Bric Bouchet (2997m) - Voie normale

Difficulté :
Alpinisme
Dénivelé :
1157m
Durée :
1 jour

Superbe sommet individualisé réalisé en 2011, à qui il ne manque que trois petits mètres pour accéder à la notoriété dont jouisse certains 3000, il compense cet handicap par une vue proprement époustouflante à son sommet, seulement comparable à son prestigieux voisin, le Grand Rochebrune. – Auteur :

Accès

Depuis Chorges, prendre en direction de Guillestre, puis Château Queyras
par la D 902.

Ensuite suivre Abriès et prendre une petite route menant au hameau du Roux puis à Valpréveyre où nous attend un grand parking ombragé.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Infos pratiques

  • Carte IGN : TOP 25 3637 OT
  • Altitude départ : 1840m
  • Altitude sommet : 2997m
  • Dénivelée : 1157m
  • Temps de montée : 4h

Itinéraire

Sommet gratifiant et de belle ampleur, le Bric Bouchet se mérite ! Mais quelle récompense lorsque l’on se trouve "là-haut" !

La voie proposée ici se démarque de celle de Patrick, en cela qu’elle se situe au centre du Bouchet et n’excède pas le 3c dans sa dernière partie (mais sans réel danger à cet endroit) alors que la voie de Patrick concerne l’arête sud-ouest plus sélective (un passage en 4c), d’où son classement en escalade.

Le départ se fait depuis le joli parking de Valpréveyre. Le sentier démarre gentiment dans les bois avant d’atteindre une clairière. Très tôt on aperçoit l’objectif du jour. On remonte ensuite une colline qui nous amène à un pâturage d’où l’on peut pour la première fois entrapercevoir le col du Bouchet (2626m). La montée vers celui-ci ne devient soutenue que dans
les derniers mètres. À l’arrivée, on voit dépasser un petit drapeau :
c’est le refuge Nino Sardi.

Au col, outre une superbe borne frontière avec la fameuse fleur de Lys, la vue est aussitôt attirée par la montée vers le Bouchet : on se dit que ça ne va pas être une partie de plaisir !

On commence à remonter un confortable sentier, mais très vite, celui-ci laisse la place à des rochers compacts. Tout cela semble infranchissable et la vue vers le refuge qui semble minuscule ne rassure pas ! Cependant, la solution apparaît vite : c’est par un système de câbles que se fera une bonne partie de l’ascension.

L’aide est précieuse, certes, mais si on lâche, c’est la chute mortelle !
Il semble plus prudent de sortir la corde... et les gants, car les chaînes font mal aux mains ! Regarder vers le bas, c’est la sensation de "gaz" assurée !

Après cet enchaînement de câbles, on se retrouve dans des pentes herbeuses avant d’avoir à escalader un dernier ressaut rocheux câblé lui aussi. Le sommet nous apparaît alors, après une traversée de dalles déclives (d’ailleurs plus impressionnantes à la descente).

Nous voici enfin arrivés... et là, déception ! La très belle croix n’est plus là, tombée l’année précédente. Je ne sais pas si, depuis, une autre l’a remplacée...

La vue est bien sûr incroyable avec entre autres, les sommets de la Vanoise et bien sûr le Viso. On n’oubliera pas non plus la vue plongeante sur le Lago Verde.

Le retour est "casse-gueule" au départ, entourés que nous sommes par des barres rocheuses impressionnantes, quant à la descente par les câbles, elle est simplifiée vis-à-vis de la montée, les prises se trouvant plus naturellement à mon sens.

Ne pas oublier de s’arrêter au refuge, histoire de profiter une dernière fois de ce sommet en se régalant d’une bonne boisson !

  • PS : Il est intéressant de noter que sur ma vieille carte IGN au 100 000 ème de 1980, le Bric Bouchet culminait à 3216m !
Dernière modification : 2 mai 2018
Col de Valpréveyre (2737m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 10 août 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 13 août 2016 à 17h18

    Bonjour
    Belle randonnée, j’imagine qu’il est possible d’y monter avec l’équipement de ViaFerrata + gants puisque l’intégralité de la voie est protégée par une chaine.

  • par Le 13 août 2016 à 19h02

    Bonjour Britanicus100
    tout d’abord merci à toi pour tes vidéos et SURTOUT pour tes plans où en nommant tous les sommets tu me bluffes à chaque fois ! Oui il est possible de le faire avec ce matériel. Il y a un ou deux passages assez longs et physiques au départ où il faut s’accrocher mais ce sommet tout comme le grand Rochebrune mérite cet effort !

  • par Le 13 août 2016 à 19h08

    @Britannicus :
    La voie normale n’est pas difficile pour un bon randonneur. Les chaines sont surtout là pour rassurer. L’équipement de via n’est pas indispensable à mon avis.
    En revanche le Bric Bouchet possède de nombreuses voies d’ascension proposant des escalades assez intéressantes. Outre la voie académique présentée dans le topo, la plus difficile à ma connaissance, il en existe d’autres qui partent côté français, en contrebas du col, et qui ne dépassent pas les pas de 3C. J’en ai gravi une fin juillet, tout est pitonné (ils sont espacés de 15m environ, mais il faut avoir l’œil pour les trouver). Je ne me souviens plus du nom de la voie mais les topos sont disponibles à l’office du tourisme d’Abriès ! Si tu veux passer par une voie plus sensationnelle et tâter de la corde, alors n’hésite pas !
    Bonne grimpe.

  • par Le 13 août 2016 à 22h22

    Merci les amis pour tous ces renseignements. Encore un bon sommet à faire avec mon épouse.
    Grip pour les noms des sommets, fais donc un petit essai avec le site generate a panorama.
    Tu ouvres le cône à 360° puis tu cliques en bas sur show the panorama et là tu as tous les noms des sommets depuis l’endroit
    où tu te trouves.
    Puis après on finit par tous les connaitre par coeur.
    Tu vas m’en dire des nouvelles.

  • par Le 14 août 2016 à 05h25

    Merci de tes renseignements. J’irai regarder ça ce soir !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !