Boucle du Hameau de Vignols (1800m), Vallée de la Vionène

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
180m
Durée :
demi-journée

Vous l'aurez compris en voyant le dénivelé et l'estimation du temps de marche, cette sortie s'adresse avant tout à des "petits marcheurs". Mais cela n'enlève en rien son intérêt : découvrir un hameau dont les anciennes granges sont amoureusement entretenues par leurs actuels propriétaires, marcher dans de belles prairies sous le géant local, le Mounier, le tout dans le creux d'une vallée retirée et baignée de lumière, autant de raisons qui fournissent un bon prétexte pour s'aventurer sur la longue piste chaotique et atteindre ce havre sinon sauvage, du moins reculé... – Auteur :

Accès

Depuis Nice, remonter la Vallée du Var par la RD6202, puis la Vallée de la Tinée par la RD2205. Au niveau de Saint-Sauveur sur Tinée, tourner à gauche à la sortie du village direction Roubion et le Col de la Couillole par la RD30.
Monter dans Roubion jusqu’à atteindre le tunnel percé non loin de l’église. Prendre la piste carrossable (mais assez éprouvante tant pour la conduite que pour le véhicule) pendant 7 à 8 kilomètres. Se garer sur le petit parking en contrebas du hameau, au niveau du panneau du parc du Mercantour.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3641 ET "Moyenne Tinée"
  • Distance : environ 4 kilomètres en boucle
  • Altitude de départ : Hameau de Vignols à 1620m
  • Point culminant : balise n°279, vers 1800m
  • Temps de marche  : environ 2 heures
  • Matériel conseillé : appareil photo & jumelles, Vignols étant un site de réintroduction du Gypaète barbu depuis 1993. Avec un peu de chance, vous verrez ce grand rapace qui prend parfois son envol depuis les barres rocheuses sous le Mont Longon et le Pervoux. Sinon, il vous restera toujours les marmottes et les chamois, très présents selon la saison.
  • Balisage : Sentier évident (GR et PR), jalonné des balises du Parc National du Mercantour (panneaux jaunes stratifiés)
  • Période : Nous avons réalisée cette sortie en septembre 2008. La piste est normalement accessible du 20 mai au 20 octobre. Mais vérifiez quand même les conditions d’accès avant le départ : voir à ce sujet l’article de "MonacoMatin" concernant l’état de la route après l’hiver particulièrement rude de 2009. Lien ici.
  • Parenthèse étymologique : Vignols signifie "quartier exposé au soleil et abrité des vents froids", ce qui correspond à merveille à l’enviable situation de ce hameau. Prévoyez donc de quoi vous préserver des assauts de l’astre du jour dans ce vallon très généreusement ensoleillé !

Le parcours :

Départ de la balise n°283 du parking. Prendre la piste caillouteuse puis le pont qui enjambe la rivière Vionène où nous attend de l’autre côté la balise n°282.

Emprunter le sentier avec le torrent que l’on remonte à main gauche jusqu’à la balise n°281. On commence à bien apercevoir les grottes sous le Mont Longon à l’est, où les gypaètes réintroduits viennent établir leur aire. On monte doucement maintenant le long des alpages jusqu’à atteindre la balise n°284 et les anciennes vacheries de Roubion qui servent maintenant d’abris aux ovins lors des estives.

Petite anecdote : Je vous déconseille de pique-niquer à proximité de ces vacheries comme nous l’avons fait, car même s’il n’y avait pas de troupeau ce jour, la présence d’un grand cheval Percheron qui a flairé de loin notre nourriture n’a pas voulu nous laisser manger en paix avant d’avoir reçu sa part !

Continuer à monter légèrement vers le nord-est le long du vallon jusqu’à la balise n°280 et la Pierre du Démant. Deux options à ce carrefour :

  • Prendre le GR5 qui part sur la droite (ouest) pour continuer la boucle, ou
  • Prendre le GR5 mais en direction de l’est et traverser le torrent du Démant. Monter dans une direction générale sud pour rejoindre le Col des Moulines et la balise n°46 où convergent 4 sentiers. Cheminer le long de la crête en évitant le sommet de la Tête de Pierrous jusqu’à atteindre la Tête de Chamia. La vue sera plus dégagée sur le hameau et sur le Mounier. Compter 1h30 supplémentaire au parcours initial pour un dénivelé total de 400m environ si vous choisissez cette option. Retour à la balise n°280 par le même sentier où l’on rejoint la boucle.

Suivre le GR5 qui serpente en suivant les courbes du vallon tout en restant presque de niveau jusqu’à nous amener à la balise n°279, située peu avant le Vallon de la Gourgette.

Quitter le GR5 pour prendre le sentier descendant sur la droite vers le Hameau, où l’on rejoint sans difficulté le premier croisement et la balise n°281.

Autres randonnées possibles au départ de Vignols :

  • Le Mont Mounier : Il est accessible depuis Vignols, bien qu’il ne s’agisse pas de l’itinéraire "classique" (c’est à dire en prenant le départ depuis Valberg, comme décrit dans le topo sur le site. Ces deux voies d’accès se rejoignent avant d’attaquer l’ascension finale, au niveau de la balise n°47 située en contrebas du Mont Démant). Il faudra compter environ 9 heures de marche pour 1200m de dénivelé.
  • Le Mont Gravières : Topo proposé sur le site également mais au départ du Hameau de Valabres, un départ depuis Vignols va sensiblement raccourcir la sortie et diminuer le dénivelé. Voir le site Randoxygène du CG06 pour le descriptif complet à partir de Vignols ici

Informations complémentaires

Une randonnée à Vignols effectuée par l’Académie de la Nature PACA. Elle est décrite dans un article qui donne autant des informations intéressantes qu’il met en avant de jolis clichés. Le lien ici

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Mounier (2817m) par Valberg

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Rando Terres d’Azur

Bonjour, Je suis installé à Allos dans les Alpes de Haute Provence. Accompagnateur en montagne, je vous propose des randonnées dans le Haut-Verdon et dans tout le Mercantour. Rendez-vous sur le site "randoterresdazur.fr" ou la page facebook "Rando Terres d'Azur". A bientôt ! Marc

Topo publié le 10 janvier 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 10 janvier 2013 à 10h34

    Bonjour Marc,
    J’ai appris avec le temps qu’il n’y a pas de petits marcheurs !
    Il y a des marcheurs et des non marcheurs (tant pis pour eux).
    La photo et la description du village me fait penser au film Regain de Marcel Pagnol.

  • par heremeLe 13 janvier 2013 à 17h04

    Mais par petit, Marc faisait uniquement allusion à la taille. Sont-ce des grands "petits marcheurs" ou des petits "grands marcheurs" ?
    Nous avons vu récemment un topo de 2010 (à vue d’oeil sauf erreur), maintenant 2008. La prochaine on verra la première randonnée de la petite en landau I suppose ?
    Petite remarque de détail : le sens étymologique de "vignols" est bien "vigne" ; "exposé au soleil et abrité des vents froids" est une extension dérivée logique.
    Mais à Paris, il y a bien les vignes de Montmartre à l’ubac de la colline et en plein vent. Il y a production de vin : mais je conseille d’acheter une bouteille uniquement comme souvenir, ou en utiliser le contenu en vinaigrette (au passage bon nombre de touristes chinois achètent à Montmartre des souvenirs "typiques" - tours Eiffel, tableaux, tee-shirts, ..." fabriqués en ... Chine !).
    Comme disait César-Raimu au bar de la Marine : té, mon vin, il est tellement frais que l’on dirait qu’il vient des vignes du pôle Nord ! (le tout prononcé avé l’assent).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !