But Sapiau (1619m) But de Nève (1656m) en traversée par la Combe Male le col naturel de Rousset et le Col de St-Alexis

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1150m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Longue randonnée par la Combe Male très peu fréquentée, où une visite à la Chapelle St-Alexis et au Trou de l’Aygue s’impose. Cela dit, il est formellement interdit de s’introduire dans ce dernier. Parcourir la crête intégrale du Pas des Econdus au But Sapiau offre un parcours en bordure de ravins, alternant belles prairies suspendues et forêt clairsemée de pins. But Sapiau et ses crêtes, offre une vue spectaculaire sur la Vallée de la Drôme. La traversée But Sapiau/But de Nève par le GR.93 Tour du Vercors Drômois reliant le col naturel de Rousset, ne s’effectue qu’après la saison de ski, le GR. traverse ses pistes. La belle arête orientée sud-est, pour le dernier effort du But de Nève peut se parcourir en bordure de ravins. Préférer la sente bien cairnée en dessous de l’arête pour les personnes sujettes aux vertiges. Situé à l’extrême sud de la Montagne de Nève, le But de Nève offre un panorama exceptionnel sur la Vallée de la Drôme et la route vertigineuse du Col de Rousset au sud, le plateau de Vassieux-en-Vercors et les élévations de Font d’Urle à l’ouest, et la Vallée de la Vernaison et la barrière du Vercors à l’est également. Le retour par la Montagne de Nève et le Col de St-Alexis permettra d’effectuer une belle boucle par le joli sentier dans les buis avec une vue étonnante sur la Combe Male.

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du village de Rousset-en-Vercors.
  • Pour les Grenoblois.

À Sassenage, prendre la D.531 pour la direction de Lans-en-Vercors et Villard-de-Lans. Continuer pour s’engager dans les Gorges de la Bourne, toujours sur la D.531 jusqu’au Pont de la Goule Noire. De ce dernier, prendre à gauche la D.103, et passer St-Julien-en-Vercors, St-Martin-en-Vercors, St-Agnan-en-Vercors. De ce dernier, prendre à gauche la D.518 dans la Vallée de la Vernaison, reliant la Chapelle-en-Vercors au Col de Rousset. S’arrêter peu après le village de Rousset-en-Vercors, face à la Stèle du Rousset sur la droite de la route au lieu-dit « Pont des Oules.

  • Pour les Diois.

À la sortie de Die, quitter la D.93 et la direction de Valence, pour saisir à droite la D.518 en direction de Chamaloc et Col de Rousset. Franchir le tunnel du Col de Rousset, et continuer sur la D.518. Se garer face à la Stèle du Rousset sur la gauche de la route au lieu-dit Pont des Oules juste avant le village de Rousset-en-Vercors.

Précisions sur la difficulté

  • La longueur du parcours.
  • Pas réellement de difficulté.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 05/05/2016.
  • Participants : Sarah, Gérard et moi-même.
  • Carte 1 : IGN TOP 25 3136ET COMBE LAVAL – FORET DE LENTE
  • Carte 2 : IGN TOP 25 3236OT VILLARD-DE-LANS-MONT AIGUILLE
  • Altitude de départ : 943m
  • Altitude atteinte : 1704m
  • Altitude du But Sapiau : 1619m
  • Altitude du col naturel de Rousset : 1367m
  • Altitude du But de Nève : 1656m
  • Horaire : à peu près 8h00
  • Distance : environ 17 km
  • Dénivelé : environ 1150m
  • Positions GPS : du col naturel de Rousset.
    • Longitude : 5.402°
    • Latitude : 44.840°
  • Balisage :
    • Aucun dans la Combe Male.
    • Blanc/rouge du GR. 93 du Tour du Vercors Drômois, du Pas de l’Echelette au col naturel de Rousset point IGN 1367m.
    • Bonne trace non balisée pour atteindre l’arête sud-est du But de Nève.
    • Cairns et bonne trace sous le fil de l’arête sud-est.
    • Aucun sur la Montagne de Nève.
    • Jaune/vert du Col de St-Alexis à Rousset-en-Vercors.
    • Poteaux directionnels pour les portions balisées.

Itinéraire

LA COMBE MALE BUT SAPIAU

Suivre la D.518 en direction du Col de Rousset, et l’abandonner 30 mètres plus haut, pour s’engager sur une piste à gauche. C’est la direction Rancs de Charles Pont des Scies indiquée sur le poteau directionnel au lieu-dit "Pont des Oules".

Après quelques virages, montée peu pentue, elle passe sous la Chapelle St-Alexis où un sentier y mène, avant de continuer sur la piste pour s’introduire dans le fond du vallon.

À une patte d’oie de la piste, suivre la branche de gauche pour franchir le ruisseau de l’Aygue au niveau du Pont des Scies. Poursuivre sur la piste vers le sud-est jusqu’au terme de celle-ci.

Elle laisse alors la place à un chemin, évoluant sur le flanc ouest de la combe. Très bien marqué, il passe au-dessus de grottes non visibles où il faut s’écarter du chemin pour une petite visite.

Le chemin monte légèrement et parvient sous le Trou de l’Aygue, également non visible du chemin. Le lieu est facilement reconnaissable, par ses eaux traversant notre chemin pour se jeter en contrebas en cascade dans la combe.

Si vous êtes désireux d’une petite visite, rejoindre la falaise en grimpant des gros blocs moussus avec vigilance. Une stèle en mémoire du spéléo Gérard Méraville est fixée à l’entrée de la grotte.

  • Cette grotte est totalement interdite.

Poursuivre sur notre chemin, qui monte un peu plus raide avant d’entamer une descente pour gagner le lit d’un ruisseau. Il le remonte longuement, et parvient aux abords d’une prairie bordée d’une nouvelle piste à l’ouest et au sud.

Traverser cette dernière, et rester dans le creux du vallon pour trouver les nombreux cairns remontant la prairie au nord du Pas des Econdus. Parvenus sur ce dernier, rejoindre la crête au sud-ouest au-dessus du sentier descendant vers Les Gravelles.

Parcourir alors la crête intégrale, en restant au plus près du ravin, alternée de prairies suspendues et zone clairsemée de pins. Après avoir passé les points IGN 1643/1672/1703/1704m, la crête descend pour faire la jonction avec le GR.93 au Pas de l’Echelette.

Poursuivre en crête vers le point IGN 1586m, puis après plusieurs remontées et descentes, on accède à la dernière bosse de cette crête, la plus à l’ouest, le But Sapiau point IGN 1619m.

LE COL NATUREL DE ROUSSET BUT DE NEVE

Notre GR.93 suit la clôture s’orientant désormais vers le nord, jusqu’au lieu-dit "Collet de Sapiau" altitude 1510m. Doté de 2 Tables d’orientation vers l’est et l’ouest démontées aujourd’hui.

Descendre à gauche, en direction de La Combe proposé par son poteau directionnel. Le GR.93 descend la pente raide et traverse une zone semi-boisée avant de parvenir sur une piste de ski.

  • Ici, 2 solutions se présentent à nous.
  • Soit vous gardez le GR.93, jusqu’au col naturel de Rousset point IGN 1367m.
  • Soit vous le laissez descendre vers la piste de ski à droite, pour rejoindre la crête au point IGN 1382m à gauche plus au sud-ouest.

La parcourir vers le nord-ouest, et la lâcher pour passer sous le Téléski du Vallon. On retrouve un chemin descendant, effectuant la jonction avec le GR.93 nous conduisant en peu de temps au col naturel de Rousset.

Parvenu au Col Naturel de Rousset, point IGN 1367m, effectuant la jonction avec le GR.93 GR. de Pays Tour du Vercors Drômois. Laisser le GR. partir vers le Col de Vassieux, pour prendre une bonne sente à droite pénétrant en sous-bois.

Elle remonte nord-ouest, laisse la place à un sentier pour déboucher vers 1400m dans de belles prairies suspendues.

Ici, 2 possibilités se présentent à moi.

  • Poursuivre nord-ouest dans la prairie, jusqu’à tomber sur une bonne trace sous le fil de l’arête bien visible. Elle remonte jusqu’au sommet du But de Nève sans difficulté.
  • Soi vous vous diriger vers l’arête rocheuse bien visible que l’on atteint rapidement.

Mais avant de la parcourir, repérer deux brèches dans l’arête. Choisir celle du haut, et franchir un couloir très raide pour remonter en face pour la vue.

Revenu sur le fil initial de l’arête sud-est, la remonter avec prudence surtout par une journée ventée. Devenant moins aérienne, elle fait la jonction avec la sente sous le fil pour rejoindre le sommet.

LE COL ST-ALEXIS ROUSSET-EN-VERCORS

  • Le cheminement jusqu’au Col de St-Alexis est hors balisage.

Suivre facilement son arête nord. Elle passe le point IGN 1641m, après avoir franchi un petit col. Puis, en restant sur le rebord ouest de la crête, suivre quelques grands cairns nous guidant dans l’alpage.

  • On trouve ainsi vers 1500m d’altitude, un chemin rentrant en forêt.

Faire 50 mètres vers l’est, en lisière de bois. Une borne coiffée de rouge marque le départ d’une sente peu visible au début. Cette sente peu visible suit alors quelques marques rouges sur petits feuillus, guidés par 2 bornes coiffées de peintures rouges.

Notre sente se poursuit sur la croupe boisée, laissant la place à un chemin avant de parvenir dans une clairière qu’elle traverse. Il effectue la jonction avec un autre chemin descendant de notre gauche, vers l’altitude de 1440m.

Il poursuit sa descente sur des petites dalles glissantes, et débouche sur une piste balisée jaune/vert, au point IGN 1297m. La suivre sur 900 mètres sur la droite, jusqu’au Col de St-Alexis 1222m.

Traverser la D.76, pour rejoindre un panneau directionnel fixé sur le tronc d’un hêtre à côté d’un banc. Il nous indique Rousset 35 minutes.

Le sentier s’infiltre dans les buis, descend en lacets serrés et devient raide. Il passe devant un beau hêtre majestueux, et poursuit sa descente. Il longe la clôture de belles prairies, et parvient sur la rive gauche de la Vernaison que l’on franchit facilement.

Le chemin aboutit en peu de temps sur la D.518, à proximité du cimetière du village. Remonter la route, traverser Rousset-en-Vercors, pour retrouver à sa sortie le Pont des Oules et la Stèle du Rousset en Vercors.

JOURNÉE DU 05/05/2016.

Après notre venue du 18/04/2016 avec Claude, je reviens seul le 29/04/2016. Un autre parcours qui me turlupine l’esprit serait d’enchaîner But Sapiau et But de Nève par la Combe Male, et par le col naturel de Rousset et le retour habituel par le Col de St-Alexis.

Sarah me demande si pour cette sortie nous sommes nombreux. Non, je suis seul que je lui réponds. Elle me propose de m’accompagner avec Gérard son ami. Aucun problème, les connaissant, j’accepte leur proposition.

Nous nous donnons rendez-vous devant la Stèle de Rousset-en-Vercors vers 8h30. Sur la route peu avant d’atteindre St-Agnan-en-Vercors, un jeune chevreuil les tripes à l’air, tout démantibulé gît au milieu de la chaussée. Ça me fend le cœur.

8h00 me voilà devant la stèle. Sarah et Gérard arriveront 5 minutes plus tard. Nous prenons la piste en direction du Pont des Scies. Un panneau nous invite à prendre le sentier de gauche pour une petite visite à la Chapelle St-Alexis.

Nous reprenons la piste jusqu’au Pont des Scies. Une patte d’oie ici dotée d’un poteau directionnel nous signale le Col de Rousset à droite. Nous prenons à gauche pour nous enfoncer dans le fond du vallon.

La piste devenue depuis peu chemin, arrive sur une plate forme où 3 chemins partent en face. Je prendrai celui du haut, il s’élève au-dessus de la combe où coule le torrent. Plus tard, un vieux chemin descend à droite dans le lit de l’Aygue. Nous le suivons un instant puis il stoppe sa descente au moment où il arrive dans le lit du ruisseau. Descendus pour trouver des grottes, le lieu n’est pas bien propice à la recherche, nous remontons par une combe remontant sur notre chemin.

Nous poursuivons dans le fond du vallon, le chemin monte très légèrement et arrive dans une zone trempée. Je regarde sur le haut, et aperçois les falaises. Nous nous disons que le Trou de l’Aygue n’est plus très loin. C’est en enjambant les blocs moussus que l’on atteint la base de la falaise devant ce trou. Nous nous introduisons à l’intérieur, de suite un panneau nous signale l’interdiction d’y pénétrer sous peine de poursuites. Une stèle en marbre à l’entrée, en mémoire du spéléo Gérard Méraville est fixée.

Nous reprenons notre chemin principal. Après une petite montée, il redescend dans le lit d’un petit ruisseau. Nous restons dans le creux de la combe, où nous trouverons des cairns bien plus haut. Nous guidant et sortant dans les prairies, on remonte vers le Pas des Econdus. Ma première intention était de prendre le GR. jusqu’au But Sapiau. Sarah nous propose de prendre plutôt les crêtes. Nous nous posons là, au-dessus du sentier descendant l’autre versant.

Nous parcourons ses belles crêtes, où un bouquetin isolé sur le point IGN 1703m s’évadera à notre approche. Le ciel est très dégagé, c’est une belle journée. Nous cassons la croûte juste avant le Collet de Sapiau. Nous plantons une bouteille de rosé dans un gros tas de neige pour la garder au frais hahaha !...

Nous suivons le GR. qui redescend à gauche au Collet de Sapiau. Nous arrivons au col naturel de Rousset, pour la troisième fois pour moi en 15 jours. Voilà la dernière montée qui se présente. Il a neigé il y a quelques jours, le vent a accumulé la neige au départ du sentier en forêt. Sous-bois, le sol est humide, la neige fond par la chaleur qui traverse le feuillage des hêtres récemment en feuilles.

Nous sortons de la forêt, je remarque 2 randonneurs au loin sur l’arête. Au sommet, je discute avec ce couple d’Allemands, récemment installés sur Grenoble. Elle parle bien le Français, me demande des conseils, et, je lui explique le nom des sommets environnants.

Nous suivons l’arête nord, troisième fois pour moi en 15 jours, je laisserai le chemin de gauche pour prendre la sente démarrant au niveau de la borne coiffée de rouge. Suivant des traits rouges sur les arbres, et passant 2 autres bornes peintes en rouge, je remarque aussi mon chemin d’alpage sur la gauche, que j’avais pris la première fois avec Claude dans le brouillard le 18/04, et la deuxième fois le 29/04 seul.

Aujourd’hui, suivi de Sarah et Gérard, je garde les marques rouges. Ma sente se change en chemin, que nous suivons vers le Col de St-Alexis pour la troisième fois pour moi en 15 jours. Bon je me répète.

Nous dévalons tranquillement le sentier dans les buis, passons le beau hêtre majestueux et le ruisseau pour retomber sur la D.

Nous nous arrêterons à St-Agnan-en-Vercors, pour boire notre petite bière habituelle après l’effort le réconfort comme on dit. Sarah et Gérard reprennent la route de la Chapelle-en-Vercors, pour ma part celle de St-Martin-en-Vercors, je remarquerai au passage que le petit chevreuil a été enlevé par les services compétents.

Voilà une belle journée dans ce secteur du Vercors, une fois de plus nous sommes satisfaits et heureux de vivre dans cette région où les massifs offrent toute une multitude de randonnées.

Dernière modification : 16 mai 2018
But Sapiau (1619m) en boucle

La carte du topo « But Sapiau (1619m) But de Nève (1656m) en traversée par la Combe Male le col naturel de Rousset et le Col de St-Alexis »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « But Sapiau (1619m) But de Nève (1656m) en traversée par la Combe Male le col naturel de Rousset et le Col de St-Alexis »

Chapelle St-Alexis. L’intérieur de la Chapelle. Intérieur du Trou de l’Aygue. Emplacement du Trou de l’Aygue sous le surplomb. Chemin montant légèrement. Le creux de la combe. Moins pentue. Prairie sous le Pas des Econdus. Prairie sous le Pas des Econdus. Pas des Econdus. Regard sur le Rocher de Plautret et la Dent de Die. Sur la crête en direction du point IGN 1703m. Regard sur le Grand Veymont de la crête. Du Pas de Berrièves au Pas de Chatons. Point IGN 1703m. Sur la crête. Sur la crête. Sur la crête. Jeune bouquetin solitaire. Regard arrière sur le plateau. sur la crête point IGN 1703m. Regard arrière sur le plateau. Sur la crête. Regard sur la Vallée de Romeyer et celle de la Drôme. Belle falaise et But St-Genix en arrière plan. Belle falaise. Regard arrière. Belles dents rocheuses. Sur la crête. Ca fait penser au Dévoluy. Regard arrière. Pendant la descente vers le Collet Sapiau. Le But de Nève est en face. Début de descente du Collet Sapiau. Le col naturel de Rousset et le But de Nève. Col 1382m. Butte 1534m et But Sapiau. But de Nève. Zoom. Le col naturel de Rousset. Le col naturel de Rousset. Sous-bois peu avant l’arête sud-est. Sortant de la forêt. Sur la sente sous le fil, je remarque le col sans nom point IGN 1382m. But de Nève. But de Nève. Une partie de notre itinéraire de crêtes. Diois. Col de Chironne, But de l’Aiglette But St-Genix. Plateau de Vassieux, en arrière plan la chaîne du Serre du Montué. Vallée de la Vernaison, en arrière plan la Grande Moucherolle. Chaîne montagneuse. Suite. Zoom, Tête de la Dame plateau d’Ambel et Roc de Toulau. Zoom, sur les falaises fermant le plateau de Font d’Urle, et la chaîne du Serre du Montué. Grand Veymont. Fin d’alpage. Borne à l’entrée du bois. Même vu un rhinocéros. Au Col de St-Alexis. Regard sur la Combe Male. Parmi les buis. Hêtre majestueux. Rousset-en-Vercors. Stèle de Rousset-en-Vercors.