Château de Rochebloine, en boucle par le col du Buisson et Nozières

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
550m
Durée :
1 jour

Perché sur un piton rocheux à 1000 mètre d'altitude, Les ruines du château de Rochebloine dominent la vallée du Doux de 500 mètres. La vue porte sur le massif du Mézenc et sur celui des grandes Rousses. Le mont Blanc, lui, est visible du col du Buisson, point de départ de cette belle randonnée. – Auteur :

Accès

Col du Buisson, situé sur la D 236 entre le village de Lalouvesc au nord et ceux de Nozières et Lamastre au sud.

Parking au col avec possibilité de visite du village miniature.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte 1 : IGN TOP25 2935 OT
  • Carte 2 : Série bleue 2935 E au 1:25000
  • Tracé IGN
  • Altitude départ : 922m
  • Point bas : 740m
  • Point haut : 1030m
  • Distance : 13km
  • Horaire : 4h00 environ

Difficulté

  • Quelques passages longent la peu fréquentée D 236

Cartographie

  • La carte Top 25 2935 OT ne comprend pas l’intégralité de l’itinéraire, il manque le village de Nozières
    L’itinéraire étant bien balisé, la carte Série bleue 2935 E n’est donc pas indispensable

Balisage

  • Blanc/jaune sur l’intégralité du parcours
  • Quelques panneaux indicateurs

Du col du Buisson à Nozières

Du col, panorama sur le mont Blanc par temps clair, prendre la D 236, plein sud, direction Nozières, sur environ 100 mètres puis prendre le sentier à gauche qui va remonter dans les bois, panneau, direction Nozières.

On passe à la maison isolée du Fouillas avant de rejoindre un chemin à la cote 1010m.

Prendre à droite. On va passer à la cote 1030m et traverser un magnifique plateau panoramique jusqu’au carrefour de la Chaux, alt. 1028m, calvaire.

Prendre à gauche, est, panneau Nozières. Le chemin reviens au sud et rejoint la D 236 à la cote 977m, calvaire.

Prendre une petite route à gauche, direction Maisonneuve (panneau pluridirectionnel) et, 70 mètres plus loin, prendre à droite.

La petite route devient un chemin qui se divise presque de suite en deux branches.

Prendre celle de droite jusqu’au carrefour du Serre de Pailher, panneau.

Prendre à droite, direction Nozières, plein sud.

On passe sous le stade de Nozières, on traverse la petite route de desserte pour continuer sur un chemin qui arrive au carrefour de Bellevue, panneau.

  • On peut faire un aller-retour au village de Nozières qui dispose sur la place de l’église une fontaine d’eau fraîche et potable

De Nozières au chateau de Rochebloine

Du carrefour de Bellevue, prendre à droite direction Col du Buisson.

On arrive sur la petite route de desserte de Montjay et, environ 270 mètres plus loin, prendre un sentier à droite.

On rejoint la D 236 que l’on longe à droite, nord, sur 200 mètres jusqu’au départ d’une petite route à gauche, calvaire, panneau Le Tracol.

Prendre cette petite route et traverser le hameau du Tracol. Peu après le hameau, la petite route devient un chemin que l’on suit jusqu’à un carrefour.

Prendre le sentier à droite qui va effectuer un lacet et remonter dans le bois jusqu’au carrefour de la cote 970m.

Prendre la petite route à gauche et, environ 80 mètres plus loin, le sentier qui monte sur le promontoire où se situent les rares vestiges du château de Rochebloine.

Le panorama est très étendu sur le massif du Mézenc et sur les Grandes Rousses.

Du château de Rochebloine au col du Buisson

Revenir sur la petite route, et avant d’atteindre la départementale, à l’intersection de deux petite routes, prendre le chemin à gauche, direction Col du Buisson, panneau.

Le chemin descend dans le bois jusqu’au hameau de Malsert.

Longer la petite route de desserte vers le nord sur environ 80 mètres et prendre un chemin à gauche, marques de balisages absentes en 2015.

Quelques mètres plus loin, on retrouve le balisage et on atteint une intersection, calvaire.

Continuer au nord et traverser une belle prairie. Le chemin se dirige vers le bois. Dans celui-ci, il prend presque de suite, prend une direction est.

Le chemin continue à descendre et rejoint une petite route au hameau de la Gagère.

Suivre cette petite route à droite. Elle effectue un lacet à droite et atteint une intersection à la cote 796m.

Continuer la petite route jusqu’à la ferme de la Valette.

Aussitôt après la ferme, prendre un chemin à gauche, panneau Col du Buisson.

Remonter ce chemin qui rejoint la D 236 à la cote 935m.

Suivre la départementale à gauche, nord, sur 900 mètres jusqu’au col.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018
Château de Rochebonne, en boucle par Saint Martin de Valamas et la Dolce Via

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 15 mai 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 29 mai 2015 à 02h04

    Bonsoir Alain.
    Quelques traces de Rochebloine.

    • Un texte de 1294 ("Inventaire des titres de la maison de Bourbon", n° 930, repris par l’historien Jean-Louis-Alphonse Huillard-Bréholles (1817-1871), situe dans le diocèse du Puy "le mandement de Rochebloine, dont le château se trouve dans l’Ardèche, commune de Nozières" ...

    Le 22 avril 1243, hommage de Guy, dauphin du Viennois, à l’archevêque de Vienne, notamment pour le château de Rochebloine ("Mémoire sur le milod en Forez", Knapen et Delaguette, Paris, 1769, t. II, p. 56) ; le 31 mai 1296 le comte Jean de Forez, successeur du dauphin dans cette seigneurie, prêtera pour elle hommage à ce même archevêque (ib. p. 70).

    • Quelques extraits de "Essai historique sur la baronnie de Clérieu", d’Anatole de Gallier, 1873.

    "... on contestait la possession légitime du château de Rochebloine dont les ruines dominent encore, en amont de Desaignes, la gorge sauvage où se précipitent les eaux du Doux. Ce fief, situé en Vivarais et de la mouvance des comtes de Forêts, fut cédé en 1262 par Roger de Clérieu au Dauphin, moyennant une somme de mille livres viennoises. ...) (il est précisé que "Rocha-Blavonna" indique Rochebloine et non Rocheblave dans le Diois, dont le nom latin est "Rupis-Blave").

    "C’est sans doute ce même Roger qui, le dimanche après la nativité de la Vierge, 1262, déclara tenir du Dauphin Clérieu et le château de Mercuriol ... en même temps, il cédait au même Dauphin le château de Rochebloine, à condition de recevoir, comme dédommagement, une somme de mille livres viennoises et d’être défendu contre tous."

    "Rochebloine ou Rocheblaine, quoique enclavé dans les montagnes du Vivarais, dépendait du Forez. Cette châtellerie comprenait la paroisse de Paillarez et partie de celles de Saint-Félicien et de Nozières. On voit encore sur la commune de Nozières les ruines du château en question. La mouvance de cette terre, après avoir appartenu pendant près d’un siècle et demi aux Dauphins de Viennois, revint en 1296 aux comtes de Forez, par le mariage d’Alix de Viennois avec Jean Ier".

  • par Le 29 mai 2015 à 16h53

    Merci pour la recherche.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !