Bec Charvet (1738m) par le Manival

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1260m
Durée :
1 jour

Boucle parfaite autour d'un impressionnant bassin versant, ses roches déchiquetées contrastant sublimement avec cette forêt typique de Chartreuse qui l'entoure. – Auteur :

Accès

A la sortie est de Saint Ismier près d’un mémorial, quitter la route de Chambéry (D1090) pour remonter des chemins goudronnés en rive droite du torrent du Manival. A 450m, à proximité d’un guet, emprunter à gauche le chemin de Bouffière puis la seconde à droite (chemin du Haut Manival). A son extrémité se trouve une petite aire de stationnement à proximité des dernières maisons du Manival (507m).
Si les places sont déjà prises, il faut revenir au gué précité, le traverser pour trouver un parking près d’un panneau informatif (450m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Durée : 6 à 7h.
  • Difficulté : Aucune. Montée et descente raides mais faciles à proximité du sommet.
  • Balisage :
  • Jaune, blanc/rouge et jaune/rouge avec panneaux indicateurs.
  • « Sauvage » sur les sentes d’accès au sommet (blanc/jaune, jaune et bleu).
  • Carte : IGN TOP 25 n° 3334OT Chartreuse sud.

Descriptif 

Remonter le chemin en rive droite du torrent du Manival sur une centaine de mètres jusqu’à une bifurcation. Prendre le sentier forestier de gauche comprenant quelques lacets et portions raides. Après la remontée d’une croupe, il en rejoint un autre à 670m. Le suivre à droite en opérant un virage du nord vers l’ouest pour en trouver encore un autre au lieu-dit « Saint Rambert » vers 730m. Il effectue une traversée en légère descente au nord pour trouver assez rapidement, au lieu-dit « Marcauze », un nouveau sentier issu du fond du vallon de Manival. Il remonte en lacets une combe pour nous amener au chemin de la Faîta vers 870m.
Après une montée sur une large croupe composée de hêtres centenaires, il finit par partir plein nord en traversée. Et après quelques lacets, on débouche à 1415m sur la crête de la Faîta, séparant Emeindras au Bec Charvet.

La suivre vers le nord en laissant à gauche un premier chemin descendant sur Pleynon et un second sur le col du Coq. Grimper alors une sente située légèrement en contrebas du fil de l’arête nous amenant à la pelouse sommitale.

Panorama de toute beauté sur les sommets de la Chartreuse, Belledonne, les Grandes Rousses et dans le lointain le Vercors, le Dévoluy... mais le Mont Blanc manque à l’appel. Prudence si l’on veut profiter de la belle perspective sur le bassin versant du Manival pour éviter le grand plongeon dans ce versant vertical.
Contrairement à ce qui est indiqué sur la carte IGN, il n’y a pas de croix qui orne la cime.

Suivre une trace vers le nord. Elle finit par pénétrer en forêt tout en dévalant une croupe. Mais la quitter dès que possible pour retrouver à droite la crête nord principale.
Arrivé à une bifurcation peu évidente, la quitter pour une sente nous amenant à une vaste pente d’herbes et de caillasses. D’abord horizontale, elle descend en biais pour gagner l’arête est boisée du Bec Charvet. Après un collet, traverser le pointement 1553m puis descendre une croupe vers le sud (jalonnée d’un balisage raquettes) retrouvant un bon chemin issu du col du Coq à 1480m.
Il suffit alors de le descendre en côtoyant par moment la crête dominant l’abîme du Manival.

Arrivé au col du Baure (1190m), repasser côté Manival par un excellent et magnifique sentier traversant facilement des pentes abruptes. Après de multiples lacets, on débouche à la baraque forestière du Manival à 870m (fermée).
Au-dessus de cette dernière, traverser à gué le lit du Manival pour découvrir le départ d’un sentier. Il descend sa rive droite puis s’en éloigne par moment pour retrouver le point de départ.

Liens

  • Vidéo signée Antoine Salvi, résumant parfaitement ce circuit :


Bec Charvet 1738 m de Saint-Ismier - Chartreuse par salant

  • En savoir plus sur ce site géologique remarquable qu’est le Manival.
Dernière modification : 16 mai 2018
Circuit Pravouta (1760m), Roc d’Arguille (1768m) et Bec Charvet (1738m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 5 novembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 5 novembre 2016 à 14h31

    Belles couleurs automnales.

  • par Le 5 novembre 2016 à 15h47

    Très belle vue du sommet sur Chamechaude (#8), Pravouta (#9) et la Dent de Crolles (#11).
    La vue sur la Dent de Crolles depuis le Col du Baure est également très réussie (#14).

  • par Le 5 novembre 2016 à 16h16

    Merci à vous deux. A noter que Bec Charvet est une alternative idéale à sa voisine la Dent de Crolles si l’on ne supporte pas la foule, comme ce devait être le cas le 1er novembre dernier.

  • par Le 5 novembre 2016 à 18h26

    Très beaux sous-bois aux couleurs de l’automne.

  • par Le 6 novembre 2016 à 07h12

    Belles couleurs d’automne, mais il faudra bientôt passer au blanc… À bientôt

  • par SalantLe 8 novembre 2016 à 20h49

    Sur tes pas aujourd’hui remonte en moi le bonheur que j’avais chaque fois que je pratiquais cette randonnée aux sentiers pleins de poésie sauvage et remplis d’histoire.... avec une proximité heureusement protégée par la longueur de cette magnifique randonnée. Amitiés montagnardes.

  • par Le 9 novembre 2016 à 11h22

    Je suis fort ravi Antoine de t’avoir réveillé ces souvenirs. Amitiés.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !