Aiguille Croche (2487m) par le Pas de Sion et le Leutaz

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

L'aiguille Croche n'est pas le plus haut sommet de la la crête qui domine Megève (le Mont Joly 2525m) mais c'est sans conteste celui qui marque le plus avec sa forme si particulière. Le panorama depuis son son sommet y est remarquable (massif du Mont-Blanc, Beaufortain, Aravis, Platé-Fiz ...). L'ascension depuis le Leutaz par le Pas de Sion est agréable car peu fréquentée.

Accès

Depuis Megève suivre la direction de Rochebrune. Une fois sur la route de Rochebrune (qui devient ensuite route du bouchet et enfin route du leutaz) aller jusqu’à son terminus (pour véhicule non 4x4) le "Leutaz" à 1310m. Se stationner sur le parking prévu à cet effet.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3531OT Megeve/Col des Aravis
  • Lien IGN : Aiguille Croche
  • Départ : 1310m
  • Arrivée : 2487m
  • Horaire A/R : 3h30 pour l’aller. Autant pour le retour.
  • Dénivelé : 1300m

Descriptif

Du parking du Leutaz, emprunter la route carrossable, laisser sur sa gauche le sentier juste avant les Fontanettes et poursuivre sur la route en passant devant ces dernières.

Quitter la route avant le petit pont enjambant le ruisseau de Cassioz en suivant la direction Pré Rosset.
Le sentier ne monte quasiment pas jusqu’au Parrin.

À partir de ce point on s’attaque à la montée jusqu’à Pré Rosset. Celle-ci est soutenue pour commencer et s’enfonce rapidement dans les bois.
En arrivant aux Chambrettes (1625m) continuer à monter quelques mètres avant de bifurquer sur la droite.

En prenant pied Sur les Prés (1850m) il suffit de continuer en suivant la route carrossable en direction de la grande crête du Joly.
Quelques dizaines de mètres après avoir passé le Pré Rosset (189m) dans la légère descente la route part vers la droite, la suivre sur quelques mètres avant de prendre un petit sentier sur la gauche (voir photo).

La raide montée du Pas de Sion peut commencer. Il n’y a pas à se perdre c’est le seul sentier jusqu’à l’arrivée sur l’arête !
Une fois sur celle-ci le cadre change, il devient plus aérien, plus impressionnant. Votre regard peut pointer vers Megève, les Aravis, le Beaufortain, le Mont-Blanc ...
Il faut emprunter l’arête, déconseillée aux acrophobes forcément, sur tout le long.

Ne pas se tromper lorsque le sentier quitte l’arête pour contourner l’aiguille Croche, il faut le quitter et rester sur l’arête (voir photo).
Les mains sont sorties mais rien de très méchant si l’on est concentré (et en forme).

Les derniers mètres sont tout de même plutôt raides mais le panorama que l’on obtient au sommet fait rapidement oublier cela !
La pointe Percée (Aravis), les sommets de Platé-Fiz, le Buet, aiguille d’Argentière, la Verte, l’aiguille du Midi, le Mont-Blanc, les sommets de Tré la Tête, le Beaufortain, tout est là .... devant les yeux !

Retour

Il peut s’effectuer de nombreuses manières. En retournant sur ses pas tout simplement depuis le sommet. Mais on peut choisir de :

  • Descendre en visant le col du Joly jusqu’aux remontées mécaniques et ensuite bifurquer sur sa droite afin de revenir sur l’arête en contrebas (2200m) de l’aiguille
  • Rattraper en contrebas le sentier du tour du Pays du Mont-Blanc et du Beaufortain et de se diriger au col de Véry où là encore vous pourrez choisir de :
    • revenir par le Pré Rosset
    • franchir le Mont Vorès et de revenir au Leutaz par le "Planay"

Sortie

Dimanche 14 septembre 2014.

Température agréable. Ciel voilé en vallée plutôt dégagé sur les sommets.
Sortie très agréable jusqu’à l’arrivée sur l’arête. Les nuages se sont installés entre 2000 et 2500m. Le sommet était totalement bouché. D’où mes photos depuis celui-ci datant de 2013 afin d’illustrer ce topo. Dommage tant le panorama est extraordinaire là-haut !

Dernière modification : 16 mai 2018
Arête Aiguilles Croches (2487m) - Mont Joly (2525m)

A propos

Auteur de ce topo :

Le mayennais, que je suis, ayant des difficultés à se contenter des vertes balades qu'offre le massif armoricain (dont le point culminant est en Mayenne : le mont des avaloirs 416 m) tourne bien souvent son regard vers l'arc alpin ...

Topo publié le 1er octobre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par ThibaultLe 13 août à 10h33

    Attention, cet itinéraire est vraiment exposé et potentiellement dangereux.
    Un passage de 1 m de large avec 300 de vide de chaque coté sur environ 40 m.
    Passage final de la croche difficile et exposé.

    Retour par le Joly splendide, aérien.
    Merci pour l’itinéraire, bien expliqué.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !