Aiguille du Plat de la Selle (3596m)

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
2050m
Durée :
2 jours
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une sublime pyramide au cœur du Massif du Soreiller, pour les amateurs de sommets authentiques et sauvages !

Accès

Départ des Etages (1597m) 3 km avant d’arriver à la Bérarde. Compter environ 25 km du Bourg-d’Oisans.

Précisions sur la difficulté

  • Cotation : PD (passages d’escalade en 2 et quelques passages en 3b).
  • Engagement : II (approche relativement courte mais avec un cheminement assez exposé et haute altitude.
  • Approche dans des blocs et pierriers instables.
  • Tester les appuis dans les parties délicates, en particulier dans le couloir final.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN TOP25 3436 ET Meije - Pelvoux.
  • Altitude minimum : 1594m - Les Étages
  • Altitude maximum : 3596m - Aiguille du Plat de la Selle
  • Période : en été.

Itinéraire

  • L’approche : Du Hameau des Étages au Col de Burlan

Du panneau d’entrée au Hameau des Étages (1597m), prendre le chemin qui monte vers la Combe d’Amont ; ça monte sec tout de suite pas le temps de s’échauffer.

Le sentier monte au milieu des rhododendrons. Parfois, en début de saison, il faut traverser un névé (reste d’avalanche). Rejoindre ensuite la combe d’Amont et enjamber le ruisseau.

Après un court passage raide, on aperçoit l’Aiguille Dibona (3131m), le sommet qui fait la renommée du secteur ! Mais il est encore difficile de distinguer le refuge au milieu des rochers.

Un faux plat arrive enfin à la sortie de la combe.

Suit ensuite quelques lacets raides qui permettent de rejoindre le Refuge du Soreiller (2719m).

Ce refuge se situe littéralement à l’aplomb de la Dibona, l’impression est incroyable et semble inaccessible !

On quitte le refuge par la gauche avec un sentier qui se perd dans les blocs, le sentier se retrouve derrière ce chaos.

On passe devant une croix (2760m environ) puis on contourne la grosse zone de blocs par la gauche (nombreuses traces de sentier).

S’élever ensuite dans le terrain morainique (ou névés suivant la période) et suivre les cairns ainsi que les traces de sentier.

Vers l’altitude 2950m on se trouve devant une grande combe de neige (Combe de Burlan) que l’on remonte au mieux...

Continuer de gravir ce terrain rocailleux et viser le Col de Burlan (3207m) en passant sous la Pointe de Burlan (3299m), suivre les cairns ainsi que la sente.

À noter que le Col de Burlan se trouve sur la gauche de cette dernière pointe !

Le terrain devient très croulant à l’approche du col.

De ce col la vue sur le Vallon de la Selle et la mythique Meije est magique !

Tôt le matin le soleil est rasant sur celle-ci et offre une perspective extraordinaire !

  • L’arête Est : Du Col de Burlan au sommet de l’Aiguille du Plat de la Selle

Du Col de Burlan, aller main gauche dans le terrain croulant et remonter juste à gauche de l’arête en suivant les traces de sente et les cairns.

On passe devant une brèche (3350m) avant de rejoindre un couloir d’éboulis raide à gauche de l’arête afin de contourner le premier gendarme.

Atteindre plus haut une autre brèche (3395m) d’où l’ambiance devient plus austère à la vue de la face nord et de son glacier suspendu !

Virer à gauche dans une facette de rochers gris (cairns) juste à droite d’une aiguillette, l’escalade est très agréable et en rocher assez bon (II+ au mieux).

On rejoint une brèche (3415m) juste derrière l’aiguillette d’où les cirques du versant SE se dévoilent fièrement !

Descendre une quinzaine de mètres derrière et suivre les terrasses qui suivent (nombreux cairns) et cheminer dans cette incroyable partie avec une ambiance magique !

Bien regarder les cairns pour ne pas aller n’importe où !

