Chambéry - Grenoble par Chartreuse

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
3000m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée de 3 jours et demi qui traverse la Chartreuse du Nord au Sud, ambiance hivernale en plein mois de mai ! La météo nous a empêché de suivre les crêtes, mais randonnée bien sympathique tout de même !

Accès

Départ de la gare SNCF de Chambéry, arrivée à la gare SNCF de Grenoble.

Très bonne accessibilité pour qui n’a pas de voiture !

Itinéraire

Cartes IGN TOP 25

  • 3333 OT Massif de la Chartreuse Nord
  • 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud

Jour 1

  • Chambéry - Pointe de la Gorgeat - Cabane de l’Alpette

Après une nuit dans le train en provenance de Paris, arrivée à 5 heures du matin.
Nous traversons la ville à la recherche d’une enseigne ouverte pour prendre quelques forces avant le grand départ !
Le ciel est au grand bleu, une belle journée en perspective avant une journée pluvieuse annoncée.

Direction Pointe de la Gorgeat, nous sortons très vite de la ville en suivant le GR96.
Le sentier monte petit à petit, pour atteindre la Pointe de la Gorgeat (1486m) en fin de matinée. ( D+ env 1200m)
Descente jusqu’au col du Granier (1134m) pour un repas bien mérité au restaurant.

Prochain objectif, le Granier.
Descente un peu pénible le long de la D285a, jusqu’à la cabane forestière (850m). On rejoint le sentier, et nous attaquons la deuxième montée de la journée jusqu’au Granier.
Le ciel se couvre petit à petit, mais on a une belle vue sur le massif de Belledonne puis sur le Mont-Blanc au loin.
Arrivée en fin d’après-midi au sommet du Granier (1905m) avec ses parois rocheuses impressionnantes.

Descente progressive jusqu’à la Cabane de l’Alpette via le Pas des Barres, qui s’apparente à une (légère) via feratta sur une dizaine de mètres.

Une fois arrivés, la pluie se joint à nous mais nous sommes bien à l’abri dans cette cabane très bien aménagée (capable de loger sans soucis une bonne vingtaine de randonneurs).

Jour 2

  • Cabane de l’Alpette - Habert de l’Aulp du Seuil

La neige fait son apparition au réveil, en ce week-end de mi-mai.
Départ tardif en direction des hauts-plateaux.
La visibilité est très limitée, et la neige tombe de plus en plus fort.
La progression devient un peu compliquée lors des passages en forêt avec les marques du GR recouvertes par la neige.
On avance tant bien que mal jusqu’au Habert de Saint-Vincent pour une petite pause à l’abri.
Passage dans les lapiaz et descente par le Pas de l’Echelle sans grosse difficulté, même sous une couche de 15cm.
Le temps continue de se gâter, nous nous arrêtons en début d’après-midi à l’Habert de l’Aulp du Seuil (1680m) (spartiate mais bienvenu) en pleine tempête de neige.

Jour 3

  • Habert de l’Aulp du Seuil - Le Sappey en Chartreuse

Réveil sous le brouillard, la neige ne tombe plus mais reste bien présente avec une couche de 15cm, voire 35cm sous le vent.
La progression est fatigante, nous montons lentement au Col de Bellefont (1902m).
Au vu des conditions, nous décidons de quitter le GR (Adieu la Dent de Crolles, dommage !) pour redescendre dans la boue vers le "hameau" de Perquelin, puis repas à Saint-Pierre-de-Chartreuse (900m) pour sécher un peu.
Nous continuons ensuite vers la Martinière, puis le Col de Porte (1326), pour finir sur les hauteurs du Sappey-en-Chartreuse (abri à 1180m, en dessous du Habert de Chamechaude).

Jour 4

  • Le Sappey-en-Chartreuse - Gare de Grenoble

Départ à 7h sous le ciel bleu pour rejoindre enfin les crêtes que nous avons dû éviter en raison de la météo maussade de ces deux derniers jours.
Le GR9 nous fait longer les crêtes jusqu’au fort du Saint-Eynard que nous atteignons vers 9h00.
Puis nous quittons le GR9 pour redescendre sur Grenoble au plus efficace (chemin sans grand intérêt), sans passer par la Bastille.
Nous arrivons à la gare à 11h30, pour sauter dans le prochain train qui nous ramènera sur Paris.

En conclusion

Bonne randonnée exigeante le premier jour avec plus de 2000m D+ et malgré le changement d’itinéraire contraint par la météo.
Par météo clémente, il est possible de longer les crêtes sur une bonne distance.
La durée devrait être similaire par cet itinéraire ( 3 jours 1/2 - 4 jours).

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Chambéry - Grenoble par Chartreuse »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Chambéry - Grenoble par Chartreuse »

Pointe de la Gorgeat Mont Granier Granier Bouquetin Réveil enneigé Ambiance hivernale Ambiance hivernale 2 Descente dans la boue Chamechaude Du Saint-Eynard