Arête de l’Argentine ‒ Tour et ascension (Haute Corde, 2325m) par le col des Essets

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1717m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Tour complet de la magnifique arête de L’Argentine avec un passage au sommet de Haute Corde situé à l’aplomb du Miroir de L’Argentine, une immense dalle brillante de calcaire urgonien.

Accès

Sur l’A9, sortir à Bex (sortie n°19) et traverser Bex par la route principale (parcourue par une voie ferrée). Prendre à droite peu après la sortie du village et suivre la direction Les Plans. Passer Les Plans et continuer jusqu’à Pont de Nant, terminus de la route. Vaste parking disponible (1245m).

Précisions sur la difficulté

  • La partie terminale de l’arête qui mène à Haute Corde nécessite un peu de vigilance (fortes pentes de part et d’autre de l’arête, petite brèche à franchir).
  • Descente du ravin de la Poreyrette non balisé, parfois raide et aérien, avec un ressaut et des passages très glissants sur roche pourrie.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Swisstopo 1285 Les Diablerets 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Haute Corde - Arête de l’Argentine
  • Altitude de départ : 1245m
  • Altitude du sommet : 2325m
  • Dénivelé cumulé : 1717m
  • Distance : 20,4km

Balisage

  • Blanc-rouge-blanc.
  • Inexistant sur l’arête entre le col des Essets (2029m) et Haute Corde (2325m), puis lors de la descente du ravin de la Poreyrette jusqu’à Plan de la Roche (point 1426).

Remarques

L’arête de L’Argentine, principalement orientée du sud-ouest au nord-est, est composée de 3 sommets : Haute Pointe (2422m), Cheval Blanc (2323m) et Haute Corde (2325m). Seul le sommet de Haute Corde est accessible sans équipement.

Les ascensions du Cheval Blanc et de Haute Pointe ne sont possibles que par 4 voies d’escalade qui équipent la dalle du Miroir de l’Argentine (Papageno, L’Y ou Normale, Zygofolis et Directe) ou en traversée est-ouest de l’arête, de Haute Corde jusqu’au Lion d’Argentine.

Itinéraire

De Pont de Nant à Haute Corde par le Col des Essets

De Pont de Nant, prendre à l’est la piste caillouteuse qui monte en rive gauche du ruisseau du Richard.

Au panneau directionnel du point 1374, bifurquer à droite sur le sentier en direction de La Vare (début du balisage blanc-rouge-blanc).

Après une traversée en forêt, on arrive au chalet d’alpage Le Richard (point 1537).

Poursuivre à l’est au-delà du chalet en ignorant les 2 sentiers successifs qui s’élèvent sur la droite.

On franchit le ruisseau du Richard à l’aval d’une cascade puis le sentier oblique au nord-nord-est et remonte le verrou glaciaire situé à l’entrée du vallon de la Vare.

Une fois passé le verrou, une très légère descente vers l’ombilic mène à l’alpage-buvette de La Vare (point 1756) puis sur la plaine de La Vare.

Le sentier parcourt nord-nord-est puis nord-est le vallon de la Vare, bordé à l’ouest par l’arête de L’Argentine, à l’est par la Pierre qu’Abotse.

Le sentier s’élève progressivement jusqu’au point 1841, puis plus franchement pour rejoindre le Col des Essets (2029m).

Au niveau du panneau directionnel du col, partir plein ouest sur un sentier non balisé le long de l’arête (secteur La Corde), encore très large et peu marquée au début.

Après le point 2139, le sentier devient davantage aérien et les pentes s’inclinent peu à peu de chaque côté de l’arête.

Sur les derniers mètres, une petite brèche doit être franchie par la gauche (passage exposé).

Puis c’est l’arrivée sur la petite plate-forme rocheuse de Haute Corde. Croix au sommet, à-pic sur le spectaculaire Miroir de L’Argentine et dans l’axe de l’arête, les sommets du Cheval Blanc (2323m) et de Haute Pointe (2422m).

De Haute Corde à Pont de Nant par le Roc du Châtelet

Revenir au point 2139 sur l’arête et virer légèrement sur la gauche, nord-est, sur une sente qui se dirige vers le Col de la Poreyrette. Une fois au col, laisser à droite le sentier pour Anzeindaz et partir plein ouest en passant un lac.

Poursuivre ouest en restant sur la rive droite du ruisseau temporaire. La descente s’accentue et le sentier devient aérien.

Ensuite, la désescalade d’un petit ressaut et un passage sur un terrain pentu, assez exposé et non sécurisé nécessitent vigilance (roche pourrie et délitée).

Après le franchissement d’un ruisseau à l’altitude 1558m, le sentier s’oriente plein ouest à travers les prairies du Plan aux Agneaux.

On arrive alors à proximité du pont qui franchit le torrent L’Avançon d’Anzeindaz. Suivre à gauche le large chemin et le quitter encore sur la gauche 110m plus loin à Plan de la Roche (panneau directionnel).

Un sentier s’engage en forêt et s’élève sud-ouest. Au-dessus du chalet Le Mérouet (point 1655), un passage terreux assez raide est équipé d’une chaîne.

On arrive ensuite à un petit col avec la possibilité de rejoindre sur la droite le tout proche belvédère du Roc du Châtelet (1875m) situé à 150m. Sur les derniers mètres, une profonde fracture dans la roche nécessite une grande et sûre enjambée.

Après retour au petit col, rejoindre au sud et en très légère descente la bifurcation du point 1853 (Les Planards), au niveau d’un ruisseau. Prendre légèrement sur la gauche le sentier qui remonte puis contourne une arête herbeuse orientée est-ouest.

Lorsque l’on bascule sur le versant sud de l’arête (La Motte, 1909m), continuer à gauche sur le sentier en balcon (succession de petites montées et descentes) qui évolue à l’aval du Lion d’Argentine et atteint une seconde arête herbeuse (Sur Champ, 1957m).

Le sentier part ensuite plein est en direction du vallon de La Vare.
Vers l’altitude 1760m, quitter le sentier par la droite et descendre droit dans la pente en direction de la piste (bien visible) qui se trouve en contrebas.

Suivre cette piste sur pente modérée en direction du chalet d’alpage du Richard, visible de la piste.

Au chalet, on retrouve le sentier (pris à la montée) qui ramène à Pont de Nant.

Dernière modification : 26 mai 2018
Grand Muveran (3051m) par Pont de Nant

La carte du topo « Arête de l’Argentine ‒ Tour et ascension (Haute Corde, 2325m) par le col des Essets »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours