Chambeyron - Ubaye

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
5400m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Nous avons effectué cette randonnée, du 25 au 29 juin 2012, nous étions deux, en autonomie complète.

Accès

De Barcelonette, prendre la D900, après être passé à Meyronnes, bifurquer sur la gauche en direction de Saint-Ours, une route étroite et sinueuse vous conduira jusqu’au village.

Itinéraire

Côté pratique

  • Durée : 4 jours
  • Distance : 78 Km
  • Dénivelée : 5400m
  • Carte 1 : IGN TOP25 Aiguille de Chambeyron/Cols de Larche et de Vars : EAN : 3282113538534
  • Carte 2 : (Utile seulement pour l’ascension au col Longet depuis Maljasset) IGN TOP25 Mont-Viso/Saint-Veran/Aiguilles/Pnr du Queyras : EAN : 9782758529262
  • Eau : Il y a beaucoup de torrents tout au long du parcours, ce qui est très pratique pour se laver et se ravitailler. Il faut évidemment utiliser de quoi purifier l’eau, comme par exemple ce que nous avions, des comprimés "micropur".

1er jour

Nous garons la voiture dans le petit village de Saint Ours, nous partons vers 19h, en direction du col de Mirandol, après 1h de montée nous nous arrêtons dans un recoin pour bivouaquer.

2ème jour

Départ à 7h, nous finissons l’ascension du col de Mirandol (2433), nous redescendons au milieu des étendues vertes et des forêts en direction de Fouillouse.

De là, nous partons en direction du col de la Gypière (2927) en passant par le lac premier (2661) et le lac des neuf couleurs (2841). Nous redescendons sur le versant italien, après être passé devant le refuge bleu non gardé de Barenghi, nous bifurquons sur la gauche en direction du colle dell’Infernetto (2783).

De là, nous descendons sur un grand névé pour atteindre une petite étendue d’eau puis nous prenons sur la droite pour descendre jusqu’au Gr. collet, là, nous retrouvons un chemin en terre et une ou deux habitations par ci par là mais fermées. La descente nous a crevé, il est environ 19h, nous décidons de planter la tente à proximité de l’une d’elle (environ 2000m d’altitude ) , un ruisseau passe juste à côté, ce qui est très pratique.

3ème jour

Départ 7h, nous partons pour l’ascension du col de Mary ou col de Maurin (2641), durant l’ascension nous croisons pas mal d’animaux. De là, nous descendons en direction du petit village de Maljasset (1970) où nous cherchons de quoi acheter un coca-cola, mais le seul snack est fermé à l’heure où nous arrivons, nous croisons la propriétaire dans le village mais elle ne veut pas nous en vendre ( pas cool : S ).

Après une petite pause nous repartons en direction du plan de Parouart (2060), le chemin longe le torrent. De là, nous bifurquons sur la gauche, traversons le torrent sur un petit pont, et c’est partit pour une longue ascension jusqu’au col de Longet (2655).

Au sommet nous sommes fatigués et je souffre car j’ai attrapé des coups de soleil, nous ne faisons pas l’itinéraire prévu au départ et décidons de redescendre par le sentier emprunté pour la montée, nous marchons le plus possible pour moins en avoir à redescendre le lendemain .

Nous trouvons une petite cabane où il y a bières, pâtes, et sauce tomate, nous voulions dormir dedans mais c’était très très poussiéreux, étant allergique nous plantons la tente juste à côté de cette cabane. Le vent et la fatigue nous mettent vite au lit.

4ème jour

Départ encore vers 7h, nous finissons la descente jusqu’au plan de Parouart (2060). Nous traversons le torrent mais il n’y a pas de pont, il faut donc déchausser et rechausser après !! Nous partons ensuite sur notre gauche à l’ascension du col de l’Autaret (2880), nous passons à proximité de la bergerie de Chabrière (2312) .

La dernière ascension avant le sommet est assez dure, il faut d’abord traverser un névé puis monter en lacet sur un terrain très glissant. Après 30mn difficile nous arrivons au sommet où se trouve un grand névé.

Nous redescendons sur l’autre versant, nous arrivons à l’endroit où nous devons bifurquer sur la droite en direction du Colle Di Bellino (2804), il est 15h55 et une randonneuse nous ayant dis que vers 16h un orage allait éclater, nous décidons d’attendre et à 16h, nous entendons l’orage approcher, nous décidons de traverser le torrent où de l’autre côté se trouve une maison en ruine.

Nous nous abritons dans la cave où nous ne tenons pas debout, pendant 2h, pour éviter l’orage et la grêle. Après avoir envisagé d’y passer la nuit si l’orage ne cessait pas, nous repartons une fois qu’il s’est calmé, nous atteignons le Colle Di Bellino (2804) , de là nous descendons, nous arrivons épuisé à l’endroit où nous avons bivouaqué du 2ème au 3ème jour au pied de la maison et à côté du ruisseau, nous décidons de ré-utiliser le même emplacement.

5ème jour

Départ à 7h, nous descendons sur Gr. Ciassau et au premier croisement nous prenons à droite en direction de la cascade et du refuge de Stroppia. La montée est rude, avant le refuge le parcours est aménagé dans la roche, en escalier, des caniveaux pour l’eau, nous arrivons au refuge de Stroppia (2260) qui est fermé à cette époque.

Nous passons devant la cascade, et continuons le chemin, nous passons devant le lac et continuons sur une étendue désertique, au croisement nous prenons sur la gauche, dernière grosse ascension avant le sommet, pour cela nous devons traverser quelques névés.

Nous arrivons au col de Stroppia (2865) où il y a un vent à ne pas tenir debout, nous redescendons sur l’autre versant aussitôt, au croisement prendre à gauche en direction du col de Vallonnet (2524) .

Nous continuons la descente, à l’intersection nous prenons à droite, nous passons ensuite devant une cabane de berger ouverte, nous nous arrêtons pour l’admirer, tout est présent pour y passer une bonne nuit, mais il n’est que 15h, nous continuons donc la descente, nous rejoignons un chemin en terre, continuons et passons devant le fort de Saint Ours (1874).

Nous poursuivons et arrivons à notre point de départ, nous nous arrêtons sur l’une des terrasses, boire un bon coca-cola bien frais avant de se nettoyer un peu dans une petite fontaine du village et de repartir en voiture.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tour du Chambeyron

La carte du topo « Chambeyron - Ubaye »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Chambeyron - Ubaye »

Cascade de Stroppia Col de Longet Col de l'Autaret Lac des Neuf Couleurs Marmotte dans la montée au col de Mary Cabane dans la descente du col du Vallonnet sur St-Ours Col de Stroppia, vue du col de Vallonnet Vallée, vue prise juste à côté de l'emplacement de bivouac des 2ème et 4ème soirs Vue du col de l'Autaret