Cadières de Brandis par le sommet du Pré Chauvin (1741m)

  • Difficulté Moyenne
  • Dénivelé 1230m
  • Durée 1 jour
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

La visite de l'arête dolomitique des Cadières de Brandis qui dresse sa haute stature en amont des Gorges du Verdon tel un immense château féodal, avec en prime, l'ascension du sommet du Pré Chauvin.

Accès

De Moustiers-Sainte-Marie (04), prendre la direction des gorges du Verdon et de La Palud-sur-Verdon (D952) puis, à la sortie des gorges, prendre la direction de Castellane (D955).

Ensuite, emprunter une petite route à gauche en direction du petit village de Chasteuil.

Se garer sur le seul parking, un peu avant l’entrée du village.

Itinéraire

Informations

  • Carte : Carte IGN 3542 OT
  • Dénivelé : 1230m
  • Altitude de départ : 850m
  • Point culminant : sommet de Pré Chauvin : 1741m
  • Distance : 16km

Itinéraire

Du parking de Chasteuil, traverser le village et emprunter le GR4, sur environ 600 à 700 mètres, en contournant le ravin du Rai, puis le laisser et prendre le sentier à gauche marqué par une trace de peinture jaune en direction du nord (P.R).

Là, c’est une assez longue ascension pentue afin d’atteindre le col de Colle Basse.

On arrive sur un petit plateau verdoyant situé à la base de deux sommets : au sud, Roque Blanque (1649m.alt) et au nord-est, le Pré Chauvin (1741m.alt).

Grimper au nord-est, hors sentier, en se tenant à la limite d’une clôture (la garder comme main courante pendant la montée).

Cette montée herbeuse parsemée de genêts est assez raide (environ 30°) et permet de rejoindre le sommet du Pré chauvin, qui culmine, à sa borne géodésique, à 1741 mètres.

Du sommet du Pré chauvin, le panorama est magnifique !
On peut y admirer le Chiran, le Mourre de Chanier, le Cheval Blanc, le Blayeul, la Tête de l’Estrop, ainsi que le lac de Castillon.

Suivre le cheminement sur la crête du Pas du Loup, hors sentier, dirigée plein est.

Quelques pas à désescalader puis on rejoint une zone parsemées de buis et de lapiaz.

Poursuivre ensuite franchement en sous-bois, à partir du point coté 1529 jusqu’à une évidente clairière, (lieu de pique-nique idéal), où apparaissent les magnifiques Cadières de Brandis.

  • Prendre le temps d’admirer et de photographier ces immenses colonnes rocheuses sur environ 800 mètres, et profitez de ce spectacle grandiose.

Pénétrer à nouveau dans les bois en direction du nord-est pour rejoindre un bon sentier balisé à la peinture jaune (P.R).

Celui-ci file vers l’est, et descend la crête de Colle Bernaiche jusqu’à atteindre des pylônes et un peu plus bas, un croisement de sentiers :
Laisser celui de gauche qui descend vers le col des Lèques et emprunter celui de droite à destination de Villard-Brandis, hameau que nous n’atteindrons pas, puisque il faudra bifurquer à un nouveau croisement et prendre le sentier (à droite) dirigé plein Ouest, à destination du village en ruine de Brandis.

Le bon chemin carrossable au centre d’une partie herbeuse nous offre une vue splendide sur les Cadières de Brandis, mais vues d’en bas, et nous permet de traverser l’ancien village en ruine de Brandis.

Poursuivre le sentier qui nous ramène jusqu’au GR4, mais cette fois-ci pour continuer plein ouest pour une longue marche ponctuée de montées et de descentes.

Se diriger alors vers le village de Chasteuil, non sans être passé auparavant (conseil !) par un petit collet où il est possible, en effectuant un petit crochet à gauche, d’admirer la chapelle Saint Jean, accrochée au sommet d’un gros rocher.

Rejoindre alors le sentier du début de parcours qui monte vers le col de Colle Basse, (la boucle est bouclée !) le laisser à droite, poursuivre sur environ un bon kilomètre et c’est l’arrivée au parking de Chasteuil.

Dernière modification : 3 septembre 2017