Château de la Reine Jeanne par le Vallon des Glauges - Parc Naturel Régional des Alpilles

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
200m
Durée :
demi-journée

Cette randonnée débonnaire vous propose de partir à la découverte du Château de la Reine Jeanne ou Castellas de Roquemartine. Perché sur son éperon rocheux, ce château en ruine du XIIe siècle offre un merveilleux point de vue sur les Alpilles, la vallée de la Durance, le Luberon et la Plaine de la Crau toute proche. Une belle balade, en résumé, qui vous fera cheminer entre oliveraies et garrigue provençale. – Auteur :

Accès

  • De Salon de Provence :

Prendre la direction d’Arles par la D113.

Passer Bel-Air et l’hippodrome, puis au rond point du Merle, prendre à droite la D569 en direction d’Eyguières.

Dans Eyguières, tourner à gauche au premier rond point et suivre la D72b jusqu’à rejoindre l’intersection devant le cimetière.

Là, tourner une nouvelle fois à gauche et suivre la D17 en direction d’Aureille et de Mouriès.

Sortir du village puis au premier virage à gauche (cote 96), quitter la D17 pour prendre à droite la direction du Vallon des Glauges.

Après 50 mètres, se garer sur le parking présent à coté du calvaire.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 3143 OT Salon de Provence
  • Tracé IGN : Château de la Reine Jeanne
  • Départ : 100m
  • Point Haut : 220m
  • Distance : 11,5Km
  • Horaire : de 3h à 3h30

Le château de la Reine Jeanne

  • Extrait wikipédia :

Ce château en ruine, appelé « castellas de Roquemartine » ou « château de la Reine Jeanne », date des XIIe et XIIIe siècles. Il appartenait à la famille d’Albe ou d’Aube. D’aspect extérieur, le château de Roquemartine rappelle le château des Baux. Il se dresse au sommet de hautes falaises dénudées dont les pentes herbeuses sont fréquentés par des troupeaux de moutons. En contrebas du château se trouve l’église Saint-Sauveur, qui fut autrefois l’église paroissiale du bourg de Roquemartine et qui fut rattachée à la commune d’Eyguières en 1805.

L’ensemble que constituent le château et l’église forme un paysage original perché sur un éperon qui domine la plaine de Roquemartine. Le site a été inscrit aux monuments historiques en 1926.

Balisage

Quasi-inexistant sur cette boucle - Randonnée sur sentiers bien marqués

Précautions

Pour des raisons évidentes de risque incendie, l’accès au massif est restreint du 1er juin au 30 septembre par arrêté préfectoral, voire même interdit certains jours.

Pendant cette période, il est inutile de compter s’y rendre un jour de Mistral.

  • Se renseigner la veille au soir via le lien ICI.

Difficulté

  • Cette randonnée traverse à deux reprises la D569. Prudence !

Descriptif

Du parking, suivre la petite route goudronnée en direction du nord-ouest sur 300 mètres environ et rejoindre le chemin de Saint-Pierre de Vence (cote 106).

Quitter alors la route pour suivre ce chemin carrossable entre oliveraies et vignes.

À l’intersection suivante (cote 139), continuer tout droit sur environ 200 mètres, puis après avoir passé les terrains de cross sur votre droite, suivre le chemin qui monte à droite et va se faufiler à travers les chênes kermès. Le chemin devient alors sentier puis va ressortir en limite de forêt sous une ligne MT (Moyenne Tension).

Là, continuer à suivre la sente qui passe en limite de forêt et de champ cultivable pour finir par rejoindre le bord la D25.

Longer cette dernière à droite en empruntant le sentier bien marqué qui va nous amener jusqu’au bord de la D569 (cote 120).

Continuer à suivre le sentier qui cette fois-ci oblique au sud et va longer la D569 sur encore 300 mètres jusqu’à rejoindre la cote 112.

Là, traverser la D569 en direction de l’est (Prudence !) et continuer tout droit sur encore 400 mètres pour rejoindre la ligne de crête face à vous.

Une fois sur la ligne de crête, tourner à gauche (direction nord) et suivre le sentier bien marqué qui mène jusqu’au site médiéval du Château de la Reine Jeanne.

Du Château de la Reine Jeanne, revenir sur vos pas par la crête précédemment empruntée et descendre ensuite en direction de la D569 pour la traverser à nouveau (Prudence !) .

On se retrouve donc à la cote 112. Là, continuer un court instant tout droit (direction ouest) et rejoindre un petit pavillon (privé) au bord des oliviers.

Tourner alors à gauche et traverser l’oliveraie par une sente discrète. Juste après, cette sente débouche sur une piste qu’il faut suivre à gauche sur 100 mètres environ pour prendre ensuite à droite le chemin qui monte contourner la petite carrière présente.

Après une courte montée, on rejoint une intersection (proche cote 176). Là, suivre le chemin de gauche (direction sud) qui va traverser le Ricardet avant de rejoindre une piste où une table de piquenique en pierre est présente.

Suivre alors la piste à droite et garder, par la suite, le cap au sud en continuant plus ou moins tout droit aux deux intersections suivantes.

Le cheminement va vous faire passer en limite de garrigue et d’oliveraie jusqu’à rejoindre une intersection à trois branches (au sud de la cote 136).

Là, continuer à garder le cap au sud en empruntant le sentier du milieu (tout droit), passer à proximité d’une petite villa discrète et rejoindre le bord du canal de la vallée des Baux.

Continuer sur la piste en direction du sud et rejoindre, après 100 mètres, la petite route au nord du cimetière.

Il ne reste alors plus qu’à tourner à droite pour rejoindre le parking de départ.

Dernière modification : 30 août 2018
La Tour des Opies (496m) - Parc Naturel Régional des Alpilles

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : befakali youtube channel

Topo publié le 13 novembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !