Abonnez-vous à notre newsletter !

Ascension du Toubkal (4167m) sur deux jours, au départ d’Aremd

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
2305m
Durée :
2 jours

Ascension du point culminant du Maroc (et du Haut Atlas) sur deux jours, une magnifique expérience avec des panoramas grandioses et de belles rencontres... – Auteurs : et

Accès

De Marrakech, direction plein sud vers Tahannaout, Asni, Imlil puis Aremd (70km environ)

Publicité

  • Sac de couchage 4 Saisons Valandré, (...) PROMO

    650 € 560 €

  • Doudoune à capuche réversible - Homme (...)

    190 €

  • Chaussures de Randonnée - Femme - (...) PROMO

    315 € 283 €

  • Sac à dos polyvalent Snowboard/Ski - (...)

    90 €

Précisions sur la difficulté

Pas de difficultés techniques, mais mal des montagnes possible.
Deuxième journée assez longue et éprouvante.

Les infos essentielles

  • Carte : Haut Atlas-Toubkal 1/100000
  • Info Haut Atlas
  • Départ Aremd : 1910m
  • Refuge CAF du Toubkal : 3207m
  • Toubkal (sommet) : 4167m
  • Dénivelé cumulé : 2305m
  • Durée moyenne : 13h30 (marche)
  • Distance : 23km (environ)
  • Balisage : Sans
  • Guide obligatoire depuis 2019
  • Période conseillée : Avril à Octobre
  • A prévoir : passeport (plusieurs contrôles), lampe frontale, bâtons recommandés, affaires chaudes.
  • Pour information : lors de notre séjour, températures de 30°C dans la vallée et 5°C le matin au refuge. On trouve des boissons et de la nourriture dans les « boutiques » jusqu’aux refuges.
  • Sortie du 03 et 04/10/2019

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

J1 : Aremd (1910m) => Refuge du Toubkal (3207m)

  • D+ 1320m / Durée 5h00 environ

De Marrakech, nous nous rendons à Imlil dans le petit gite familial d’Abdou, un endroit calme tout au sommet du village. Accueil très chaleureux avec le traditionnel thé,

Abdou est d’une grande gentillesse et très disponible pour ses hôtes. Il peut vous proposer un guide pour le Toubkal avec plusieurs options possibles. Nous avons choisi l’option de base avec uniquement la course, sans repas ni logement, nous avions réservé le refuge avant de partir...

  • A savoir que depuis cette année (2019), un guide est obligatoire pour les randonnées dans le massif du Toubkal, et ce depuis le tragique assassinat de deux touristes fin 2018. Voir l’article Plusieurs postes de contrôle son présents sur le parcours (passeport obligatoire)

Le lendemain notre guide Mohamed nous rejoint et nous regagnons le dernier petit village d’Aremd en voiture (1910m).

Départ d’Aremd en direction du refuge CAF du Toubkal sur un large chemin que nous partageons avec les mules qui ravitaillent les petites boutiques et les deux refuges.

Nous passons à Sidi Chamharouch, dernier petit village sur le parcours à 2320m ou l’on trouvera une roche peinte en blanc (sanctuaire ou Marabout).

Toute cette montée se fait en suivant une vallée qui mène aux deux refuges dont celui du CAF (3207m) que nous atteignons sans aucunes difficultés techniques.

J2 : Refuge du Toubkal (3207m) => Toubkal (4167m) => Aremd (1910m)

  • D+ 985m / D- 2305m/ Durée 8h30 environ

Le lendemain nous démarrons vers 5h30 après un copieux petit déjeuner au refuge. Nous pourrons profiter du lever de soleil qui promet d’être magique.
Cette journée s’annonce assez longue.

Le départ est très raide derrière les refuges et pendant 1h30 la progression se fait à la frontale, avant un lever de soleil magnifique sur le Haut Atlas...

Nous passons au col Tizi n’Toubkal pour un très beau premier panorama et la vue sur le sommet, avant la montée finale.

Aucunes difficultés techniques dans l’ascension mais nous croisons quelques personnes qui renoncent et redescendent au refuge (mal des montagnes).

L’arrivée au sommet (vers 9h00) restera un moment inoubliable !
Vue à 360° : Marrakech vers le Nord, le massif du Siroua et Sagho vers le Sud, l’Atlas Central à l’Est et Occidental à l’Ouest…
Un panorama grandiose sous un grand soleil, il fera près de 15°C en fin de matinée à 4000m...

Après une longue pause notre guide nous propose un retour en boucle partielle pour rejoindre plus bas la vallée sous le refuge. Nous acceptons sans aucune hésitation.

Ce retour s’avérera assez difficile sur des sentiers raides et en grande partie sur un sol piégeux très instable et dans des éboulis. Nous passons sur le site du crash d’un avion ou plusieurs pièces métalliques jonchent le sol sur des centaines de mètres dans une combe. Cet accident à eu lieu dans les années 70 ou 80 ?

Nous retrouvons le sentier de montée plus bas, sous les refuges, et profitons d’une pause pour un casse-croûte local dans une petite "boutique".

C’est sans encombres que nous arrivons à Aremd, mais un peu fatigués quand même avec près de 8h30 de marche

Nous regagnons notre gite à Imlil et partageons le traditionnel thé avec notre très sympathique guide.

Très belle expérience que cette ascension du Toubkal.

  • Le lendemain nous reprenons la voiture pour un long périple vers Ouarzazate, la vallée du Draa, puis vers Erfoud et Merzouga, avant notre prochaine rando dans les Gorges du Todra.....et la suite du programme du coté d’Essaouira

Un excellent séjour au Maroc avec de très belles rencontres....

Anic et Jicé

----------------------------------------------------------------------------

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 7 novembre 2019
Montée au refuge Toubkal (3207m) par Imlil (1650m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Randonnée réalisée le 3 octobre

Topo publié le 30 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 18 octobre à 17h54

    Joli !!!

    Profitez bien.

    Jean-Marc

  • par Le 19 octobre à 10h40

    Merci JM
    A bientôt
    JC

  • par Le 31 octobre à 18h35
  • par Le 31 octobre à 19h12

    Bonsoir hereme
    Pas (plus) vraiment d’accord avec l’introduction de cet état des lieux, nous n’avons pas vu de déchets, ni vers les refuges, ni sur les sentiers, ni au sommet !
    Seules les pièces d’avion qui jonchent le sol (dans une vallée annexe) nous ont interpellé.
    Ce document date de 2009, il faut croire qu’en 10 ans les mentalités ont un peu changé ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !