Abonnez-vous à notre newsletter !

Aiguille du Goléon (3427m), voie normale du versant nord

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour

Parfaite course d'initiation à l'alpinisme avec la traversée d'un petit glacier et le parcours sur une arête rocheuse facile, bref c'est idéal pour une première approche facile de la haute montagne. Néanmoins l'attrait principal de cette ascension réside dans sa beauté : avec un panorama à couper le souffle sur la Meije, les Aiguilles d'Arves, le Mont Blanc, les Grandes Rousses...rien que le passage au lac du Goléon mérite déjà le détour. – Auteur :

Accès

Do col dû Lautaret ou de Bourg-d’Oisans rejoindre la Grave puis gagner par une petite route les Hières puis le hameau de Valfroide point de départ (1874m).

Publicité

  • Sac de Couchage Alpinisme - Mixte - (...) PROMO

    850 € 680 €

  • Veste de randonnée - Homme - Fjällräven

    380 €

  • Chaussures de Randonnée - Junior - (...)

    65 €

  • Sac à dos d’alpinisme - Vertigo 45 (...) PROMO

    180 € 144 €

Précisions sur la difficulté

  • Course d’initiation à l’alpinisme (F-) avec la traversée d’un petit glacier et le passage d’une arête rocheuse très facile. Ce sommet est donc à la portée d’un randonneur entraîné et équipé (crampons au minimum).
  • Aux dernières nouvelles (2018), le glacier n’est pas crevassé sauf à l’aplomb du sommet ou la présence d’une rimaye est signalée.
  • Pentes modérées.
  • La longueur et le dénivelé relativement important.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP 25 3435 ET Valloire.
  • Matériel : Crampons indispensable, piolet et corde facultatif.
  • Dénivelé : Environ 1600m.
  • Temps de parcours : environ 2h pour le refuge puis 3h pour le sommet soit 5h en tout. Possibilité de faire cette course à la journée ou alors de passer une nuit au refuge.
  • Hébergement : refuge du Goléon.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Balisage

Marque à la peinture bleue, du parking au glacier.

Descriptif

Du parking, remonter le vallon jusqu’au nouveau refuge du Goléon, puis contourner le lac (2458m) pour arriver au refuge Carraud (2480m).

Atteindre le glacier par une montée dans les éboulis ou les névés suivant la saison.

Traverser le glacier afin de gagner le col 3236m bien marqué puis par l’arête rocheuse, gagner le sommet.

Descente par le même itinéraire.

Dernière modification : 29 octobre 2018
Lac du Goléon (2458m) par Roche de Casse (2772m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 19 mars 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (10).
  • par Le 19 mars 2010 à 11h42#1524

    Par rapport à ma dernière visite il y a 10 ans , le glacier a bien réduit !!!

  • par @1524Le 19 mars 2010 à 12h49

    Malheureusement,il a encore bien du souffrir en cette chaude et sèche année 2009.

  • par Le 19 mars 2010 à 18h27

    Un souvenir ému de ce sommet. Ce fut mon 1er 3000 (et aussi le 1er de René Desmaison, seul point commun entre nous sur le plan de l’alpinisme). J’étais débutant, mon compagnon m’avait laissé tombé quelques jours et j’avais peur des crevasses du glacier. Je suis monté par la face sud, une sorte grand escalier haut de 400m. Je suis redescendu par la voie normale. C’était en 1976, une année de sécheresse, le glacier était entièrement découvert et la seule crevasse avait 10 cm de large. J’y suis retourné en 1982, ce fut l’une des courses pour préparer l’ascension du Mont Blanc et passant par un couloir de neige et de glace qui atteint directement le sommet. Couloir qui d’après tes photos est maintenant rocheux.

