Boucle des rochers au pays de Dabo

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
320m
Durée :
demi-journée

Points de vue et belles forêts au pays de Dabo. – Auteur :

Accès

De Metz ou Strasbourg, prendre la sortie de Phalsbourg et suivre les panneaux en direction de Dabo. Rejoindre le village de Dabo, se garer au niveau de l’église, prendre en direction du nord-est vers la ferme du Hohweckthal (rond bleu).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3715 OT Saverne - Sarrebourg - Rocher de Dabo
  • Lien IGN : Dabo
  • Altitude de départ : 440m
  • Altitude du point haut : 508m (Sickertkopf)
  • Distance : boucle d’environ 12 Km

Descriptif

Cette jolie boucle va vous faire passer dans les belles forêts vosgiennes et par le sommet du Sickertkopf 508m, traverser de jolis bourgs avec 3 beaux points de vue sur nos belles montagnes verdoyantes.

Juste avant la ferme du Hohweckthal, descendre dans la petite clairière, on voit un petit sentier qui monte. Arrivé sur la route forestière, prendre à droite, puis première à gauche (faire bien attention car le début du sentier n’est pas évident à voir). Ensuite, rejoindre le lieu-dit du Rothenbuhl, continuer tout droit dans la ruelle pour trouver le balisage croix jaune, le sentier passe à côté de la fontaine Adactem.

En suivant ce sentier, on arrive au rocher du Sickertkopf, le sentier est très bien visible, 1ier point de vue sur le village de Dabo.

Puis prendre la direction de Lochmuehl. Arrivé à ce lieu, suivre la petite route vers le village de Schaeferhof, toujours suivre les ronds jaunes pour rejoindre l’oratoire et le rocher du Heidenschlossfels, puis suivre les croix jaunes et ronds rouges vers le Grand Ballerstein, traverser ce lieu-dit en direction du Rocher des Corbeaux.

Du rocher, suivre le balisage "Dabo" pour le retour au village.

Dernière modification : 16 mai 2018
Brotschberg (542m), Château du Haut-Barr ‒ Circuit autour du canal de la Marne au Rhin

A propos

Auteur de ce topo :

Que dire de moi ? Pas grand chose, juste un amoureux des montagnes et de la nature...

Topo publié le 28 août 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 25 septembre 2014 à 15h37

    Histoire et Légendes.

    Salut Manpowers.
    Dès que l’on entre dans les forêts vosgiennes, la frontière entre réalité et légende s’estompe rapidement.

    • LE ROCHER DU SICKERTKOPF

    Légende.
    …ainsi voyait-on s’allumer des lumières, entendait-on ronfler dans les cavernes et crevasses la nuit, et prenaiton soin de s’en tenir bien éloigné...Au temps des comtes de Dabo, le seigneur était représenté dans chaque village par un " Meier " ou maire secondé par un représentant des habitants de la localité, le " Heimmeyer ".
    Que nous dit la légende du " vieux Meier " devenu fantôme, l’une des plus connues encore en ce siècle ? On prétend que ce " Meier " avait été malhonnête dans l’exercice de ses fonctions, on l’accusait d’avoir commis des malversations, d’avoir voulu céder les droits de bois forestiers (droits bourgeois) ou d’usager à l’administration forestière. Faute impardonnable !
    Un jour il mourut et fut enterré au cimetière entourant autrefois l’église. De son vivant notre homme habitait une maison juste derrière l’église.
    Imaginez dès lors l’ahurissement des fidèles, lorsqu’ils virent, en revenant des obsèques, apparaître la tête du défunt, grimaçant, un bonnet pointu sur la tête, à la lucarne du toit. Qui plus est, les trois jours suivants, son cercueil mis en terre remontait à chaque fois du fond de la tombe à la surface du sol pendant la nuit.
    Devant ce phénomène bizarre et incompréhensible, on se hâta de rassembler à Dabo tous les prêtres des environs. Le plus digne fut chargé de conjurer le fantôme dans une cruche en grès lors d’une séance d’exorcisme.
    La cérémonie achevée, l’abbé porta la cruche au Sickertfels où le vieux forban devrait rester jusqu’à la fin des temps, à faire des rondes nocturnes autour du massif rocheux et à méditer sur ses fautes.
    (Recueilli par J.Dillenschneider)

    Le socle de la statue de Léon IX (érigée à Dabo pour célébrer le millénaire de sa naissance le 21 juin 1008) est orné dans un coin supérieur d’une figure grimaçante. Est-ce le "Maier" de la légende ?

    http://a401.idata.over-blog.com/400x600/5/38/94/93/rocher/rocher-9893.JPG
    http://a392.idata.over-blog.com/510x345/5/38/94/93/rocher/rocher-9906.JPG
    (Photos du blog de "randoalsacevosges" )

    • ROCHER DU HEIDENSCHLOSSFELS

    HEIDENSCHLOSSFELS : Rocher du Château des Païens. L’aménagement d’accès (marches et murets) daterait de la période celte, dite " de la civilisation des sommets " (50 BC - 300 AC.

    • BALLERSTEIN
      Dans la mythologie scandinave, Baldr (vieil islandais Baldr, latin Balderus) était un des Ases, le fils d’Odin et de Frigg.
      Baldur, Balder, Belennos (celte). Dieu solaire, répandu en Gaule. Symbole de chaleur, réconfort, fertilité, richesse. Principe de la Lumière (sa fête à la pleine lune de mai, Beltaine, marque le retour de la période lumineuse et du renouveau, du début des activités diurnes, notamment agriculture).

    Le Ballerstein (on pourrait écrire Balderstein ou Bellerstein) = pierre du Dieu soleil.

    • ROCHER DES CORBEAUX (KRAPPENFELS)

    On reste dans la légende germano-scandinave : Odin-Wotan a pour "rapporteurs" de ce qui se passe dans les neuf mondes de la cosmogonie scandinave les deux corbeaux Hugin (pensée) et Munin (mémoire). Le corbeau est, avec la lance, l’un des attributs d’Odin.
    Il y a nombre de Krappenfels dans la région.

    • Quelques sources :
      James-Georges Frazer : le Rameau d’or
      Patrick Willinger : Le dieu Baldur et le rocher des Fantômes
      Régis Boyer : L’Edda poétique
      Rudolf Simek, Dictionnaire de la mythologie germano-scandinave, 1996.
  • par Le 25 septembre 2014 à 16h12
  • par Le 2 octobre 2014 à 20h19

    Merci Hereme, pour se commentaire, c’est vrai que la Lorraine et surtout les Vosges sont des terres a légendes, mais je connaissais pas ces histoires sur le pays de Dabo, et pour ma prochaine petite promenade dans le coin, j’y prêterais attention....

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !