Cayre Colomb (2702m) en traversée

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
850m
Durée :
1 jour

Une mythique et somptueuse traversée d'arêtes, typique du Mercantour. Idéale pour l'initiation aux arêtes. – Auteur :

Accès

De Saint-Martin-Vésubie, prendre à droite la route de la Madone de Fenestre.
Avant de traverser une dernière fois le torrent prendre à droite une piste courte et cabossée menant au parking de la Vacherie (1850m).

Précisions sur la difficulté

  • Cotation : PD+/AD- : 3-4 longueurs en 3c et une longueur en 3c+/4a-.
  • Engagement : II (alpinisme facile et non isolé combiné avec courte approche).
  • Rocher délicat par endroits
  • Arête très effilée
  • Faire attention à la météo : aucune échappatoire n’est possible en cas de mauvais temps.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN TOP 25 3741 - Vallée de la Vésubie
  • Altitude minimum : 1850m
  • Altitude maximum : 2702m
  • Période : entre mai et novembre.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Approche

De la Vacherie de la Madone, prendre le GR52 direction le Pas du Mont Colomb (2548m).

Aux balises 359 et 367, laisser les sentiers de gauche et de droite et continuer tout droit.

Une quinzaine de mètres sous le Pas du Mont Colomb, prendre à gauche dans la grande pente herbeuse bordant l’arête de droite ainsi que la face sud-ouest du Cayre Colomb.

Gravir cette pente, puis une centaine de mètres plus haut, se porter à droite (ligne herbeuse) jusqu’à un renfoncement de roches herbeuses.

La voie

  • L1 : 6m, 4a

Gravir une cheminée sur 6m, à main droite se terminant dans une étroite brèche en V.

Attention cette cheminée peut être glissante suite aux pentes herbeuses gravies juste avant.

  • L2 : 8m, 3c+

Monter dans la cheminée de roches herbeuses tout droit et atteindre une terrasse ainsi que l’arête au sommet de la longueur.

Grimper ensuite sur le fil, en corde tendue jusqu’au sommet Sud (3c max.).

Descendre le sommet sud par le fil et une dalle exposée (2b) et ainsi atteindre la 1ère brèche.

  • L3 : 10m, 4a+

Gravir le 2ème gendarme directement par le fil et faire un relais avec une sangle au sommet (nombreux becquets).

Désescalader jusqu’à la 2ème brèche assez aisément (2a).

  • L4 : 10m, 4a

Monter le 3ème gendarme par un dièdre puis un petit mur (4a).

La suite se fait généralement en corde tendue (2c au plus dur jusqu’au sommet par le fil).

Seul le 4ème gendarme (peu individualisé) se contourne par l’ouest par une traversée exposée (3c) et le reste ne pose pas réellement de soucis.

On atteint ainsi le sommet du Cayre Colomb (2702m) !

Point de vue du sommet

Un excellent point de vue sur les Vallons de la Madone et de la Gordolasque ainsi que tous les grands sommets du secteur : Ponset, Caires de la Madone, Mont Colomb, Caire Cabret, Gélas, Clapier, Chamineye, Saint-Robert, Têtes du Basto, Grand Capelet,...
La Côte d’Azur est partiellement cachée par la grosse masse du Ponset.

La descente

Par l’arête Nord : Du sommet descendre sur une vingtaine de mètres en face nord puis rejoindre le fil de l’arête et un relais (plusieurs sangles) où faire un rappel (facultatif mais conseillé). Engager donc ce rappel de 15m. Et ensuite descendre aisément à la Brèche Colomb.

Depuis cette brèche redescendre côté Madone par un couloir étroit et détritique avant de retrouver la Combe du Mont Colomb et le sentier de montée (GR52).

Voies possibles

  • Arête Nord (voie normale) : PD, voir topo
  • Arête Sud : PD+/AD-, voir topo.
  • Éperon Nord-Ouest : D, élégant éperon soutenu dans le 5b, longueur correcte et rocher 5 étoiles.
  • Voie Vernet : AD, à l’aplomb de la cime nord-ouest (2702m)
  • Voie Streitz : AD, entre l’arête nord-ouest et l’arête nord. Soutenue dans le 4+ mais assez courte (90m).
Dernière modification : 16 mai 2018
Traversée intégrale des 4 Cimes du Gélas : Cime Nord (3143m) ; Cime Sud (3138m) ; Balcon du Gélas (3085m) et Cime Chafrion (3073m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 18 ans, à 1000% de sports montagne & nature ! J'ai découvert la montagne à 14 ans, avec mon père. "La Montagne ça vous gagne" se confirme pour mon cas puisque je suis de plus en plus mordu… Arpentant tous les terrains en toutes saisons, on ne peut plus s'en passer. Une belle addiction ! Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Randonnée réalisée le 1er septembre 2017

Topo publié le 9 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !