Monts Capelet inférieur (2419m) et Supérieur (2637m) et Cime du Diable (2685m) par la Gordolasque

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1550m
Durée :
1 jour

Superbe randonnée située entre Gordolasque et Merveilles, traversant bois, prairies luxuriantes et larges arêtes, et permettant de gravir trois superbes sommets emblématiques du Mercantour. – Auteurs : et

Accès

De Nice, rejoindre au nord, la Vallée de la Vésubie afin d’atteindre le village perché de Belvédère.
À l’entrée de celui-ci, (par la route sud) tourner à droite et pénétrer dans la petite Vallée de la Gordolasque en empruntant la D171.
Se garer, 10 minutes plus tard, sur un terre-plein dans le virage juste après la jolie cascade, au niveau de la balise n°371 (altitude 1484m)

Précisions sur la difficulté

  • Dénivelé important à prendre en compte (1550 D+)
  • Aucune difficulté technique, itinéraire empruntant de bonnes pentes et arêtes naturelles

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3741 OT "Vallée de la Vésubie"
  • Altitude minimum : 1484 m
  • Altitude maximum : 2685 m
  • Distance : environ 20 km
  • Horaires de montée : comptez entre 3h30 et 4h30
  • Horaire de descente : comptez 2h30
  • Balisage à la peinture jaune jusqu’à l’altitude 2000m, puis sur bonnes traces.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

De la balise 271, (1484m) suivre la large piste orientée vers le Sud-Ouest pendant presque 2 km.

Rejoindre un replat (1519m) où se trouve la balise 263, et bifurquer à gauche en direction du Serre de Clapeiruole.

Cheminer dans les bois vers la direction Est-Nord/Est en suivant les nombreux marquages à la peinture jaune (P.R).

Ceux-ci disparaissent à partir de l’altitude 2000m, peu après avoir laissé une vieille caravane sur la droite du sentier.

L’itinéraire sort des bois, ce qui permet d’apercevoir aisément les Capelet Inférieur et Supérieur.

Monter alors, sur les pentes herbeuses, naturelles mais raides de la face Ouest du Capelet Inférieur afin de rejoindre ce premier sommet (2419m).

La vue est déjà sublime et le cheminement vers le Capelet Supérieur et même la Cime du Diable devient évident.

Au Nord, les sommets de la Haute Vésubie ainsi que du massif italien de l’Argentera sont bien visibles (par temps clair).

Descendre au col (2355m) situé entre les deux Capelet et remonter vers le Supérieur par des pentes herbeuses encore très raides.

Gagner le relais et le cairn sommital du Capelet Supérieur (2637m) après un important effort physique.

La vue est sublime d’ici, et le grand plan incliné du Grand Capelet (2935m) se dévoile, comme son voisin, le Mont Bégo (2872m), plus à l’Est.

La Cime du Diable est juste en face, il suffit de descendre environ 50 mètres de dénivelé afin de rejoindre un petit collet, ainsi que la très bonne sente provenant de la Baisse Cavaline, au sud, et permettant facilement d’accéder au sommet (2685m).

Plusieurs cairns et un grand bâton en bois nous accueillent, mais surtout une vue plongeante sur certains lacs du secteur des Merveilles, et notamment celui de la Muta

Du sommet de la Cime du Diable, on devine l’entrée de la Vallée des Merveilles entre Grand Capelet et Bégo, et on admire toutes les Alpes Maritimes, la Côte d’Azur, Nice, la Méditerranée, la Cime Cheiron et même, par temps clair, la Corse.

Descente

Par le même itinéraire sauf pour le Capelet Inférieur que l’on peut éviter en le contournant par sa gauche et par un cheminement herbeux pas très difficile en dévers gauche.

Dernière modification : 12 août 2018
Cime du Diable (2685m) par le col de Turini et l’Authion

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Crédits : Merci à Gégé, mon ami, pour sa présence lors de cette ascension

Randonnée réalisée le 14 septembre 2017

Topo publié le 17 septembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !