Aiguille de l’M par la Voie Normale

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
750m
Durée :
1 jour

La petite sœur des Aiguilles de Chamonix est une belle classique de la vallée, permettant de faire ses premiers pas en alpinisme et de profiter d'un panorama grandiose sur toutes les grandes aiguilles du massif du mont-Blanc jusque tard dans la saison

La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

A l’entrée de la vallée de Chamonix, se garer au grand parking de l’Aiguille du midi, puis prendre la benne jusqu’au plan de l’aiguille (2310m)

Précisions sur la difficulté

Malgré le dénivelé assez faible (environ 700 à 800m selon comment on se débrouille avec les moraines du glacier et le retour au plan de l’aiguille), la course n’est pas si courte que ça à cause d’une approche relativement longue depuis le plan de l’aiguille (1h30 à 2h) à effectuer à l’aller, et au retour.
En prenant la première benne, la course se fait bien dans la journée, attention tout de même à ne pas trop trainer sur le glacier et sur les manips de corde si on ne veut pas redescendre à pied à Chamonix et se rajouter 1000m de D- dans les jambes en fin de journée.
Techniquement, rien de difficile, les pas de grimpe sont en III maximum et tout se fait en corde tendue. Comme d’habitude en haute montagne, bien faire attention aux névés selon la saison et aux chutes de pierres. Appeler l’OHM de Chamonix avant chaque course est un bon reflexe à prendre pour ne pas se prendre un bête but dû aux conditions.

Les infos essentielles

Carte IGN 1:25000 : 3630OT - Chamonix/Massif du Mont-Blanc
Altitude de départ : 2310m
Altitude la plus basse : Environ 2150m
Altitude du sommet : 2844m
Temps de marche : 7 à 9h
Distance : Environ 17km
Équipement : Casque, baudrier, corde de 35m minimum pour les rappels, quelques sangles et dégaines pour assurer quelques pas de grimpe au cas où. Crampon selon les conditions du glacier des Nantillons, à voir selon la saison avec l’OHM

Itinéraire

De l’arrivée du Plan de l’aiguille, on se dirige sur le sentier du balcon nord où on descend environ 150m de dénivelé (possibilité de faire un crochet par le lac bleu également pour les intéressés)

On suit le sentier environ 30 min et on repère sur la droite une sente ascendante qui monte en diagonale direction l’aiguille de l’M. Attention la sente ne figure pas sur l’IGN ou l’Open topo map et est bien avant les 2 sentes indiquées sur cette dernière.

Arrivé à la moraine du glacier des Nantillons, un emplacement de bivouac est disponible pour les personnes souhaitant passer la nuit ici pour profiter d’un coucher de soleil ; on descend la moraine via une sente assez peu visible. La traversée du glacier se fait "au mieux" en restant assez bas de manière à éviter la glace et à viser le couloir le plus à gauche que l’on remontera plus tard pour aller au col de la Buche, pas encore visible jusque-là. Repérer puis rejoindre ensuite des échelles à droite du couloir.

On monte alors plusieurs échelles et rampes par moment agrémentés de barres et marche pied métallique ; l’exposition est bien présente et peu justifier un encordement pour des personnes sensibles au vide.

Une fois les échelles passées, on rejoint le col de la buche en remontant tantôt dans du bon rocher, tantôt sur une sente dans le couloir.

Au col, s’encorder et commencer l’ascension de l’aiguille tout droit par une arête en dalle ; on bifurque ensuite à droite pour rejoindre un dièdre puis une vire qui nous amène sur la droite à une boite aux lettre peu large et assez haute.
Plusieurs sangles sont en place tout au long de cette première partie et permettent de placer des dégaines pour s’assurer, et de tirer au clou si nécessaire.

Passée la boite au lettre, on poursuit sur quelque mètres à plat avant de trouver sur la gauche un enchainement de gradin qui conduisent de manière évidente au sommet.

Descente :
Directement sous le sommet, des sangles constituent un relais pour un rappel (35m de corde mini), puis, arrivé à une terrasse sous le premier rappel, on rejoint l’itinéraire de montée en plaçant un deuxième court rappel sur une nouvelle sangle situé à droite dans le sens de la descente (5m de haut).

On rejoint ensuite le col de la Buche soit en desescaladant l’itinéraire de montée, soit en tirant des rappels sur les sangles en places rencontrées pendant la montée.

Revenir ensuite au Plan de l’Aiguille par l’itinéraire de montée en faisant attention à la barrière horaire (compter bien 2h30 / 3h du col au plan de l’aiguille). Il est donc sage de s’informer de l’horaire de descente de la dernière benne avant de partir afin de savoir si la remontée au plan de l’aiguille est judicieuse ou si il vaut mieux descendre directement à Chamonix via l’Alpage de Blaitière Dessous.

Dernière modification : 21 septembre 2018
Le lac Bleu ( 2299m) et le Plan de l’Aiguille (2233m)

La carte du topo « Aiguille de l’M par la Voie Normale »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Aiguille de l’M par la Voie Normale »

Du plan de l’aiguille vu sur l’objetcif du jour, sur la gauche Arrivé sur la moraine du glacier, regard sur l’aiguilel de l’M. Le col n’est pas celui visible sur la photo et se cache à guache de celui ci Sur la droite du couloir on repère les premières échelles Les premières échelles Et ça continue avec un système de rampe Regard sur le couloir et le paysage du jour Début du passage grimpant du jour La boite au lettre, faut pas être gros ! Le dernier passage grimpant sous le sommet Sommet et paysage sommital Sommet et paysage sommital Alpinistes au sommet des petits Charmoz et Grands Charmoz en fond Rappel sous le sommet