  • par Le 15 janvier 2014 à 11h18

    J’ai fait cette course cet été , nous n’avons pas rencontré une seule crevasse. L’escalade ne nous a pas paru difficile.
    Je vous fait partager ma vidéo ( qualité de 240à 1080p) http://www.dailymotion.com/video/x13gv7q_l-aiguille-du-goleon_sport

  • par Le 15 janvier 2014 à 17h09

    Merci Britanicus, belle video.

  • par Le 28 juillet 2014 à 11h07

    bonjour ! est-il indispensable d’être encordé pour la traversée du glacier Lombard ? étant donné qu’il présenté comme sans danger et "débonnaire" ?
    Crampons et piolet (voire casque) ne suffisent pas ?

  • par Le 28 juillet 2014 à 18h35

    Bonjour,
    C’est souvent que cette question se pose sur ce genre de course.
    Pour ma part je ne me souviens pas d’avoir vu de crevasses. Mais je ne peux pas non plus conseiller l’absence de corde, il suffit qu’une se soit formée...

  • par Le 28 juillet 2014 à 20h41

    Ok, je comprends

  • par michel - le 15/08/2014Le 28 décembre 2014 à 17h17

    jolie course, mais abandon sur blessures a 3264 m d’altitude.secouru par hélico de la gendarmerie.je la retente en 2015.

  • par AntoineLe 8 septembre 2016 à 10h55

    Ascension réalisée le 6 Septembre 2016 seul avec mon berger australien ! Montée régulière et traversée aisée du glacier sans aucune crevasse. En chaussures basses avec une paire de Camp Ice Master aucun soucis ! Superbe arrête à mettre un peu les mains sur la fin mais pas de grosse difficulté ! je pensais bivouaquer en chemin mais finalement, même en partant un peu tard du parking (10h15) l’aller-retour est rentré dans la journée. A refaire sans le sac de 18kg !!

  • par Le 26 novembre 2018 à 18h20

    WHOOOO WHOOO Grosse et belle course.
    BELLE IMAGE BRAVO ;

  • par Le 18 août à 15h53

    Un aperçu écrit lors de l’ascension du 16 août 2019 avec mon "petit" de 17 ans.

    Rando faîte à la journée au départ de Valfroide après 1h30 de moto 125cm3 bien chargée.
    Départ aux alentours de 7h40.
    Reflets de la Meije et du refuge dans le lac. A vingt secondes prés nous rations les photos du lac parfaitement lisse offrant ces reflets magiques : plus de chance de vivre ce moment en partant tôt.

    Passage sur la glacier sans crevasse comme je l’avais fait à deux reprises vers 1994-95.
    Je pense contacter l’ami avec qui je l’avais fait pour savoir s’il a des photos de cette période, car je ne me rappelle plus de la taille du glacier, si ce n’est qu’il me paraissait plus plat : ce qui voudrait dire qu’il était probablement plus épais. Mais ma mémoire est trop vague.
    Il est clair qu’il est plus petit aujourd’hui ...

    Ce jour, la traversée s’est faîte comme si nous marchions sur une neige de printemps, de 3 à 5cm d’épaisseur en train de fondre. Le glacier ruisselait en tout lieux, par des filets d’eau de 5 à 20 cm de large, sur la croute de glace bien ferme et épaisse.

    J’aurais souhaité partager ce que nous avons pu photographier, mais ce n’est pas possible de publier de photo, alors voici quelques mots sur la taille du glacier.

    Le glacier démarre plus haut et finit bien moins près de crêtes : donc moins large sur le bas. Par rapport à la photo de la page de David C. .
    Dans l’alignement du sentier, il démarre à 3050m environ.
    Les seules crevasses visibles sont à gauche quand on est au pied du glacier, bien à l’écart de la traversée la plus courte en direction du bec du grenier juste au dessus du col qui nous envoie vers un nouveau décor époustouflant avant la dernière ligne droite : les crêtes !

    Retour à Valfroide après une belle journée fournie de belles rencontres, de vues immenses, infinies, et de pauses grignotage vers 18h.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !