Charmant Som (1867m), dalles Est supérieures

Difficulté :
Non renseignée
Dénivelé :
300m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Magnifique escalade facile et ludique. Calcaire blanc et dalles inclinées, faciles et peu exposées, face à la Chatreuse et Belledonne en toile de fond. Un grand moment de bonheur !

Accès

Atteindre le col de Porte (1326m) en Chatreuse.
Les accès sont multiples, depuis Grenoble, St Egrève, ou depuis Saint Laurent du Pont (Chambéry, Voirons)...

Au col de Porte, prendre la route indiquée "Chalet du Charmant Som" jusqu’à son terminus (6km), parking des chalets (1666m)

Itinéraire

Très belle escalade ludique, balade dans des dalles, sans difficulté ni recherche d’itinéraire. L’équipement est discret voir spartiate, mais là ou il faut. L’escalade n’excéde pas le 3c ou 4a en quelques endroits.

ITINÉRAIRE :

  • Du parking des chalets du Charmant Som, prendre le sentier "GR de pays" direction "les Revols".
  • Le sentier monte une cinquantaine de mètres, puis descend en pente douce pour venir au pied des dalles Est du Charmant Som (15/20mn depuis parking).
  • L’escalade commence depuis le sentier, un peu où on veut ! Il y a quelques points au départ puis après c’est où on veut, comme on veut.

Escalade de la Dalle Est supérieure :

Il n’est pas facile de décrire la voie tant on peut grimper de partout.
Le mieux peut être est de remonter cette grande dalle en plein milieu.
C’est ce que nous avons fait, en quelques mots l’itinéraire est celui ci :

  • Remonter au mieux et au feeling cette grande dalle au soleil faiblement inclinée (peut être 50° ou un peu plus) en six grandes longueurs de 40/45m

On trouve quelques points par ci par là, quelques sangles sur des lunules. On peut aussi assez facilement poser des sangles sur lunule...

  • On commence par 3 longueurs en 3/3c couchées, escalade sur dalle en adhérence, dans des lapiaz, superbe !
  • On arrive alors au pied d’un mur verticale de 4/5m, (relais au pied) qu’on franchi facilement (3c/4a), sangle et spit.
  • On continue sur deux longueurs dans les mêmes dalles couchées jusqu’à un nouveau petit mur de 2m. Plusieurs passages possibles sur spit (4a).
  • Un dernière longueur amène au dernier petit mur que l’on franchit facilement (4a), plusieurs passages sur spits, et on sort dans la raide prairie sommitale. (2h-2h30 depuis le départ)
  • Remonter la raide pairie entrecoupée de lapiaz jusqu’à la croix du Charmant Som, 15mn.

Descente :

  • Évident par un des sentiers qui ramènent aux chalets du Charmant Som (20mn)

FICHE TECHNIQUE :

  • Difficulté : PD, 200m d’escalade en 3/3c, quelques pas en 4a. Équipement assez rare mais amplement suffisant.
  • Dénivelée : 300m dont environs 180/ 200m pour la dalle (6 longueurs de 40/45m.
  • Horaire : 30mn pour l’approche, 2h pour la voie, 15mn pour sortir au sommet, 20m pour redescendre aux chalets du Charmant Som (et tout cela sans se presser).
  • Remarque : Cette escalade peut se faire en solo sans problème.

Dalle supérieure Est du Charmant Som, le 15 octobre 2015.

On dirait de l’ARCABAS

Il y a bien longtemps qu’on se le disait. Un jour de petite forme, une journée courte, une envie de calme et de plaisir, on irait faire ces dalles.

Il y a bien longtemps qu’à chaque fois on trouve un prétexte pour aller ailleurs, ou ne rien faire d’ailleurs !

L’automne se précise. Il a déjà neigé sur les sommets. Mais ça n’a pas encore tenu en Chartreuse.

Les couleurs de feu ont transformé le massif, on dirait "de l’ARCABAS", peintre d’art sacré dont un musée à Saint Hugues lui est consacré.

Les brumes épaisses de vallées font de la Chatreuse un ensemble de récifs aux formes torturées voguant sur une mer ondulée et vaporeuse, on dirait encore de l’ARCABAS !

Indissociables du massif, les œuvres de l’artiste ne laissent pas indifférent.

Brutales et lumineuses, sombres et envoûtantes, les grandes toiles du maître rappellent la profondeur et le mystère de ce petit massif de montagne si singulier.

Aujourd’hui, devant ma feuille électronique blanche, comme une évidence je me fonds dans cette peinture, dans cette nature qui finalement ne font qu’un.

J’ai été pendant plus de 15 ans bercé, captivé par les œuvres de l’artiste, accrochées aux murs de nos bureaux, telle une galerie dans le hall d’accueil de l’usine, avec en toile de fond, celle du Grand Créateur, le Charmant Som et les dalles Est de profil !

Lien évident de trente ans de vie, de travail, d’escalade de ski dans cette montagne, riche d’art et de méditation, emprunte de sacrée jusque dans nos vies quotidiennes, riches d’une industrie et d’un savoir faire construit siècle après siècle, pendant mille ans par l’ordre de Saint Bruno, dont nous sommes les fiers et directs descendants.

Si au quotidien mon regard se perd dans la toile du Charmant Som, c’est avec amusement, qu’arrivé au sommet mon regard se fixe sur un détail, la fenêtre de ce qui doit être mon bureau là-bas en bas... Comme si je regardais dans une longue vue mais à l’envers !

La douceur de l’escalade, la brutale blancheur de ce calcaire, le feu de la forêt, la limpidité "acier" du ciel, le passage de l’aigle, les pirouettes des "choucas", la douceur de la caresse du soleil, le grand monastère là-bas en bas, la corde qui relie deux vies...

Un art de vivre, un art de vie, simplement ma vie...

Dernière modification : 26 mai 2018

La carte du topo « Charmant Som (1867m), dalles Est supérieures »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Charmant Som (1867m), dalles Est supérieures »

Lumineuse Chartreuse. Pics et aiguilles au dessus de la mer...de nuages. La grande dalle, c'est par là ! Escalade dans les dalles. Ambiance... Le premier ressaut. On dirait de «l'ARCABAS» Mes origines...millénaires. Couleurs et lumière, lumière ou couleurs ? Majestueux grand Pic. Art sacré. ARCABAS, «le possédé de Gérasa»