Chamechaude (2082 m) par Le Jardin

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
890m
Durée :
1 jour

Le Tour de Chamechaude (2.082 m - point culminant du Massif de la Chartreuse) par Le Jardin est une belle randonnée qui rassemble tout ce qui fait le charme de ce massif (forêts, alpages, sangles, lapiaz, éboulis) – Auteur :

Accès

Col de Porte (alt. 1.326 m) sur la D 512 qui relie Saint-Pierre-de-Chartreuse au Sappey.

Parking à proximité du Foyer de ski de fond, derrière l’Hôtel du Col.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Chartreuse Sud

Itinéraire  :

Passer au bas de la piste de ski (panneau), laisser un premier sentier qui part à gauche, traverser la piste puis prendre le chemin forestier qui rentre dans la forêt à gauche.

Suivre celui-ci jusqu’à proximité de la Cabane de Bachasson (1.635 m) après avoir laissé sur la gauche le sentier qui descend vers Cherlieu et Saint-Hugues de Chartreuse.

A la Cabane (panneaux) on laisse à gauche le sentier qui amène au sommet par le plateau pour continuer sur l’itinéraire qui conduit au Habert de Chamechaude et, au-delà, qui permet de faire le tour de Chamechaude.

A proximité du Habert ( 1.570 m - panneaux – gros blocs de rochers) on rejoint le GR « Tour de Chartreuse » puis on emprunte sur 1 km environ le sentier qui monte N. On quitte celui-ci au moment où il plonge en direction de Cherlieu et du Hameau des Egaux pour continuer sur la sente qui poursuit N/NW en direction de la falaise (à l’embranchement repérer dans la falaise la faille dite du « Y », voie connue d’escalade).

Lorsqu’on atteint le bas de la falaise une flèche peinte sur le rocher invite à monter franchement à gauche dans les escarpements entrecoupés de vires (pas de difficultés techniques mais prudence requise - corde pouvant être utile) qui permettent d’atteindre le petit plateau incliné dit « Le Jardin ».
Le sentier, bien visible, descend ensuite en longeant le bas de la falaise N puis contourne celle-ci avant de revenir S par un beau sangle qui traverse à mi-hauteur toute la face W de Chamechaude.

Nota  : le sentier qui parcourt ce sangle est large et bien tracé ; on côtoie toutefois le vide en permanence ce qui demande prudence et attention car le moindre faux pas ne pardonnerait pas.

Après une légère remontée on atteint le bas d’un cône d’éboulis que des marques peintes (triangles rouge et bleu) invitent à remonter à main gauche pour arriver au bas d’une large brèche dans la falaise permettant d’accéder directement au plateau incliné sous le sommet. Cet itinéraire peu évident (éboulis, pente raide rendant la progression difficile) et en attente de reconnaissance ultérieure à partir de La Folatière, nous a conduit à traverser à vue (50 m environ) sous les paravalanches pour retrouver le sentier habituel qui passe au « champignon » de La Folatière (1.743 m) et amène au sommet après les 2 ressauts rocheux près de la crête.

De la Croix, beau panorama sur les principaux sommets de la Chartreuse Sud (Dent de Crolles, Lances de Malissard, Grand Som, Charmant Som et Grande Sure) et sur les alpages de Chamechaude et de l’Emeindras.

Au retour, un sentier suit l’arête très découpée qui descend S, passe à la sortie de la Brèche Arnaud puis rejoint le sentier principal d’accès au sommet dans un décor de lapiaz et d’éboulis avant de retrouver la Cabane de Bachasson et la piste forestière qui ramène au point de départ.

Dernière modification : 16 mai 2018
Chamechaude (2082m) par le Col de Porte

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 9 septembre 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 4 octobre 2010 à 16h55

    Sortie effectuée hier 3 octobre 2010 avec un temps bien ensoleilé mais beaucoup de vent,une autre façon de voir Chamechaude,les 2 ressauts d’accès au Jardin demandent un peu d’attention une corde peut etre utile,la sortie du sangle au niveau de la cheminée d’acces du sommet n’a rien d’attrayant,donc pas faite .marche a vue pour regagner le bas de la prairie de l’itinéraire normal afin d’entamer la descente

  • par GilbertLe 22 septembre 2011 à 23h45

    Tout à fait d’accord avec le Nota (qui devrait être en gras )et à l’attention à porter à ce sentier. Non équipé j’ai fait demi-tour. On a vite fait de trébucher.

  • par papinou38Le 23 septembre 2011 à 10h47

    Gilbert il faut effectivement prendre la décision de ne pas continuer une randonnée en cas de passage plus difficile .Le sangle du jardin est pourtant agréable à parcourir.

  • par AurélienLe 14 juillet 2013 à 19h18

    Parti un petit peu au hasard à l’attaque de Chamechaude, j’ai visiblement suivi grosso modo cet itinéraire qui est plutôt bien balisé. C’était très agréable, je n’ai croisé quasiment personne alors que c’était visiblement l’autoroute sur la voie normale. À noter, pour ceux qui utilisent le bus, que l’on peut partir du Sappey pour rejoindre le Habert.
    Petit détail, la cheminée qui mène au plateau sommital est indiqué par "Danger". Il ne faut pas se laisser intimider : j’allais passer mon chemin quand j’ai vu quelqu’un en descendre, qui m’a dit que ça passait très bien, et c’est effectivement le cas, bien qu’un peu raide (les derniers mètres sur le plateau, lui aussi assez raide, sont durs après cela). Mieux vaut redescendre par le chemin standard en revanche.

  • par ValouLe 16 juillet 2015 à 15h24

    Bonjour,
    Nous avons effectué cette rando ce mois de juillet 2015, et c’est vraiment très agréable !!! Le tour en passant par les jardins est très atypique et bien plus intéressant que le chemin normal, pour quelqu’un qui aime grimper sur les rochers, et être au bord du vide.
    Quelques points qui pourront aider des gens qui ne connaissent pas :

    • Déjà, il est mieux de le faire dans le sens anti-horaire (comme cela, les passages à escalader sont en montée, plus pratique et moins dangereux).
    • Quand on arrive au habert de Chamechaude, il faut prendre le chemin qui monte, et pas le GR (je crois que notre chemin à nous est balisé en jaune)
    • Après avoir suivi le chemin un certain temps, on commence à se rapprocher de la falaise qui surplombe les alpages, et quand on arrive à son niveau, tourne et part dans l’autre sens (Sud), en longeant la falaise. En fait, il ne faut pas le poursuivre, et bien regarder la falaise pour ne pas manquer la flèche indiquant l’endroit où escalader pour arriver au jardin. Cette flèche est assez usée et pas très visible, ouvrez l’oeil !!!
    • Ensuite le chemin se suit assez facilement jusqu’au sommet, et le passage par la cheminée se fait assez aisément, malgré les éboulis, mais prudence tout de même !
  • par MarieLe 2 septembre 2016 à 15h32

    Juste une question : combien de temps dure cette boucle (approximativement)pour ceux qui l’ont faite ?
    D’avance merci

  • par Le 2 septembre 2016 à 16h48

    Salut Marie.
    Approximativement 5h00 sans les pauses.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !