Balcon des Annapurnas

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
4000m
Durée
3 jours et plus
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Voilà un magnifique trek au pied du célèbre massif des Annapurnas. D'une durée de 5 à 8 jours, c'est un trek court, alternatif au grand tour des Annapurnas. C'est également un trek fréquenté, il est rare de marcher longtemps sans croiser âme qui vive ou petit village. Des rencontres inoubliables avec les habitants de la montagne. Des paysages à couper le souffle, des rizières en étage sur des versants raides aux hautes montagnes de plus de 6000, 7000m dont le célèbre Machhapuchhre, l'un des plus beaux sommets du Népal, sacré car il est considéré par les hindouistes comme la demeure de Shiva. Des vues splendides sur deux 8000m parmi les plus hauts sommets du monde, l'Annapurna et le Dhaulagiri, qui trônent en maîtres dans un décor époustouflant.

Accès

Selon le sens du circuit choisi, le départ s’effectue soit de Phedi, soit de Nayapul que l’on rejoint facilement de Pokhara en bus ou en taxi.

Itinéraire

Carte et permis

  • Carte : Trekking Map 500 Series - 1 : 50 000 - Ghorepani Ghandruk. On trouve les cartes de trek dans les nombreuses librairies de Katmandou et de Pokhara.
  • Permis : Se munir au préalable de la carte TIMS (Trekkers Information Management System), obligatoire pour tout trek en zone préservée et du permis d’entrée dans la zone de l’Annapurna Conservation Area. On peut faire cette carte et ce permis dans une des nombreuses agences de trek de Pokhara ou directement à l’office qui s’occupe de les délivrer.

Présentation du trek

  • Durée : de 5 à 8 jours
  • Logement et ravitaillement : de nombreux lodges (petits hôtels de montagne) ainsi que de nombreuses maisons de thés et petits restaurants jalonnent le parcours. On ne marche pas plus de deux/trois heures sans en croiser.
  • Circuits : le plus courant est la boucle qui relie Ghandruk et Ghorepani. Nous avons choisi la variante en passant par Chomrong, village-étape qui marque le départ de la route du base camp de l’Annapurna, en évitant Ghandruk.

Le trek

A savoir qu’il est possible de partir avec un guide et des porteurs que l’on trouve aisément sur Pokhara.

Nous, nous avons été nos propres guides et nos propres porteurs !

1er jour : Phedi (1130m) - Dhampus (1650m)

  • Dénivelé : +550m

Nous sommes partis de Pokhara en fin d’après-midi, à quatre dans un petit taxi, en direction de Phedi. Le taxi nous dépose sur la route à la sortie de Phedi où nous avons rejoint la piste en direction de Dhampus. Petite mise en jambe sur cette piste avant de couper par les escaliers de pierre.

Arrivée de nuit à Dhampus après environ deux heures de marche. Nous avons trouvé facilement notre premier lodge. Le soir, nous étions attablé dans un petit resto lorsqu’une file interminable de motos arrivait par la piste de Pokhara. Beaucoup de jeunes népalais s’étaient donnés rendez-vous pour une fête en plein-air qui se déroule une fois par an ! Nous sommes chaleureusement invités. Le trek commence bien !

2ème jour : Dhampus (1650m) - Landruk (1565m)

  • Villages traversés : Pothana (1890m) - Pitam Deurali (2100m) - Tolka (1700m)
  • Dénivelé : +600m / -700m

Lever avant 6h30 pour le lever du soleil. De Dhampus, la vue est magnifique sur l’Annapurna Sud (7219m) (à savoir que les altitudes varient d’un plan à l’autre, d’une carte à une autre, etc...) et le sommet emblématique du Machhapuchhre (6997m) surnommé le fishtail (queue de poisson).

Nous avons repris la marche dans la matinée, les sommets alentours étaient dégagés comme tous les matins, mais les nuages commençaient à grossir et couvraient, généralement, en fin de journée l’ensemble du ciel.

Pause repas à Deurali. Tous les petits restos de l’Annapurna Conservation Area, se sont alignés, proposent les mêmes choix et ont fixés les mêmes prix.

De Tolka, la vue est imprenable, à la fois sur les Annapurnas (pour nous, les sommets étaient cachés dans les nuages) et sur le parcours traversé. Une pause thé s’est imposé pour profiter du panorama !

Enfin, arrivée en fin d’aprèm sur Landruk, nous avons choisi le lodge quelques centaines de mètres avant le village. Après une bonne douche, nous sommes partis à la rencontre des gens dans le village. Nous étions munis d’un petit livre franco-népalais, très pratique pour apprendre les rudiments en népalais.

3ème jour : Landruk (1565m) - Chomrong (2170m)

  • Villages traversés : Bhirkuna (1440m) - Himal Pani (1332m) - Jhinudanda (1780m)
  • Dénivelé : -250m / +850m

Cette étape consistait à descendre au plus près de la rivière jusqu’au pont qui nous permettait d’atteindre un nouveau versant. Des vues pratiquement constantes sur l’Annapurna Sud et son impressionnante face sud durant le chemin.