Après avoir traversé 5 petits cirques "d’éboulis Oisans" on remonte un couloir sur une vingtaine de mètres avant de rejoindre un éperon et une terrasse.

De cette terrasse, on retraverse un dernier grand cirque en légère descente puis en remontée sur un couloir raide (II) pour aboutir au niveau du dernier éperon.

Nous rejoignons le final de la voie des Sources du Silence, grande voie moderne qui parcourt tout cet éperon depuis le bas de la face (900m environ) avec des longueurs sublimes et des belles pointes rocheuses !

Derrière, ne pas se laisser attirer par le couloir descendant du sommet : on le rejoindra plus tard.

Négocier un mur de rochers grisâtres au-dessus de l’éperon (III), c’est d’ailleurs le passage clé de l’ascension où deux pitons sont installés ! L’assurage n’est pas obligatoire, c’est au choix !

Une quinzaine de mètres de grimpe avant de traverser à gauche sur une étroite vire montante en direction du grand couloir final.

On rejoint le couloir par cette vire et quelques passages aériens.

Gravir le couloir final au mieux (cairns) et faire attention au rochers instables (casque vivement conseillé ici !)

Quelques passages en II mènent au pied du sommet que l’on atteint par une traversée aisée à droite, on aboutit enfin au cairn sommital !!

Panorama de l’Aiguille du Plat de la Selle

Vue splendide sur tout le Massif des Écrins, l’Oisans, le Massif du Taillefer, le Grenoblois, les Deux-Alpes. En particulier sur la face Sud de la Meije !!

La descente

Se fait prudemment par la même voie... Le plus long est d’arriver au Col de Burlan où il faut faire attention à chacun de ses appuis ! Le reste se déroule très bien.

Les différentes voies d’accès au sommet

  • Arête et Versant SE (voie normale) : PD, voir topo.
  • Versant NW : PD+, superbe alternative à la voie normale dans une voie pas vraiment plus difficile, bivouac obligatoire, pas de refuge au milieu du parcours !
  • Les Sources du Silence : TD, grande et longue voie moderne très soutenue dans le 6a/b, parcourt l’éperon central dans le versant SE !
  • Pilier du Routier : D,superbe voie peu connue dans le versant NW empruntant un éperon caché, quelques longueurs dans le V et dans le IV !
  • Voies de la Face N : TD, deux voies parcourent ce versant très austère et difficile d’accès, principalement de la goulotte et un peu de rocher sur le final...
Dernière modification : 12 août 2018
Refuge du Soreiller (2719m)

La carte du topo « Aiguille du Plat de la Selle (3596m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Aiguille du Plat de la Selle (3596m) »

Vers le Col de Burlan... Soleil rasant au Col de Burlan... Avec la Meije et le Râteau ! L’objectif du jour depuis le Col de Burlan Tiens, des cairns... Dans le rétro : le terrain à emprunter afin de rejoindre la brèche 3350m Sur l’arête... On rejoint maintenant le couloir vers la brèche 3395m Un peu plus de rocher Oisans à partir d’ici ! Dans le rétro depuis le fameux couloir Fred dans le couloir Depuis la brèche 3395m... Le mur grisâtre à remonter en direction des cirques, du II+ au mieux Aiguille sur l’arête... Depuis la brèche à côté de l’aiguillette, les premiers cirques à traverser ! Fred à la brèche de l’aiguillette Traversée des cirques Ne pas se tromper à cet endroit ! Il s’agit d’un couloir à traverser toujours à plat qu’il faut dépasser ! Le couloir d’accès à l’éperon des Sources du Silence De l’éperon, gravir cette facette de rochers (III) On rejoint bientôt le couloir final ! Traversée finale vers le sommet Le sommet est enfin là ! C’est vraiment mythique ici, du vrai Oisans sauvage... Le couloir final depuis le sommet Vers le Sud avec la Roche de la Muzelle au fond... Vers le cœur des Écrins Le selfie sommital... Le passage clé dans la descente Retour sur le Plat de la Selle depuis la Combe de Burlan