Ben Arthur / The Cobbler (884m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
890m
Durée :
1 jour

Les Alpes d'Arrochar dans toute leur splendeur ! Une randonnée magnifique, des vues grandioses sur les Lochs alentour. Si vous l'osez, venez attaquer l'aiguille sommitale ! – Auteur :

Accès

Succoth au bord du Loch Long à environ 70km au Nord de Glasgow.
Grand parking à la sortie du village direction Inveraray le long de l’A83.

De Glasgow (ou Edinburgh), rejoindre Tarbet par l’A82, la fameuse route des Highlands qui passe le long du Loch Lomond.

C’est l’A82 également depuis Fort-Williams mais vers le Sud.

De Perth et du Nord-Est, c’est par l’A85. A Tarbet, prendre la direction Inveraray et l’A83. Succoth est le premier village au bout du Loch Long.

D’Oban par l’A85 et l’A819 jusqu’à Inveraray, puis l’A83 jusqu’à Succoth.

Précisions sur la difficulté

Rien de spécial à mentionner sur l’essentiel de l’ascension. Elle se déroule sur de bon chemin, très fréquenté, sans aucun problème. Seul l’accès au point culminant requiert une attention toute particulière. C’est très exposé, patiné et le moindre faux pas ne pardonnerait pas (voir Note 1).

Les infos essentielles

  • Carte : Ordnance Survey Landranger OS56 Loch Lomond & Inveraray (1:50 000) ou Explorer OL39 Loch Lomond North / Tyndrum, Crianlarich & Arrochar (1:25 000)
  • Altitude départ : Environ 0m... Le Loch Long est un bras de mer, donc vous partez du niveau de la mer.
  • Altitude sommet Ben Arthur : 884m
  • Dénivelée cumulée : 890m
  • Distance : environ 11km
  • Temps de parcours : 4 à 6H00
  • Balisage : À part un panneau au départ, à mon souvenir, aucun ! De toutes les randonnées que j’ai pu faire au Royaume-Uni, quasiment aucune n’était indiquée, encore moins balisée. Ici on n’échappe pas à la règle, débrouillez vous !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Un peu de culture générale

Le nom gaélique est Beinn Artair, anglicisé en Ben Arthur. Le sommet est aussi connu sous le nom The Cobbler (le cordonnier). Composé de micaschiste, c’est, si on en croit certains, "one of the most impressive summits in the Southern Highlands".

En tout cas s’il n’a pas le statut de "Munro" (sommet de plus de 900m), la proximité de Glasgow et sa position surplombant le Loch Long, qui offre des vues magnifiques, en font un des sommets les plus connus et les plus fréquentés d’Écosse. Ben Arthur possède trois sommets distincts et une grande face Sud verticale, que la randonnée permet d’admirer.

Les "Alpes d’Arrochar" sont un groupe de montagnes assez accidentées (d’où le nom), situées en amont des Loch Long, Loch Fyne et Loch Goil, près des villages d’Arrochar et de Lochgoilhead, et sur la péninsule de Cowal dans le comté d’Argyll et Bute (Écosse). Le plus haut sommet est Beinn Ìme (1011m).

Itinéraire

Du parking au sommet

Du parking, traverser la route et prendre en face un bon chemin. Il monte franchement sur la colline à travers les arbres dans une série de larges zigzags en offrant, dès la sortie de la forêt, des vues magnifiques sur le Loch Long. Continuez le chemin, en évitant la tentation de raccourcir ce qui provoque l’érosion. Lorsque le chemin atteint un banc, tournez à gauche sur la piste forestière et, très rapidement, tournez à droite pour la prochaine section de chemin.

Continuez à monter sur le chemin qui traverse une courte section de forêt avant d’émerger à côté d’un ruisseau. Continuez tout droit. Laisser un chemin vers la droite et remonter en terrain ouvert jusqu’à un petit barrage à l’entrée d’un vallon (Allt a’Bhalachain).

Le sentier se dirige maintenant Nord-Ouest et remonte le vallon de Allt a’Bhalachain sur environ 1,6km jusqu’à un épaulement caractéristique (Narnain Boulders). De là on voit la grande face sud du Cobbler, que l’on va remonter.

Continuer le sentier pendant environ 800m puis traverser à gauche en direction des éboulis issus d’un couloir de la face Sud, et prendre le chemin qui se dirige vers la selle entre le pic central et le sommet nord. Quelques passages sous les falaises sommitales requièrent de mettre les mains. La crête est atteinte au niveau de la selle entre les pics Nord et Central.

Gagner ainsi le plateau sommital et le Sommet Nord (875m) à droite. Le point culminant est le Pic Central (884m) / voir Note 1. Le Sommet Sud (Arthur Seat - 858m), quant à lui, n’est pas accessible autrement que par une sérieuse escalade.

Descente

Du sommet Nord, repérer une sente qui court à flanc direction Nord. Elle contourne tout le sommet et rejoint le haut de Allt a’Bhalachain sous le large col séparant Ben Arthur et Beinn Narnain, au niveau d’un petit "lac" (Lochan a’Chlaidheimh - Alt. 628m) / Note 2, Note 3.

