3 jours autour de la Pointe Percée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1300m
Durée :
3 jours et plus

Randonnée en autonomie de trois jours autour de la Pointe Percée afin de profiter des deux versants des Aravis qui offrent des vues incroyables. – Auteur :

Accès

Départ depuis le col des Annes au-dessus du Grand Bornand.

Précisions sur la difficulté

Randonnée sans difficulté particulière mais assez exigeante avec quelques passages en pierriers où la vigilance est de mise.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 3430 ETR "La Clusaz - Le Grand Bornand"
  • Altitude minimum : 1388m
  • Altitude maximum : 2750m
  • Distance : environ 35 km
  • Horaires : 3 jours dont une grosse étape le premier jour
  • Balisage : GR96 en versant ouest / balisage vert puis jaune en versant est

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Nous avions une fenêtre de trois jours pour faire une rando bivouac et avions choisi les Aravis avec l’idée de tourner autour de la Pointe Percée. Cependant ce massif ne permet pas de faire une boucle si facilement car les combes pour passer d’un versant à l’autre sont peu nombreuses. Ainsi nous avons opté pour un premier jour particulièrement dense pour ensuite "souffler" sur les deux derniers jours.

1er jour : Col des Annes - Refuge de Gramusset - Pointe Percée (A/R) - Col des Verts - Chambas

Premier jour costaud avec un départ du parking du col des Annes pour atteindre assez rapidement le refuge de Gramusset. Lieu idéal pour faire une pause et surtout laisser les gros sacs pour monter à la Pointe Percée. Pas de difficulté particulière pour monter, mis à part les névés qui nécessitent d’être prudents. Pour notre part, vu le printemps très chaud, les névés étaient quasi inexistants. Les derniers mètres sont assez aériens pour atteindre la croix. Malheureusement pour nous, la Pointe a la tête dans les nuages...
Redescente (avec prudence) par le même chemin au refuge. Les gros sacs reviennent sur le dos et on monte direction col des Verts. L’ascension est assez lente parmi les gros rochers au début puis un sentier à travers un grand pierrier. En haut du col, la vue est impressionnante avec le Mont Blanc en toile de fond.
La redescente du col des Verts vers le col de Doran est difficile car très mal balisée et des pierriers un peu instables.
Au col de Doran, nous bifurquons plein sud vers Chambas où là encore le balisage laisse à désirer. La progression est donc assez lente et laborieuse pour bien se repérer.
Bivouac à l’intersection avec le GR de pays sur un spot à la vue imprenable sur le massif du Mont Blanc. Juste pour ce bivouac, cette rando vaut le détour !

2ème jour : Chambas - Chalet des Mayères - Refuge de Doran

Seconde étape courte et facile car les jambes sont lourdes de la veille. La descente de Chambas se fait sans difficulté et nous prenons le GR de Pays pour rejoindre le chalet des Mayères afin d’avoir un balisage facile à suivre.*
Du chalet des Mayères au refuge de Doran, le sentier est très beau et petit à petit, nous voyons se découvrir l’autre face de la Pointe Percée !
Bivouac à la chapelle au-dessus du refuge afin de profiter des feux de la Saint-Jean (tous les sommets autour sont illuminés par des feux à la tombée de la nuit !!!!)

3ème jour - Refuge de Doran - Col de la Forclaz - Méry - Col des Annes

3ème et dernier jour pour revenir à la voiture.
La montée du col de la Forclaz est longue (800m de dénivelé), difficile de bon matin et dans le brouillard. Au début, c’est raide jusqu’au pierrier. Dans le pierrier, le balisage n’est pas visible et la vigilance est de mise car quelques pierres (certains assez grosses) se décrochent ! Nous étions à quatre pattes par moment tellement le sol était instable... Après analyse le "sentier" longe les rochers sur la droite en regardant le haut de la combe et une main courante vient nous aider sur les derniers mètres.
En haut du col, le GPS nous a bien aidé tant le brouillard était dense mais une ambiance mystique garantie !!! La suite du parcours est sans difficulté une fois le GR récupéré à la "Gueule à vent".

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe Percée (2750m) par le col des Annes

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 23 juin 2017

Topo publié le 18 août 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par LauryLe 3 avril à 13h22

    Bonjour cette randonnée est elle pratiquable début mai ?

  • par Le 3 avril à 14h54

    Certainement pas, et encore moins cette année à cause de l’enneigement exceptionnel. Il faudra attendre mi juin, au moins, peut-être même juillet...

  • par Le 7 avril à 14h49

    Oui je confirme les propos de Pascal. Déjà nous avions eu de la chance l’année dernière, en raison d’un très faible enneigement, de ne pas avoir de névés dans les cols de la Forclaz et des verts (où il restait une plaque de neige alors qu’il faisait très chaud). Alors faire cette boucle, au mois de mai et avec cet enneigement me paraît dangereux. Il faudra patient cette année surtout dans les Alpes du nord à mois de chausser les peaux de phoques !

  • par LaurentLe 13 juillet à 17h42

    Parcouru entre les 9 et 11 juillet, allongé par les magnifique gouilles des Fours au sud-ouest. Malheureusement ascension de la ponite percée impossible, je ne m’étais pas renseigné sur les conditions de névés. Il est bon de signaler qu’en cas de bon enneigement comme cette année, piolet et crampons sont inévitables car deux grands névés bien verticaux de neige bien tassée couvrent la voie normale début juillet... Je reviendrai équipé normalement, pas comme un touriste.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !