudrier et je suis parti sur le plateau du Breithorn en cordée avec mon chien.
    La méteo était un reve, neige gelée et grand soleil, nous avons ensuite effectué l’ascension du Breithorn, Benji en tete.
    Il s’est comporté comme d’habitude, merveilleusement, à l’écoute de mes ordres, et du respect des autres cordées
    (securité oblige).
    Nous avons atteint le sommet, où tres fier de lui, je lui ai remis sa médaille de "chien alpiniste" (un petit piolet au collier),
    suivi d’une belle accolade.
    Ce genre de course demande pas mal de preparation, et une grande confiance en son chien.
    Donc, on sait maintenant : Qu’a cœur vaillant, rien d’impossible".
    A plus. Thierry.

    http://youtu.be/6rUgskyAP9o

  • par Baroudeurle 10 août 2013 à 19h28

    Pas plus emmerdant que la rencontre avec un chien lors d’une randonnée. Ils se sont déjà jetés sur vous avant que leur maitre ait réagi.
    Je rentre de 35km de rando, j’ai subi 3 attaques de chiens ! Sérieusement, les chiens et leur maitres sont une plaie !!!

  • par le 11 août 2013 à 13h16

    Bonjour,
    Nous rentrons de :
    - un WE à Belledonne
    - 4 jours de rando en autonomie dans le Queyras
    - 10 jours de randos à la journée dans les Ecrins (pas dans le Parc...) et de nouveau dans le Queyras.
    Nous n’avons été mangés par personne, ni chiens, ni randonneurs mécontents de voir notre toutou détachée. Ah si, une fois par un patou un peu trop argneux (il essayait de gnaquer les pattes) qui devait péter un plomb sous la pluie et sous l’orage...
    Bianca n’a elle même mangé personne, à part un gros quignon de pain trouvé sous un rocher et des restes de piques niques égarés par-ci par-là.
    Et nous avons pu voir des chamois, des marmottes, des lagopèdes et même un lièvre variable.
    Pour voir le toutou et les montagnes :
    https://picasaweb.google.com/112927...

  • par Shampalinele 20 août 2013 à 20h09

    A quand une liste spécial rando avec son chien ??! merci pour votre article. Nous nous mettons de plus en plus à la rando avec notre croisée Berger Allemand qui adore !!!!

  • par le 21 août 2013 à 13h58

    Merci Shampaline pour votre commentaire,

    Pour une liste "spécial chien" je pense qu’il appartient à chaque maitre de faire sa propre liste...sans oublier l’eau et la nourriture suffisante ...peut être sa couverture pour les éventuels bivouacs (les nuits peuvent titiller les 0°C) et son jouet préféré pour que tout le monde puisse s’amuser.

    @baroudeur : S’il est vrai que l’on peut incriminer certains maitres irresponsables, il faut tout de même bien avoir a l’esprit que le comportement d’un chien n’est que le reflet de son maitre.
    Le seul défaut du chien, selon moi, est qu’il croit en l’homme. Par contre, l’homme est une véritable plaie...ca c’est sur !!!...que se soit ici sur ce forum ou lors de vos randonnées.

    @magriz : Bravo pour avoir réfreiné les instincts sanguinaires et meurtriers de Bianca...vraiment chapeau pour votre expoit !!!....j’ai réussi le même exploit avec Galice :-)...serait-il possible que nos amis à 4 pattes ne soient pas des serial-killer en puissance ???...je l’espère en tout cas ;-)

  • par Jahganle 26 août 2013 à 14h15

    Bonjour, j’aurais une petite question .

    En effet, j’ai lu sur plusieurs sites internet que des chiens tels que le rottweiler n’était pas recommandé pour faire de la randonné d’une semaine . Or je compte , dans un ou deux ans, prendre un rottweiler comme animal de compagnie . Néanmoins aimant bcp la rando en montagne, j’aimerais savoir si c’est vraimnt totalmnt déconseillé de prendre un tel chien avc soi en rando ?

