Aperçu des randonnées de la Montagne du Poët-Laval (Drôme)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
Non renseigné
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un aperçu qui tente d'être exhaustif des nombreuses randonnées possibles au départ du Poët-Laval ou d'Eyzahut sur la Montagne du Poët, du Châtelard à Serre Gros.

Accès

Stationnements :

  • Au Poët-Laval, tout en haut du vieux village vers le cimetière.
  • A Eyzahut, dans le village, ou vers le hameau de Tournelle pour le rocher éponyme.

Itinéraire

Cartes : TOP 25 3038 E et 3138 OT au 1/25000°

Longueur : variable selon les tronçons choisis.

Durée  : variable, le grand tour étant faisable dans la journée.

Altitudes :

  • Parking de Poët Laval : 395m
  • Serre Gros : 971m
  • Trou du furet : 830m
  • Porte Rouge : 800m

Difficulté  : passages délicats entre l’Aiguille et le Rocher de la Tournelle et sous le Trou du Furet.

Période  : toutes saisons, voir les particularités des divers itinéraires, certains étant en sous-bois d’autres non.


Equipement
 : de randonnée classique

Point d’eau : au Poët-Laval, lavoir 200m sous le cimetière. La source de Bisquerle n’est pas potable et tarie en été.

Balisage  :

  • côté Poët-Laval, poteaux du Conseil Général.
  • vers la source de Bisquerle, plus rien cela semble être une chasse privée avec chaîne et câble qui barrent le chemin principal, jaune sur E3 E4.

ITINERAIRES

Prendre la carte funiculaire de tous les tronçons détaillés pour suivre les explications suivantes.

Elle est en pièce jointe à ce topo.

Départ du Poët-Laval, sous le cimetière près du parking, (P).

Montée au Trou du Furet et retour. Dénivelée : 436m.

Nota : Dessous se trouve la Borne Rousse indiquée sur la carte IGN, son emplacement sur la carte est exact, voir description de cette petite variante en fin de texte.

Monter par A5 en sous-bois, jusqu’à la source de Font Estrèche (FE), puis A4 chemin en sous-bois au début, puis caillouteux en seconde partie et au Soleil jusqu’au carrefour du Trou du Furet, situé quelques mètres dessous. Retour possible par le même itinéraire.

Première variante : redescendre du Trou du Furet du point (4) par B2, B1 et A1 pour rejoindre le départ (P).

B2 et B1 étant des chemins en sous-bois, A1 est un chemin en lisière de forêt, avec vue sur le ravin de la Plaine, la vallée du Jabron et les montagnes environnantes. Au point (1) on trouvera un panneau de bois marqué les Plaines - Serre Gros vers le haut.

Deuxième variante : du point (4), parcourir la Plaine par A3 jusqu’au point (2), là vous avez deux possibilités, soit de descendre par A2 ou A2bis

Par A2 un poteau EDF sur la droite marqué d’un triangle jaune. Descendre vers ce poteau. Le chemin part sous la ligne EDF et pénètre dans le bois juste sous cette ligne. Descendre en sous-bois par A2 jusqu’au point (1), descendre au Poët-Laval par A1 précédemment décrit.

Par A2 bis, continuer encore une centaine de mètres, sur le bord droit du chemin se trouve une petite cuvette de 2m. de diamètre ornée de deux gros blocs de rochers. Tourner à droite à angle droit.

Descendre dans la forêt, un ravin (ravin de Serre Court sur la carte IGN), rempli de feuilles mortes, descend tout droit par la ligne de plus grande pente. Suivez le jusqu’à la rencontre d’un chemin bien marqué, qui part sur la droite (point marqué 796 sur la carte IGN). Il part vers le ravin de la plaine (trace sur la carte IGN).

Ce chemin semble ancien, il est large parfois de 2m, soutenu par des murettes de pierre. Juste après un virage marqué sur la gauche (point correspondant au mot Plaine sur la carte IGN) supporté par un grand mur de pierres, vous devrez forcer au travers d’une barrière de buis qui tente de boucher le passage, deux mètres de forcing et hop, vous retrouvez le chemin qui serpente parallèlement à A2, mais juste deux cent mètres plus à gauche.

Vous rejoignez A1, cent mètres dessous le carrefour 1.

Dans le sens de la montée, le départ de A2 bis est barré d’une croix jaune et rouge. Il part sur la droite, et est plus étroit au début. Lui aussi donne de belles vues sur la vallée.

Troisième variante : du point (4), redescendre par F1 direction le Grand Pas (1,1km), cheminement au Soleil.

Au Grand Pas (GP), on aperçoit les ruines du château de la Montagne du Châtelard qui servit de refuge aux brigands de la bande de Pierre Troyhon, soldats démobilisés après la Guerre de Cent Ans.

Du point GP, on peut monter au château et à la Grotte de l’Ermite, juste en-dessous. Revenir à la source de Font Estrèche par le sentier F2, moitié au Soleil et moitié en sous-bois ou redescendre au Poët-Laval par la route empierrée et carrossable, reliant Eyzahut au Poët, (8km) en plein Soleil. On peut également redescendre à Eyzahut, le chemin contourne la gravière à droite de la Croix, (2,3km).

De la source de Font Estrèche, on peut en plus des itinéraires déjà décrits, rejoindre le point (1) par le sentier C et B1 en sous-bois.

Montée à Serre Gros, la Tournelle et Bisquerle en passant ou pas par la Porte Rouge (PR).

Du point (2) continuer plein Est jusqu’au carrefour (3) de chemins carrossables bien marqués (franchir la barrière en câble et chaine).

Du point (3) on peut prendre à droite le chemin carrossable (m) qui redescend vers le Poët-Laval. Inconvénients : il est long, caillouteux et poussiéreux en plein Soleil, et n’offre que très peu d’ombre. Avantages, sa longueur donc sa faible pente ménage les articulations. Belles vues sur la vallée du Jabron et les montagnes avoisinantes.

Toujours du point (3), on peut prendre à gauche par D2 et arriver à la source de Bisquerle.

Encore du point (3), mais cette fois il n’est pas utile d’aller jusqu’au carrefour mentionné un peu avant, on peut longer la chaine et le câble en restant hors chasse privée. Descendre tranquillement au travers des sous-bois, nombreux chemins au choix et aller jusqu’au ravin de Bisquerle (r), bien marqué, qui est le lit du ruisseau lorsqu’il coule. En été c’est une petite vallée sombre, tapis d’une épaisse couche de feuilles mortes, qui descend doucement vers quelques grandes marches calcaires baptisées la Porte Rouge (PR), il est possile de continuer sur 30/40 mètres, pour arriver au bord de la falaise, attention la marche est haute, DANGER.

De la source de Bisquerle (S), on emprunte le chemin bien marqué qui remonte sur la gauche et en poursuivant tout droit par la ligne de plus grande pente atteindre le sommet des montagnes du Poët-Laval, Serre Gros (871m), marqué d’une borne géodésique et d’un cairn. Une spirale de pierre décore ce lieu (secte ? Druides ?).

Belle vue sur le Synclinal Perché de Saoû, le Vercors, et les Alpes. On domine le village d’Eyzahut sur la gauche et le petit hameau de Tournelle juste à nos pieds.

De la Porte Rouge (PR) on peut monter à l’Aiguille et au Rocher de Tournelle. Un chemin (E2) démarre tout de suite sur la droite avant les deux décrochements rocheux, montée raide en crête, qui serpente jusqu’à l’Aiguille. Belle vue sur la falaise des montagnes du Poët.

Entre l’Aiguille et le Rocher, un sentier acrobatique, équipé par endroits de barres de fer, permet de passer de la plaine d’Eyzahut au pâturage sommital. Il rejoint le hameau de la Tournelle juste en bas. Pour passer de l’Aiguille au Rocher de la Tournelle, le passage est lui aussi acrobatique.

De la Tournelle, un sentier marqué à la peinture jaune remonte en longeant plus ou moins le bord de la falaise (E3), redescend, puis remonte le Rocher de la Bisquerle (E4), redescend encore et remonte enfin vers Serre Gros.

Variante pour la descente de Serre Gros :

Poursuivre la ligne de crête en direction de l’Est, direction le col de Pertuis et le Gros Mourre, vous appercevez les deux antennes du relais télé de la montagne de saint Maurice, le chemin passe près du bord de la falaise, attention par temps de brouillard.

On arrive bientôt au col de Pertuis qui permet sur la gauche de descendre dans la vallée par une Hêtraie, poteau du C.G. Il donne deux directions, celle qui descend, et une autre sur la droite qui va vers la vallée par les Vitrouillères.

Une sente peu marquée part tout droit vers le Gros Mourre, quelques trouées au bord de la falaise, permettent de voir Serre Gros par ce côté peu fréquenté.

Bientôt, un panneau signale qu’il faut faire demi tour, on pénêtre dans un terrain privé, et le sentier des crêtes nous est interdit.

Nous sommes à cent mètres environ du sommet.

Revenons au col de Pertuis.

Ne pas prendre le GR plein sud, mais rechercher légèrement plus haut, un sentier bien marqué E6, qui repart vers l’Ouest, et la Bergerie en ruine.

E6est une agréable promenade en sous bois qui va de la source de Bisquerle au col de Pertuis.

Sa partie basse, de la source à la bergerie, est large et carrossable.

On passe devant la bergerie (ruines) grande construction, qui peut éventuellement servir d’abri provisoire un jour de pluie.

De là, le chemin est plus étroit, il faut légèrement remonter sur la droite, dans les hëtres, pour le retrouver. Direction plein EST. Il est plus facile de le trouver dans l’autre sens en partant du col de Pertuis.

Si l’on prend tout droit dans la clairière, un chemin assez large remonte vers la prairie de Serre Gros en tournant sur la gauche et débouche légèrement en dessous du sommet.

De la source de Bisquerle (S), un chemin forestier, part plein Est. Il mène vers une bergerie en ruine et permet de redescendre dans la vallée et après une large boucle sur la gauche, de rejoindre le hameau de Tournelle et Eyzahut par le col de Pertuis.

On pourra bien sûr combiner toutes les variantes au choix, ce qui donnera de nombreuses possibilités de découvrir une montagne parcourue par des chamois et des groupes de chevaux en semi-liberté.

Pour donner un ordre de grandeur :

P – A1 – B1 – B2 – 4 – A4 – FE – A5 – P : 2h30 pour un bon marcheur.

P – A1 – 1 – A2 – 2 – D1 – 3 – D2 – S – D3 – SG : 3h. Montée 2h. descente pour un bon marcheur.

La grande boucle incluant tous les points extrêmes décrits, mais sans emprunter les deux routes carrossables, g et M, est réalisable dans la journée sans problème par un bon marcheur.

La Borne Rousse

Indiquée à son emplacement exact sur les cartes topo IGN, celle-ci se situe au bas de la falaise, sous le Trou du Furet légèrement sur la gauche.

Du Trou du Furet, descendre vers Eyzahut, traverser le Trou du Furet, s’enfiler dans le petit boyau, amas de gros blocs, pour les gros sacs, il faudra les passer derrière soi, un passage étant étroit, mais court.

Descendre le sentier bien marqué mais très glissant, jusqu’à l’altitude 630m, qui marque le bas de la falaise, prendre un sentier marqué d’une croix jaune et rouge sur la gauche, continuer en se frayant parfois le passage entre les branches, arrivé au pied de la falaise, on aperçoit l’entrée supérieure de la Borne Rousse, à une vingtaine de mètres au dessus.

Un petit sentier bien marqué grimpe jusqu’à l’entrée inférieure (alt. 650m) ; un peu cachée par la végétation.

Cette petite grotte, facile à visiter, même sans éclairage se compose d’une petite salle circulaire, très haute, continuée sur la gauche par une diaclase verticale remontante, facile à grimper, jusqu’à l’œil de l’entrée supérieure, attention, la marche est haute ... ne pas trop se pencher.

Par ce trou, le village d’Eyzahut est bien visible.

Retour au Trou du Furet par le même chemin.

Ne pas confondre avec le petit abri sous roche situé juste en haut de la falaise à droite du Trou du Furet en remontant, difficile d’accès, surtout pour des enfants, corde et baudriers recommandés.

Un anneau de corde est fixé sur le rocher en haut de l’escalade pour faciliter la descente en corde double.

Il s’agit d’une petite salle circulaire, prolongée sur la droite par un petit recoin dans lequel un courant d’air est perceptible, indiquant la proximité du sommet.

Cabane du Jas de Moïse

Le Jas de Moïse se trouve le long de la route qui va de Poët Laval à Eyzahut en passant par le Grand Pas.

Donnée pour carrossable, je tiens quand même à préciser, que seuls les véhicules tout terrain y seront à l’aise. Certains passages rocheux, avec de grosses ornières demanderont aux véhicules de tourisme d’être prudents et de franchir ces passages au ralenti.

La cabane du Jas de Moïse se situe le long de cette route, elle est indiquée sur la carte IGN, à côté d’une cote d’altitude 522, est dessiné un petit carré marqué Ruines, c’est là.
Depuis des années son livre d’or recueille les commentaires et encouragements des randonneurs.
Il est enfermé dans une caissette de bouteille de vin pour le protéger de l’appétit des souris qui en ont déjà dévoré quelques pages.

Du Village d’Eyzahut

Parking au centre village, en arrivant sur la gauche.

Poteau du Conseil Général juste au début de la place à gauche. Le chemin de randonnée descend vers la rivière d’Eyzahut et remonte en face.

Il est possible de remonter ensuite directement vers le Le Trou du Furet
La montée est plus raide de ce côté, et surtout plus accrobatique, encore plus par temps pluvieux ou après une période pluvieuse.

Le sentier recoupe un chemin d’exploitation qui part sur la gauche, parallèlement à la falaise d’Eyzahut que l’on aura sur la droite.

Continuer jusqu’à la falaise sous la Porte Rouge. Puis suivre le chemin qui fait une épingle vers la gauche et remonte en Zig Zag sous L’Aiguille de Tournelle marques de peinture jaune.

L’ascension est aidée par quelques barreaux scellés dans la roche. Escalade facile néanmoins.

Arrivé sur la plaine reprendre les cheminements décrits plus haut.
Seule variante, arrivé au col de Pertuis, on rejoindra le village d’Eyzahut en redescendant sur la gauche à travers la hêtraie, et ensuite suivre les marques de peinture jaune EY (pour Eyzahut). Ro voulant dire Rochecolombe, et ce n’est pas votre route.

.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Trou du Furet

La carte du topo « Aperçu des randonnées de la Montagne du Poët-Laval (Drôme) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Aperçu des randonnées de la Montagne du Poët-Laval (Drôme) »

solitaire la Tournelle le ravin de Bisquerle la Porte Rouge famille de Chamois l’Aiguille de la Tournelle pose près du cairn de l’Aiguille de la Tournelle Montagne du Poet Serre Gros le trou du furet le trou du furet la grotte de l’Ermite en route pour le Grand Pas les ruines du château et la montagne du Châtelard le départ de A2 bis au point 2 A2 bis et mur de soutènement Serre Gros vu du gros Mourre chemin privé ne pas passer le Bergerie Le départ de A 2 bis sous le point 1 l’entrée inférieure de la Borne Rousse le village d’Eyzahut vu de l’entrée supérieure votre serviteur dans la Borne Rousse la diaclase menant à l’entrée supérieure l’abri sous roche à côté du trou du furet la cabane du Jas de Moïse le livre d’or est dedans la première page falaise d’Eyzahut