Aiguille de l’Épaisseur (3230m), hivernale

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un haut sommet du massif d'Arves, assurément le plus beau belvédère des Aiguilles d'Arves !

Accès

Parking de Bonnenuit, sur la route du col du Galibier, Entre Valloire et le col.

Précisions sur la difficulté

  • Très longue randonnée hivernale (1600m D+ !), possibilité de couper la course sur deux jours en dormant au Refuge des Aiguilles d’Arves
  • Cotation : R4
  • Engagement : II (longue course en haute montagne, exposition faible).
  • Pente : 30-35° sur le final.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN TOP25 3435 ET
  • Altitude minimum : 1670m - Parking de Bonnenuit
  • Altitude maximum : 3230m - Aiguille de l’Épaisseur
  • Période : de novembre à avril !

Itinéraire

Introduction

En ce 28 février, le froid glacial sévit dans toute la France ! Deux givrés se lancent à l’assaut de l’Aiguille de l’Épaisseur ! Ce sommet est une randonnée grandiose, encore plus en hiver et qui de plus n’est pas très exposée et assez facile (sur le plan technique, hein...)

Description de l’itinéraire

  • Approche : De Bonnenuit au Refuge des Aiguilles d’Arves

Depuis Bonnenuit, traverser le Torrent de la Lauzette grâce à une large passerelle puis suivre le sentier, descendant au début dans la grande forêt de mélézes.

La montée commence par une raide portion jusqu’au Hameau des Aiguilles (1845m).

Suivre encore la voie d’été un instant puis traverser à plat à main gauche pour trouver le meilleur passage afin de traverser le Torrent des Aiguilles (généralement enneigé) et passer en rive droite.

Monter tranquillement sur ce long plan incliné peu raide, passer sous les Aiguilles d’Argentière (3237m) et atteindre une sorte de large étroiture dans le vallon.

Retraverser le torrent pour repasser en rive gauche et gravir les 100 derniers mètres pour atteindre directement le Refuge des Aiguilles d’Arves (2260m).

  • La grande face sud-est : Du refuge au sommet :

Du Refuge des Aiguilles d’Arves s’élever plein nord-ouest et gravir la grande et longue face enneigée.

Cette face dure 1000m de D+, s’économiser au maximum...

RAS pendant 850m jusqu’à l’altitude 3050m où un petit replat se trouve.

De ce point on aperçoit enfin le ressaut sommital ainsi que la crête sommitale mais ne pas se fier aux apparences, la face finale est assez longue malgré le peu de D° qu’il reste à parcourir...

Essayer de se reporter au mieux sur l’arête à droite du sommet pour profiter d’une vue plus dégagée sur le final...

En arrivant sur l’arête sommitale, le sommet est pratiquement gagné, plus qu’une trentaine de mètres à gravir puis c’est le sommet !!

Panorama du sommet

Un panorama d’exception, vraiment ! Personnellement j’ai rarement vu un paysage aussi varié et grand que celui-ci !
Nous voyons vraiment tout : Des Écrins à la Vanoise en passant par le Queyras, les Cerces, les Grandes Rousses, la Belledonne, la Lauzière, le Mont Blanc, etc...
Mais le plus extraordinaire c’est ce panorama 5 étoiles sur les Aiguilles d’Arves qui est ahurissant !! Le sommet vaut à lui seul le détour pour l’intérêt panoramique.

La descente

Elle se fait par le même itinéraire, et contrairement à ce que l’on pourrait penser elle passe assez vite si l’on dispose encore d’assez de jus pour affronter cette descente.

Liste des voies d’accès

  • Versant SE (voie normale) : T3/R4, voir topo.
  • Versant E : T4/F, voie généralement utilisée en hivernale, ce qui représente une belle face à 35-40° très agréable et peu exposée.
  • Arête NNE : F/F+, une très belle arête cachée, démarrant de la Brèche de pierre Fendue, très peu connu et très esthétique.
  • Arête NW : PD, magnifique arête, depuis le Col des Sarrasins, quelques ressauts de schistes brisés, 3b/c max...
  • Couloir SW : F, splendide couloir à 35-40° peu exposé, se descend généralement en ski mais peut-être entrepris en tant que course d’alpinisme.
  • Couloir N : AD, couloir très austère et très haute montagne avec une egnagement élevé, n’aboutit pas au sommet mais 100m plus bas sur l’arête NW... Longueur de 300m avec une sortie à 50°.
  • Face N directe : D-, il s’agit du couloir peu dessiné sur la face nor, aboutit sur la dernière brèche sur l’arête NNE, à une dizaine de mètres du sommet.
    Pente moyenne de 50-55° avec quelques ressauts mixte/glace suivant la période.
Dernière modification : 16 mai 2018
Aiguille Centrale d’Arves (3513m)

La carte du topo « Aiguille de l’Épaisseur (3230m), hivernale »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Aiguille de l’Épaisseur (3230m), hivernale »

Depuis le Hameau des Aiguilles, au petit matin Arrivée au soleil dans le Vallon des Aiguilles d'Arves On bascule rive droite sur la voie hivernale, direction le Refuge des Aiguilles d'Arves Crêtes de la Sétaz dans le rétro... La même un peu plus loin Retour à l'ombre En allant vers le Refuge des Aiguilles d'Arves Le refuge ! Avec les gardiens d'hiver ! Le plus long commence : 1000m D+ de face enneigée à 25-30° La vue se dégage progressivement Le Massif des Cerces commence à se montrer Arêtes des Moissières et Pointe des Ratissières ! Aiguille d'Argentière (3237m) dans le rétro Interminable je vous dis ! Un peu de minéral dans ce monde polaire... La Meije se dévoile derrière les Crêtes de l'Argentière ! Mythique ! Grand Galibier (3228m) L'arête des Moissières n'est plus qu'un petit rocher... Arrivée sur l'arête sommitale Fred arrive sur l'arête sommitale à son tour ! Le plus beau panorama sur les Aiguilles d'Arves ! Les Ecrins depuis le sommet ! Vers le Mont Blanc... Selfie traditionnel... Devant la Tête de Chat Fred descend en ski... Sur de la moquette à peine décaillée en ce jour glacial (-15 au meilleur de la journée !!)