    A noter que je pratique de la rando "occasionnel" c’est à dire , une semaine ou deux par ans en montagnes .

    merci d’avance pour vos réponses

  • par JulieHeikole 30 août 2013 à 18h01

    Bonjour,

    Souhaitant faire de la rando avec bivouac avec ma chienne, j’ai dévoré les articles et les randonnées sur le site ! Donc merci pour ces superbes présentations !

    Je suis en Isère depuis seulement deux ans, et je m’y connais encore mal en montagnes. Existe t-il une carte qui montrerait les parcs naturels et autres endroits interdits aux chiens ? C’est dommage que sur les randonnées, il n’y ait pas une mention "autorisée aux chiens" car j’ai l’impression que beaucoup de monde aime la cani-rando !

    Cordialement

  • par le 1er septembre 2013 à 10h41

    Bonjour Jahgan et JulieHeiko

    Je vais essayer de vous répondre avec ma maigre expérience.

    @Jahgan : Effectivement les rottweilers ne sont peut être pas les mieux armés pour des randos de plusieurs jours consécutifs.
    Néanmoins cela reste des chiens très dynamiques et sportifs, ils ont surement la capacité de pouvoir marcher plusieurs heures sans trop de soucis...mais ils essouffleront surement plus vite qu’un chien de bergers par exemple.

    Ensuite il faut aussi avoir a l’esprit que ces chiens sont soumis à une réglementation très stricte...dont voici les règles :

    Une fois le rottweiler acquis, il est indispensable :

    Qu’il soit identifié (puce ou tatouage).
    Qu’il reçoive une vaccination antirabique annuelle (dès l’âge de trois mois) et donc posséder un passeport européen obligatoire avec le vaccin.
    Qu’il passe une évaluation comportementale, réalisée par un vétérinaire inscrit sur une liste départementale, entre 8 et 12mois.
    Que le propriétaire souscrive une assurance responsabilité civile (indiquer la race du chien à l’assureur) et obtenir une attestation d’assurance spéciale de la part de son assureur (article 4 du décret).
    Que le propriétaire obtienne une attestation d’aptitude en suivant une formation portant sur l’éducation et le comportement canins, ainsi que sur la prévention des accidents.
    De le déclarer à la mairie de votre résidence ou de la résidence du chien avec tous les documents cités avant afin d’obtenir un permis de détention.
    Qu’il soit tenu en laisse et muselé notamment dans les lieux publics, les locaux ouverts au public, dans les transports en commun et dans les parties communes des immeubles collectifs (souhaitable dès l’âge de trois mois).

    Il est important d’avoir toujours sur soi les papiers du chien, le document de déclaration en mairie ainsi que l’assurance car si vous êtes contrôlé au vous les demandera.

    Donc si vous avez bien lu, il vous faudra randonner avec votre chien en laisse et muselé, pas évident quand on sait que la langue et leur unique moyen de transpiration.

    Donc oui ce n’est pas le meilleur choix de chiens si vous voulez randonner avec.

    @JulieHeiko : Une carte exhaustive ?...je n’en connais pas...après, le mieux et de se rapprocher des offices du tourisme et autres mairies concernées avant le jour de vos randos.

  • par CosmicPeanutle 12 septembre 2013 à 15h13

    Voilà un article et des commentaires qui font plaisir à lire, tellement de gens sur des forums m’on déconseillé la rando avec un chien... et bizarement toujours des gens qui n’ont jamais essayé et qui on juste croisé des randonneurs qui... Bref, merci de nous faire partager vos experiences !

  • par web 007le 20 novembre 2013 à 20h46

    Hé ! "cliffanger" ton chien y sait moufler ?

  • par le 21 novembre 2013 à 21h06

    Je ne vais pas te mentir : Non, il ne sait pas, pas évident de faire un machard avec des pattes de chien..... mais pour une crevasse, si moi
    je peux le ressortir, il est vrai que pour lui, c’est moins évident, la cordée tu t’en doute, c’est surtout pour lui.
    D’un autre coté le Breithorn, c’est pas l’Everest, mème s’il y a quelques crevasses, les risques sont très limités A plus....

  • par Marie2501le 7 janvier à 19h18

    Bonjour,
    Je pars en Ecosse cet ete faire les WHW avec ma chienne border collie. Ce sera notre premiere randonnee. Je me pose donc plusieurs quant a la quantite de nourriture qu’elle ingerera durant notre cani-rando. Habituellement, ce n’est pas une grande mangeuse ... Faut il que je change de croquettes ? Quand dois je lui donner a manger (Matin,Midi soir ?)
    J’ai vraiment hate d’y etre !

  • par le 9 janvier à 12h07

    Bonjour Marie2501,

    Pour la fréquence des repas,je ne pourrai que vous conseiller de garder les mêmes habitudes qu’au quotidien + quelques friandises (pour les récompenses). Préférer les croquettes aux boites de pâté (plus lourdes et moins nourrissantes).

    Dans tous les cas, votre petit périple à l’air bien sympa, je ne connaissais pas le "West Highland Way", j’ai donc pus découvrir ce joli périple de 5 à 7 jours grâce à google.

    J’espère que vous nous ferez un petit retour de votre séjour écossais.

  • par le 9 janvier à 15h27

    Salut Marie2501
    J’attendais l’intervention de notre « cynophile Altituderando » pour te souhaiter bon vent sur cette formidable traversée que j’ai découvert en 1996 (que ça passe vite) C’est une belle aventure sauvage qui peut se conclure par l’ascension du Ben Nevis. Et comme le dise les autochtones : « Si tu ne vois pas la montagne c’est qu’il pleut, si tu la vois c’est qu’il va pleuvoir ! » PS : Gare aux farouches moustiques écossais. Sinon que du bonheur

  • par Brindelle 9 janvier à 17h47

    Les chiens ne cessent de l’importuner lors de mes sorties. Les réactions sont toujours les mêmes."il n’est pas méchant"
    D’accord mais me faire renifler ne m’amuse pas.mes pantalons sont régulièrement salis par leurs pattes,et leur bave.inutile de dire que j’en ai une crainte farouche ayant été mordu étant enfant.mes promenades sont un enfer.
    S’il existe un moyen de les tenir à distance sans leur nuire,faites le moi savoir au plus vite.merci.

  • par Marie2501le 9 janvier à 18h57

    Vivant avec des chiens depuis toute petite (soit 18 ans),j’ai remarque que mes chiens etaient attires par les personnes qui en avait peur. Je pense qu’il remarque certains comportements. L’indifference marchera peut etre ?

  • par Marie2501le 9 janvier à 18h58

    Merci a tous pour vos conseils !(je suis desolee, mais mon clavier refuse d’ecrire mes "accents")

  • par cliffangerle 9 janvier à 20h37

    Bonjour, Je partage l’avis de Marie2501, tous les chiens ou les chiennes testent leur dominance vis à vis des autres chiens ou vis à vis des personnes. S’ils ressentent de la crainte chez l’autre, ils sont plus sures d’eux et donc plus insistants sans pour autant etres agressifs, c’est juste de la frime, donc un peu d’indifférence ou mieux, "une caresse, un mot sympa" et plus de problème..., le chien n’a plus rien à se prouver et passe son chemin a+.

  • par Giacomole 6 février à 10h30

    Bonjour à tous ... Nous sommes une équipe de bons copains qui randonne depuis plusieurs années avec nos chiens. Nous sévissons sur les départements de la Savoie, Haute-Savoie, Isère, Ain et Beaujolais.
    Nous connaissons nos limites et celles de nos chiens. Ainsi, certaines randonnées sont sportives ... D’autres seraient plutôt qualifiées de "promenades". Chaque propriétaire choisissant de participer ou non.
    Je suis une adepte de l’adoption en refuges et mes amis ont toujours accepté mes "gueules cassés". Leurs chiens et leur tolérance me permettent aujourd’hui de randonner avec 2 bêtes de course 0 défaut(la meute est exceptionnelle en ce qui concerne les progrès). Chiens de race avec pédigrée long comme le bras ou récupération ... Peu importe car le chien est souvent votre prolongement. Nous le "contaminons" en bien ou en mal. Il a son caractère bien sûr mais un juste équilibre se met en place permettant le respect et le bonheur de tous.
    Hormis les fabuleux paysages qui s’offrent à nous, le plus beau spectacle reste celui de voir une meute de chiens équilibrée et heureuse dans le partage d’un sac à dos ou d’une rando ...
    J’en suis même à vous écrire que sans mes 2 chiens, je ne suis pas sûre d’être aussi motivée par la randonnée.
    Merci pour ce forum très intéressant.

  • par Giacomole 6 février à 10h30

    Bonjour à tous ... Nous sommes une équipe de bons copains qui randonne depuis plusieurs années avec nos chiens. Nous sévissons sur les départements de la Savoie, Haute-Savoie, Isère, Ain et Beaujolais.
    Nous connaissons nos limites et celles de nos chiens. Ainsi, certaines randonnées sont sportives ... D’autres seraient plutôt qualifiées de "promenades". Chaque propriétaire choisissant de participer ou non.
    Je suis une adepte de l’adoption en refuges et mes amis ont toujours accepté mes "gueules cassés". Leurs chiens et leur tolérance me permettent aujourd’hui de randonner avec 2 bêtes de course 0 défaut(la meute est exceptionnelle en ce qui concerne les progrès). Chiens de race avec pédigrée long comme le bras ou récupération ... Peu importe car le chien est souvent votre prolongement. Nous le "contaminons" en bien ou en mal. Il a son caractère bien sûr mais un juste équilibre se met en place permettant le respect et le bonheur de tous.
    Hormis les fabuleux paysages qui s’offrent à nous, le plus beau spectacle reste celui de voir une meute de chiens équilibrée et heureuse dans le partage d’un sac à dos ou d’une rando ...
    J’en suis même à vous écrire que sans mes 2 chiens, je ne suis pas sûre d’être aussi motivée par la randonnée.
    Merci pour ce forum très intéressant.

  • par daravyle 8 mars à 16h12

    coucou :)
    super article :)

    sinon si Freezbee repasse dans le coin, ou si d’autre l’ont déjà fait, comment vous avez fait pour passer le cirque de la solitude sur le GR20 ? ou est ce que vous l’avez contourné (est ce que ça serait possible ?) ? si vous y êtes passez, j’imagine que pour un ou deux passage (échelles) vous avez dû porter votre chiens ?

    et (aucun rapport) mais c’est vrai qu’il y a des gens qui n’aime décidément pas les chiens en rando même si celui ci les ignore royalement :p , exemple en été 2013 au mont thabor, d’un vieux qui râlait et expliquait à qui voulait bien l’écouter (en gros y parlait tous seul) que ça serait bien que toute les montagne soient interdite au chien comme les parcs nationaux :(

  • par le 10 mars à 13h49

    Bonjour à tous je suis depuis petit une passioné de randonnée, j habite vers vienne (isere), et par le plus heureux des hasard j’ai eu la chance de croisé dans ma vie un beau petit jack russel avec qui je pratique le canicross. J’aimerais beaucoup partir en randonnée avec lui sur 1 ou 2 jour, j’avoue que en temps normale je vasi beaucoup randonnée en maurienne, vanoise, parc des ecrins ou oisans, mais depuis l’arrivée de mon compagnon a 4 pattes je déprime de le laisser a la maison pour partir en randonnée. donc si quelques un d’entre vous ont de bon itineraires ou adresses dans les secteur isere, ain, drôme, savoie, haute savoie. Là où je pourrais partager un peu d’altitude avec lui. et particulierement Giacomo, qui semble etre dans le meme secteur que moi et avoir deja une belle experience dans le domaine...
    Merci a vous

  • par le 26 mars à 10h39

    Bonjour à toutes et à tous,

    Pour info, si dans les PNN (Parc Naturel Nationaux) les chiens sont interdits, je viens d’apprendre que ce n’était pas le cas dans le PNN des Cévennes. Nos amis à 4 pattes sont donc tolérés en laisse...mais pas interdit...c’est Galice qui va être ravie ;-)

    Lien officiel : https://www.cevennes-parcnational.f...

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Les dossiers conseils :

Les tests matériels :