Ce nouveau versant nous a permis d’atteindre Jhinuanda, où nous sommes arrêtés pour manger, puis Chomrong où nous passerons deux nuits. En effet, le lendemain a été une journée de repos, histoire de bien profiter du coin.

Chomrong est la première étape sur le chemin du base camp de l’Annapurna à deux/trois jours de marche. Nous avons bien été tenter de le rejoindre mais nous n’étions pas équipés pour des nuits à plus de 4000m.

4ème jour : Chomrong (2170m)

Après un joli lever de soleil, nous avons passé la matinée sur la terrasse du lodge à contempler cette belle face sud de l’Annapurna Sud et le magnifique Machhapuchhre, la montagne sacré qui n’a jamais été gravi.

Nous passons l’après-midi à la découverte du village, et au gré des rencontres avec les locaux, nous nous sommes faits inviter, chez une femme d’une grande gentillesse, à manger le dalbhat, le plat népalais de tous les jours. Ce fameux dalbhat est composé de riz, de soupe de lentilles, d’épinards et d’autres légumes qui varient d’un plat à l’autre.

5ème jour : Chomrong (2170m) - Tadapani (2630m)

  • Villages traversés : Taulung (2180m) - Ghurnung (2060m) - Chuile (2240m)
  • Dénivelé : -400m / +850m

Comme la dernière étape, nous avons redescendu un versant pour aller en rechercher un autre. Sur le chemin, nous avons croisé une française qui nous a indiqué une bonne adresse à Chuile où nous nous sommes arrêtés pour manger. Nous avons profité de l’endroit une bonne partie de l’après-midi avant de repartir pour Tadapani malgré le fait que notre hôte nous avait dit qu’en fin de journée, les trois lodges du village risquaient d’être complet.

Nous avons fini la journée par une belle traversée de forêt baignée dans la brume et nous sommes arrivés de nuit à Tadapani. En effet, les trois lodges étaient complets et nous avons dormi chez une femme qui a accepté de nous héberger. Ambiance très népalaise pour ce soir-là !

6ème jour : Tadapani (2630m) - Ghorepani (2860m)

  • Villages traversés : Ban Thanti (3180m) - Deurali (2990m)
  • Dénivelé : +550m / -350m

Le matin, la vue a été une nouvelle fois imprenable sur les Annapurnas. Pendant que nous avons pris notre petit déjeuner, un groupe scolaire s’apprêtait à partir, et les porteurs préparaient leurs charges, des fois jusqu’à trois sacs à dos (bien 10/15 kilos par sac) plus d’autres affaires en même temps ! Soit une charge d’environ 50 kilos ! Impressionnant !

Ce jour-là, nous avons traversé la plus belle partie du trek qui se situait pour l’ensemble sur une crête. De Ban Thanti, nous avons posé nos sacs et nous sommes montés sur la colline de Gurung Hill. Magnifique point de vue sur les Annapurnas et pour la première fois sur l’Annapurna I (8091m, 10ème sommet du monde !) mais aussi sur le Dhaulagiri (8172m, 7ème sommet du monde) à l’ouest.

Juste avant d’atteindre Ghorepani, sur la fin de la crête qui était dégagée, tout comme le ciel ce jour-là, nous sommes restés pour contempler un magnifique coucher de soleil. Puis nous avons rallié Ghorepani de nuit où nous avons trouvé un lodge sans difficulté.

7ème jour : Ghorepani (2860m) - Poon Hill (3210m)

  • Dénivelé : +350m

Tous ceux qui sont passés à Ghorepani sont certainement montés à Poon Hill pour lever de soleil. Nous y sommes allés malgré la foule ! Une montée de nuit, parmi une file interminable de trekkeurs avec leurs frontales telle une ribambelle de lucioles.

Le soleil s’est levé derrière un voile nuageux et les grands sommets ne se sont pas enflammés. Une heure après, tout le monde était redescendu vers Ghorepani, et nous sommes restés au calme, plus longtemps, pour profiter de cette vue magnifique sur les massifs du Dhaulagiri et des Annapurnas.

Puis, nous avons passé la journée sur Ghorepani à flâner sur la terrasse du lodge et dans le village.

8ème jour : Ghorepani (2860m) - Nayapul (1070m)

  • Villages traversés : Nangge Thanti (2430m) - Banthanti (2210m) - Ulleri (2020m) - Tikhedhungga (1540m) - Hile (1460m) - Sudame (1340m) - Lamdawali (1160m) - Birethanti (1025m)
  • Dénivelé : -1850m

Le matin, avant de reprendre la marche, nous avons acheté avec nos dernières roupies un fromage de yack pour le pique-nique du midi que nous avons finalement échangé contre des dalbhats sur la route chez une femme !

Cette étape a été la plus longue du trek, nous avons avalé les 1850m de descente en une journée. Cette partie est principalement constituée de marches !

Enfin nous avons rejoint de nuit la route près de Nayapul où un bus nous a pris rapidement pour le retour sur Pokhara.

Dernière modification : 15 septembre 2015