Boucle sur les hauts plateaux, sur le Veymont et autour de l’Aiguille

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
3000m
Durée :
2 jours

Une grande et belle boucle autour (ou sur) de deux sommets mythiques du Vercors : sa Seigneurie le Veymont et son Lieutenant le Mont Aiguille – Auteur :

Accès

Départ du trek au col de Rousset, plus précisément au parking de Beure. De Valence, remonter la route du Diois puis prendre la direction du Col de Rousset. On traversera le tunnel de Rousset, puis au rond-point de la station, prendre la direction du domaine nordique, et se garer sur le plateau.

Précisions sur la difficulté

La difficulté est surtout liée à la longueur, ainsi que quelques pas qui peuvent être impressionnants en cas de manque d’habitude, tel que la face nord du Veymont, le pas du Fouillet ou le pas de la Selle. Attention aussi aux difficultés d’orientation sur les hauts plateaux.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3236 OT "Villard de Lans - Mont Aiguille - PNR du Vercors"
  • Altitude minimum : 1012 m
  • Altitude maximum : 2341 m
  • Distance : environ 46 km
  • Horaires : comptez entre 15 et 20 h
  • Balisage : variante du GR au début, GR jusque sous le Pas de la Ville, hors balisage jusqu’au tour du Mont Aiguille (vert jaune jusqu’au Pas de la Selle), hors balisage pour redescente sur Pré Peyret, et balisage initial pour la fin

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Et c’est parti pour une bambée de deux jours dans mon massif préféré, Vercors mania !

Jour 1 :

19km, 1300m de dénivelé +

Départ du parking de Beure, au-dessus de la station de ski du col de Rousset. De ce parking, emprunter le très large chemin près du téléski, en direction de la cabane de Pré Peyret. Globalement facile à suivre, attention à ne pas trop se relâcher, sur les hauts plateaux une erreur d’inattention peut rapidement se transformer en paumage. En un peu plus d’une heure, voilà la cabane en vue.

Quelques encablures plus loin, on retrouve le GR de traversée du Vercors, qu’on emprunte en direction de Corrençon. Commence alors une longue traversée de forêt, toujours sur le GR, jusqu’à une grande clairière (la deuxième en fait, attention de ne pas chercher le chemin au niveau de la bergerie).

Cette clairière est traversée par un petit chemin montant au Pas de la Ville, un des cols permettant de basculer du côté est de la colonne vertébrale du Vercors. Ce n’est pas l’objectif, nous resterons donc côté ouest du Pas de la Ville, où nous trouvons le sentier direction le sommet du Vercors, le Seigneur Grand Veymont ! Facile à suivre, le sommet serpente joliment dans les éboulis puis sur la croupe sommitale, avant de rejoindre le sommet où nous prendrons évidemment le temps d’apprécier la vue.

Redescente par la face sud et son chemin en lacets raides, puis arrivée à la cabane des Aiguillettes. Au choix il est possible d’y dormir, mais elle est un peu petite et risque d’être déjà prise, sinon il est très sympathique de planter la tente à côté, et d’aller admirer le coucher de soleil sur la colline attenante.

Jour 2 :

27 km, 1700m dénivelé +

C’est reparti, aujourd’hui l’objectif est le tour quasi-intégral du Mont Aiguille ! De la cabane des Aiguillettes, juste en face est situé un petit pas appelé le Pas du Fouillet, visible par deux petits chemins qui le rejoignent. Attention ce pas peut être impressionnant, il est toutefois équipé d’une main courante. En cas de doute sur la capacité du groupe, préférer le détour par le Pas des Bachassons, à peine plus loin et menant au même endroit (mais moins attractif !). Commence alors une longue descente jusqu’aux différents parkings du Mont Aiguille, jusqu’à la route principale de St Michel des Portes.

Sans prendre pied sur la route, prendre aussitôt à droite et suivre le balisage jaune et vert du tour du Mont Aiguille, qui sera valable jusqu’au Pas de la Selle. On passe successivement par le col des Pellas et le col de Papavet avant de redescendre sur Trezanne. On continue temporairement sur la route avant de prendre à droite la direction de Richardière (toujours sur ce fameux balisage).

À Richardière on remonte le village, avant de commencer LA grosse remontée du w.e, vous attendent ici 1000m de dénivelé sans interruption, d’abord en allant au col de l’Aupet, puis au Pas de la Selle. Attention, arrivé au col de l’Aupet, un croisement en T, la direction du Pas de la Selle n’est pas indiquée, mais c’est bien le chemin de gauche qu’il faut prendre, bien visible et bien tracé (et non la direction Mont Aiguille).

Après la dernière raide montée pour le pas on terminera tranquillement jusqu’au Pas des Bachassons, où on en profitera pour se réapprovisionner en eau à la très appréciable fontaine éponyme.

Et c’est reparti pour la descente, tout d’abord par le chemin dans l’alignement du Pas des Bachassons, en direction de la cabane de Pré Peyret De nouveau à ce point repère, ne reste plus qu’à descendre tranquillement par la variante du GR jusqu’au parking quitté la veille.

Dernière modification : 19 juillet 2018
Le Grand Veymont (2341m)

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 9 juin

Topo publié le 17 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !