Cascade du Moulin de Vulvoz - Belvédère du Cuchet

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
700m
Durée :
1 jour

Randonnée facile qui parcourt des sentiers variés et permet de découvrir le belvédère du Cuchet et surtout la cascade du Moulin de Vulvoz. – Auteur :

Accès

Départ de Choux, à environ 20km au nord-est d’Oyonnax.
Se garer devant l’église.

Précisions sur la difficulté

Randonnée facile mais un peu longue (environ 18km).
Le sentier à suivre dans la forêt entre "Sur le Becquet" et la route balisée après Tailla n’est pas très clair (non balisé et plusieurs sentiers de taille équivalente se croisent). Mais au pire, la forêt n’est pas très dense et avec un minimum de sens de l’orientation, on rejoint sans difficulté les champs puis le chemin balisé.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : Top25 n°3328OT : Crêt de la Neige - Oyonnax - Lelex - Pnr du Haut-Jura
  • Altitude minimum : 510m
  • Altitude maximum : 1000m
  • Distance : environ 18 km
  • Dénivelé : environ 700m
  • Balisage :
    • GRP jaune/rouge jusqu’à la cascade
    • sans balisage entre Vulvoz et Tailla
    • jaune entre Tailla et le belvédère du Cuchet
    • GRP jaune/rouge jusqu’à Choux

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le départ s’effectue du parking devant l’église de Choux. Descendre la route goudronnée et suivre la D63 en direction de Vulvoz. Sortir du village puis prendre un chemin à gauche pour quitter la départementale 500m plus loin (balisage jaune et rouge).

Continuer de suivre le balisage et à une intersection, prendre le chemin de gauche. Le sentier suit la falaise et traverse plusieurs pierriers.

On arrive bientôt au moulin de Vulvoz. Aller voir la cascade qui est très bien indiquée. Un petit chemin raide (qui doit être un peu glissant par temps humide) permet de descendre pour atteindre le pied de la cascade.

Remonter puis rejoindre la départementale et la suivre jusqu’à Vulvoz. Dans le village, quitter le balisage et prendre la direction de Larrivoire. La route effectue des lacets qu’il est possible de couper en passant à travers bois et champs par des petits sentiers peu utilisés.

Arrivé au hameau de Samiat, prendre un sentier à droite. Le départ de ce chemin n’est pas très net. Il part en bordure d’une haie, à droite d’un chemin menant à une maison.

Le sentier pénètre en forêt puis tourne à gauche pour monter assez raide jusqu’au lieu-dit "Sur le Becquet" où il rejoint un chemin plus large. Suivre ce chemin en bordure d’une propriété en direction du sud-est. À l’intersection suivante avant de rentrer à nouveau en forêt, ne pas prendre le chemin qui monte à gauche et rester sur celui de droite.

Pour la partie en forêt, je n’ai pas pris le chemin que j’avais prévu et j’ai dû couper à travers bois pour rejoindre les champs au sud-est. La forêt n’est pas très dense donc cela n’a pas vraiment posé de problèmes.

Rejoindre la route goudronnée (et un itinéraire balisé) dans un virage. Suivre la route en direction du sud-est pour rejoindre le GRP. Il suffit alors de suivre le balisage pour atteindre le belvédère du Cuchet puis pour rejoindre Choux.

Dernière modification : 16 mai 2018
Crêt du Nerbier (1371m)

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 27 mai 2017

Topo publié le 1er septembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 1er septembre 2017 à 18h29

    Bonjour,
    dernière photo : Érine des Alpes (Erinus alpinus)
    Cordialement
    Stan

  • par Le 1er septembre 2017 à 22h37

    Bonsoir Shadak. Sauf erreur, il s’agit en 12 de Saponaire de Montpellier (https://fr.wikipedia.org/wiki/Saponaire_de_Montpellier) et non de Silène acaule. Ce dernier forme des coussinets et ses feuilles sont nettement plus fines (https://fr.wikipedia.org/wiki/Silène_acaule). @+

  • par Le 1er septembre 2017 à 23h51

    Merci Stan et Philippe. Modif faites.

  • par Le 2 septembre 2017 à 10h51

    Merci, je note ces deux là pour la prochaine fois que je les croiserai.
    Est ce que vous auriez des sites pour identifier les fleurs ? Ceux que j’ai trouvés contiennent assez peu d’espèces.
    A+

  • par Le 2 septembre 2017 à 11h00

    Je connais ces 2 :
    https://www.visoflora.com/identifier-une-plante.html
    http://www.florealpes.com/choix_couleur.php
    Tu as ceci, sur le site :
    https://www.altituderando.com/Introduction-a-la-flore-de-montagne
    En ultime recours, tu peux contacter l’un des auteurs du site qui est botaniste et qui se fait un plaisir d’identifier les espèces qui résistent à nos recherches d’amateurs :
    https://www.altituderando.com/_123Gravir_

  • par Le 2 septembre 2017 à 11h05

    Bonjour,
    j’utilise aussi celui-ci : http://canope.ac-besancon.fr/flore/
    Stan

  • par Le 2 septembre 2017 à 11h11

    Bonjour Shadak. En complément aux messages d’Alain et de Stan, j’ajouterais qu’il existe de très nombreux sites présentant la flore de montagne mais pas véritablement dédiés à l’identification. Il faut plutôt les utiliser comme des références car ils contiennent un grand nombre d’espèces et il n’est pas toujours aisé d’accéder directement à l’objet convoité. Je citerai donc Florealpes qui propose néanmoins une identification par couleur (http://www.florealpes.com/). Sans oublier TelaBotanica qui décrit les espèces de manière très précise mais il faut alors savoir ce que l’on cherche (http://www.tela-botanica.org/site:accueil). Ensuite, il existe des sites pour les Vosges, la Suisse, les Pyrénées, les orchidées, ... La liste est longue ;-)

  • par Le 4 septembre 2017 à 19h06

    Bonjour et merci
    Le dossier d’initiation était intéressant, j’ai noté les liens qui y sont donnés et ceux que vous avez rajoutés. Avec tout ça, je finirai bien par en reconnaître quelques unes :D

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !