Cap Fréhel

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
180m
Durée :
1 jour

De la Côte de Penthièvre à la Côte d'Émeraude, ce parcours effectue un grand tour du magnifique cap Fréhel via la pointe du Jas, la pointe de Château Renard et le fort la Latte.

La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

Rejoindre le parking des Grèves d’en bas situé au bord de la D34, sur la côte ouest du cap Fréhel (14m).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 1016ET Saint-Cast-le-Guildo - Cap Fréhel
  • Tracé IGN : Cap Fréhel
  • Altitude de départ : 14m
  • Altitude du point bas : 4m
  • Altitude du point haut : 73m
  • Dénivelé cumulé : 180m
  • Distance : 17,5km
  • Difficulté : aucune

Balisage

  • Aucun, du parking des Grèves d’en bas jusqu’à la jonction avec le GR34 au niveau de la plage de la Fosse.
  • Blanc-rouge (GR34) sur le sentier côtier, de la plage de la Fosse jusqu’à la bifurcation située près du hameau de la Ville Tourin.
  • Trait jaune (PR) pour la traversée du cap, panneaux directionnels aux principales bifurcations.

Informations

Itinéraire

Cap Fréhel et fort la Latte par la côte

À partir du parking des Grèves d’en bas, le parcours du GR34 invite à longer la D34 sur les 600 premiers mètres (large trottoir) mais il y a une alternative plus plaisante.

Du parking, traverser la D34 et emprunter l’accès à la plage des Grèves d’en bas. Rejoindre l’extrémité nord de la plage pour prendre le départ d’un sentier au niveau d’un talus. Ce sentier contourne la pointe de la Guette et effectue la jonction avec l’accès à la petite plage de la Fosse.

Descendre vers la plage et traverser celle-ci jusqu’à l’accès suivant permettant de revenir sur la D34. Longer la route sur 150 mètres, le GR34 part alors sur la gauche. Puis au niveau de Pory, un profond ravin contraint le GR34 à s’écarter temporairement de la côte pour emprunter une portion de la D34 sur 70 mètres.

Ensuite, le GR34 évolue au plus près de la côte ouest sans interruption jusqu’au cap Fréhel, sur des reliefs qui s’accentuent progressivement au fil du cheminement.

En arrivant à hauteur de la pointe du Jas, parsemée de plusieurs casemates datant de la Seconde Guerre mondiale, un sentier permet de se rendre à l’extrémité de la pointe pour une belle vue sur le cap Fréhel.

Puis après une courte montée, le GR34 accède au plateau du cap Fréhel sur lequel se dressent les 2 phares.

  • Le phare Vauban achevé en 1702, le plus ancien phare continental de Bretagne.
  • Le phare actuel, construit entre 1946 et 1950, qui compte parmi les plus puissants de Bretagne. Visite payante optionnelle (3 euros).

Le GR34 continue en direction de l’extrémité nord du cap, jusqu’à la tourelle qui abritait la corne de brume. Le site a récemment été aménagé avec des plaques décoratives en grès rose.

Le parcours s’oriente ensuite plein sud, le long de la côte est du cap Fréhel qui présente les plus impressionnantes falaises. C’est également sur cette côte qu’est établie la réserve ornithologique de la Fauconnière (belvédère). Celle-ci s’étend sur 2 pitons rocheux situés très légèrement à l’écart du cap.

Plus au sud se trouve la pointe de Château Renard. Ici encore, un sentier permet de gagner l’extrémité est de la pointe pour un joli point de vue sur les falaises du cap et les pitons de la Fauconnière.

Entre le cap Fréhel et la pointe de la Latte, le GR34 traverse la grande anse des Sévignés dans une ambiance très sauvage. Sur les rochers qui plongent vers la mer entre les Fontaines et la pointe de la Pie, de possibles échappées à l’écart du GR permettent d’apprécier plus encore la pointe de la Latte et le fort la Latte qui ferment magnifiquement à l’est l’anse des Sévignés.

  • Remarque : la visite du fort est payante (5,70 euros) et donc optionnelle. La restauration du fort, soigneusement réalisée, restitue superbement l’atmosphère de ce lieu chargé d’histoire. À découvrir entre autres, les salles de l’imposant donjon, la tour des archers, un canon du XVIIIème siècle, un four à rougir les boulets, la fontaine de Chimène, sans oublier les oubliettes !

Près de l’entrée du fort, un panneau indique "Port Saint-Géran" et le GR34 vire au sud puis au sud-ouest. Le sentier longe une côte désormais boisée de feuillus et de pinèdes, alternant de courtes mais nombreuses montées et descentes.

À une bifurcation (panneau) près du lieu-dit "la Ville Galopin", laisser à droite le GR34 (direction "Port à la Duc") et continuer tout droit sur le sentier côtier.

Puis au bout de 650 mètres, une seconde bifurcation se présente au niveau d’un petit pont sur un ruisseau. Prendre alors à droite le sentier qui part vers l’intérieur des terres.

Traversée du cap par les terres, de la Ville Tourin aux Grèves d’en bas

Pour cette traversée du cap, la navigation se déroule sans encombre grâce aux nombreuses indications.

Partant dans une direction opposée à la mer, le sentier forestier ascendant se termine sur la rue de Saint-Géran dans le hameau de la Ville Tourin. Au nord-ouest, parcourir cette rue en direction de "la Roche" puis prolonger par la rue de la Roche Lossoie.

À l’intersection située après le hameau de la Roche Lossoie (panneau), tourner à droite et suivre la direction "la Ville Menier". Dans ce hameau de la Ville Menier (panneau), continuer tout droit vers "Besnard". Un chemin prend le relai et côtoie les paysages de la Lande de Fréhel.

Lors de la traversée du hameau Besnard, longer vers l’ouest-sud-ouest la D34 sur 250 mètres puis continuer à droite en direction de "la Ville Hingant". Au centre de ce dernier hameau, virer à droite sur un chemin signalé par l’indication "Les plages".

Puis à la bifurcation située 430 mètres plus loin (panneau), prendre à gauche la direction "Plage des Grèves d’en bas". Un sentier boisé descend plein ouest jusqu’’à une petite route qui permet de revenir au parking et à la plage des Grèves d’en bas.

Randonnée effectuée le 02 novembre 2017.

Dernière modification : 2 octobre 2018
Côte de Granit Rose / Île Grande - Pleumeur-Bodou

La carte du topo « Cap Fréhel »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours