Cabane Rambert (2582m) par Pont-Du-Nant

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1330m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée alpine et aérienne cotée T4 permettant de rejoindre la Cabane CAS Rambert depuis le Pont-Du-Nant. Ce refuge en plus d'offrir une belle vue sur les massifs valaisans, peut servir de base pour l'ascension des Muverans ou d'étape pour une randonnée plus longue.

Accès

Dans la vallée du Rhône entre Martigny et le Lac Léman, prendre la direction de Bex, traverser le village et poursuivre en direction de Plans-sur-Bex puis Pont-du-Nant.

Juste avant d’arriver à l’auberge du même nom, il y a des parkings sur la gauche, le départ de la randonnée est au bout.

Itinéraire

  • Carte 1 : Swisstopo 1285 Les Diablerets 1:25000
  • Carte 2 : Swisstopo 1305 Dent de Morcles 1:25000
  • Office Fédéral de Topographie : Grand Muveran
  • Club Alpin Suisse : Cabane Rambert
  • Distance : 10,8 km aller-retour
  • Altitude départ et arrivée : 1252m/2582m
  • Dénivelé : 1330 m

Descriptif

Une fois parti du parking, il ne faut pas rater le début du chemin qui part sur la droite du sentier principal. Il est annoncé par un panneau indiquant la cabane CAS (Club Alpin Suisse) Rambert, puis tout au long par des balises blanche-bleue-blanche.

La randonnée commence par serpenter dans une zone de sous-bois puis au bout d’une grosse demi-heure, débouche sur une zone plus claire de prairie herbeuse. Aucun répit, la pente s’annonce soutenue dès le départ. On peut profiter de quelques pauses pour se retourner admirer la vallée du Rhône qui se révèle petit à petit avec en son bout, le Lac Léman.

Au bout de cette première étape, on débouche sur une première crête. Elle marque la transition vers les passages plus délicats. Le sentier s’avère de plus en plus exposé, et comme me l’a dit le seul autre randonneur croisé ce jour là, il y a du gaz. En effet, le vide est très présent sur la droite et impose prudence et assurance quant à la façon d’aborder certains pas. De temps en temps des chaînes peuvent porter secours, mais l’itinéraire est parsemé de petites ardoises qui peuvent facilement se dérober sous le pied. Le moindre faux-pas pourrait être dramatique, Prudence ! De plus, bien qu’ayant pratiqué cet itinéraire début août, j’ai dû faire face à un névé sur lequel l’emploi d’un piolet s’est révélé indispensable que ce soit pour creuser les pas ou pour me maintenir.

Les passages les plus délicats passés, il reste une pente bien caillouteuse mais assez soutenue à passer. Heureusement elle est moins exposée. Après quelques minutes on peut apercevoir la petite croix qui indique l’arête de la Frête de Saille, et une fois atteinte, on découvre enfin l’objectif de l’autre côté du cirque, la cabane CAS Rambert. Il ne reste plus qu’à descendre dans le cirque, plus ou moins à vue, pour rejoindre le chemin menant au refuge et remonter tranquillement jusqu’à celui-ci.

Le retour par le même itinéraire peut se montrer glissant par endroit, mais ne présente pas vraiment de difficulté supplémentaire. La vigilance s’impose toujours autant.

Au total, la montée m’a pris un peu moins de 4h30 entrecoupées de quelques pauses pour profiter de l’instant et me reposer un peu. Quant à la descente il m’a fallu à peu près 3h00.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Cabane Rambert (2582m) par Pont-Du-Nant »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Cabane Rambert (2582m) par Pont-Du-Nant »

L'auberge du Pont du Nant. Regard arrière sur le sentier dans la forêt. La vue se dégage sur la dent Favre et les dents de Morcles Premières difficultés Et du «gaz» C'était raide, mais ce n'est que le début. Les balises à suivre. Le chemin passe par là. Regard arrière sur les massifs chablaisiens, la vallée du Rhône et le Lac Léman. Certains passages délicats sont équipés de chaînes. Mais pas toujours. Un des nombreux ressauts. Le paysage devient de plus en plus minéral. La caillasse. Derrière le pierrier, la dent Favre, les dents de Morcles, et en fond les dents du midi. le piolet qui m'aura bien servi. Enfin la frête de Saille et sa croix. Le petit Muveran. La crête de la Saille cachant le grand Muveran. Vue sur la cabane Rambert, de l'autre côté du cirque. Et en descendant un petit peu, le Grand-Combin