Descendre le vallon par le chemin boueux et pas toujours bien marqué jusqu’à l’endroit où vous l’avez quitté à la montée, puis rejoindre le parking par l’itinéraire de montée.

Note 1 : Le vrai sommet central et le point culminant de Ben Arthur est un gros amas de rocher, appelé l’Aiguille (The Needle), qui domine la face Sud. Il est tout à fait possible d’y accéder. Ce n’est pas bien compliqué, mais quelques précautions s’imposent. Il faut passer dans une boîte aux lettre et faire un petit pas d’escalade (II max) sur de la roche patinée à cause du passage. Le tout est assez exposé. Les britanniques disent "threading the needle". Inutile de préciser que si la roche est mouillée ou gelée, il vaut mieux s’abstenir.

Plein de vidéo sur Youtube... exemple parmi d’autres

Note 2 : Du col 628, on peut monter jusqu’au col géographique Bealach a’Mhaim (alt. 637m). De là une sente conduit au sommet de Beinn Narnain (926m), un Munro, par la croupe Nord-Ouest. Descendre par la sente qui traverse le sommet et parcours toute l’arête Sud-Est en passant par Cruach nan Miseag et Creag an Fhithich où l’on rejoint un sentier qui court à flanc direction Nord-Est / Sud-Ouest. Le prendre à droite (vers le Sud-Ouest) pour rejoindre le chemin de montée au niveau du petit barrage.

Note 3 : on peut aussi du col Bealach a’Mhaim (alt. 637m) continuer vers le sommet de Beinn Ìme (1011m), le second Munro et point culminant du secteur. Les deux sont d’un niveau nettement supérieur. Plus d’informations sur le site Walkinghighland.co.uk.

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 1er mai 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 mai 2017 à 12h06

    Histoire et légendes.
    Bonjour Yann. Deux notes sur Arrochar et le Cobbler.

    • Arrochar est associé au clan des MacFarlane, dont l’histoire remonte au 13ème siècle lorsque Gilcrist, fils d’Alwyn, comte de Lennox, reçut reçut les terres d’Arrochar par une Charte Royale.

    Le fils de Gilcrist, Malduin, partisan de Robert Ier Bruce, leva des troupes à Arrochar pour combattre l’occupation anglaise pendant les "Guerres d’Indépendance". Ces troupes participèrent à la célèbre bataille de Bannockburn en 1314 où l’armée anglaise d’Edouard II fut sévèrement défaite (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Bannockburn

    Le fils de Malduin s’appelait Parlan, corruption de "Mac-Parlan", fils de Parlan, qui a donné MacFarlane.
    Les MacFarlane prospérèrent, mais à la fin du 17ème siècle, ils commencèrent à s’adonner au brigandage : les nuits de pleine lune, ils allaient voler le bétail de leurs voisins. La pleine lune a alors commencé à être appelée "Lanterne MacFarlane".
    L’histoire des MacFarlane s’arrêta à la fin du 18ème où, étant fortement endettés, leurs terres furent vendues.

    • Le Cobbler a donc trois sommets : les pics nord et central ressemblent à un cordonnier travaillant à son dernier (dit-on, à moins que la forme de la roche (photo de présentation) rappelle celle d’une enclume de cordonnier (http://i.ebayimg.com/thumbs/images/g/YB8AAOSwYIxX~8Xb/s-l225.jpg
      par exemple). Le sommet sud, quant à lui, est censé représenter l’épouse du cordonnier, nommée Jean (comme Jean Harlow et non comme Jean Valjean) dans la légende.
    • Et comme j’aime bien l’histoire de l’Ecosse, si tu as d’autres topos je suis preneur. Par ailleurs le site Walkinghighland.co.uk. que tu proposes rappelle à juste titre que " Walking can be dangerous and is done entirely at your own risk. Information is provided free of charge ; it is each walker’s responsibility to check it and navigate using a map and compass."
  • par Le 6 mai 2017 à 12h50

    Merci beaucoup pour toutes ces infos.

    Il ne me reste plus malheureusement plus qu’un seul topo sur l’Écosse, que je dois encore écrire. Il s’agit du "Merrick" le plus haut sommer du Sud Écosse (Southern Highlands) dans le comté de Dumfries and Galloway. Il y a là des noms bizarres comme "Neive of the Spit" et "the awful hand".
    Sinon j’en aurais plusieurs sur les Cheviot Hills qui marquent la frontière entre Northumberland (Angleterre) et les Scottish Borders (Écosse), si ça a un intérêt.

  • par Le 6 mai 2017 à 12h51

    sommet pas sommer... il n’y a pas moyen d’éditer les commentaires ?

  • par Le 6 mai 2017 à 13h31

    Cela a toujours un intérêt. Quant à l’orthographe il es évident qu’il s’agit d’une erreur de frappe et non d’une absence chronique d’aptitude à la belle écriture.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !