Choisir son sac à dos de randonnée

Élément indispensable dans la chaîne de l’équipement du randonneur le sac à dos se doit d’être à l’image de la randonnée envisagée. Un bon sac permettra de porter le nécessaire à votre itinérance avec un maximum de confort.

Un sac de 90L avec les porte piolets, porte casque et autres spécificités d’alpinisme, bien que très adapté dans sa fonction d’origine, ne correspondra pas forcément à l’usage d’une balade découverte en famille.

Nous allons voir au travers les lignes suivantes les éléments à prendre en compte avant d’acquérir un sac à dos correspondant à son propre usage.​​​​

Principaux éléments à prendre en considération lors de l’achat d’un sac à dos :

  • 1/ Le volume global.
  • 2/ La facilité et l’organisation du rangement.
  • 3/ Les accessoires et les fonctionnalités propres.
  • 4/ Le confort de portage.
  • 5/ Le poids.
  • 6/ Le coup de cœur.

1/ Le volume global du sac à dos

Vous vous rendrez compte à la lecture des catalogues des commerçants que le classement des sacs à dos est la plupart du temps organisé selon leur volume en litrage : L.

​Cette unité se veut la définition du sac, mais au fil du temps, des tests, et des marques, nous nous sommes rendus compte qu’il existait des différences entre les marques pouvant aller de 10 à 20% pour un même volume sur le catalogue.

​​Il est bien entendu nécessaire de prendre ce volume en compte mais surtout d’observer la façon dont est organisé ce volume (en hauteur, largeur...)

​D’une manière approximative, voila les capacités par type de randonnée :

20-30L

Balade de 2h avec condition météo correct

30-40L

Randonnée journée avec le pique nique et la panoplie de rechange

45-60L

Rando plusieurs jours avec nuit en refuge gardé

70-90L

Rando itinérante en autonomie avec portage de la nourriture, la tente...

Certains catalogues subdivisent souvent leur classement en fonction du type d’utilisation (alpinisme, randonnée, promenade). Classement généralement déjà bien approprié et permettant d’aiguiller ses idées pour un premier choix.

2/ La facilité et l’organisation du rangement dans votre sac à dos

La façon dont s’organise le remplissage du sac est très importante. certains modèles sont rondelets et plutôt en forme de ballon de baudruche, quand d’autres prennent plus une forme de colonne.
On ne rangera donc pas les affaires de la même manière.

​Il en ressort qu’en mode randonnée, il est très intéressant d’avoir des poches extérieures pour pouvoir y glisser les petites choses de la vie courante en montagne (lunettes, bonnet, appareil photo, carte).

​Votre appareil photo, sera toujours plus facile à localiser dans ces pochettes accessoires que perdu au fond de la poche principale de votre sac à dos. De vécu de montagnard, sachez que ce que vous cherchez dans votre sac sera toujours en dessous de tout le reste ;-)

​Une poche de séparation de contenu est souvent la bienvenue dans les contenances supérieures à 50L. Elle permet d’isoler et de ranger plus clairement son fond de sac.

La poche rabat (inexistante sur certain modèle à zip) est très intéressante à plus d’un titre. C’est souvent un fourre-tout mais on y stocke des éléments de première nécessité très facilement. Elle permet également de porter "en vrac" une veste ou un vêtement qui ne rentre plus dans le sac : c’est appréciable quand on est pris par le temps ou pour faire sécher la veste GoreTex.

Les sacs à ouverture centrale sont particulièrement appréciables, et vous permettent, d’un coup de zip, à avoir accès à l’ensemble du sac.

3/ Les accessoires et les fonctionnalités propres des sacs à sdos

Là, c’est souvent la surprise de la marque ou de l’ingénieur développement qui s’est fait un petit plaisir à la conception.
Parmi les éléments intéressants (plus ou moins innovants) on retrouvera :

  • Les modèles profil femme
  • Adaptation des bretelles de portage à la taille du randonneur
  • La housse de pluie intégrée
  • Les sangles et portes matériel
  • Compartiment pour poche à eau avec orifice de passage pour tuyau
  • Poche ventrale
  • Porte carte topographique
  • Ouverture zippée inférieure
  • ​​La fermeture qui fait office de sifflet
  • Tissu léger issu de l’exploration spatiale
  • Le panneau solaire intégré (si si, ça existe)

4/ Confort de portage du sac à dos

Le confort de portage est intimement lié au système de portage en lui-même.
Un sac à dos, ça peut peser lourd ! Par conséquence pour se sentir le mieux possible avec ce nouvel ami souder à vos hanches, il faut veiller au confort de portage.

​Un sac à dos peut peser rapidement lourd ! Veillez donc au confort de portage !

Les petits sacs sont souvent très simplifiés à ce niveau là, mais le minimum est d’avoir au moins une sangle ventrale - même petite. La sangle ventrale soulage les épaules de façon à faire reposer une grande partie du poids sur les hanches. Les sacs à grande contenance possèdent de véritables ceintures matelassées qui viennent prendre appui sur les hanches.

La Sangle pectorale.

Elle est en principe présente sur la plupart des modèles et a l’intérêt de maintenir les bretelles en place. Elle a de mon point de vue bien plus d’intérêt que bien d’autres détails : je ne peux pas m’en passer.​
Il ne faut pas oublier non plus les sangles de rappel de charge qui permettent d’équilibrer le sac correctement au niveau de la clavicule (partie très importante encore dès que l’on atteint des poids supérieur à 8-10kg.)

Très important :  En magasin, penser à lester votre sac pour tester son confort sous charge. C’est primordial et çela permet d’éliminer certains modèles, même haut de gamme, qui ne conviennent pas forcément à votre morphologie. On est parfois étonné et il est fortement recommandé de s’astreindre à ce petit exercice.

L’évacuation de l’humidité :  

L’appui du sac contre le dos peut varier selon les modèles. Des modèles avec dos aéré permettent bien entendu l’évacuation de l’humidité plus facilement.

5/ Le poids du sac à dos

​Cette notion se veut très importante surtout sur les modèles légers à petite contenance.

A contrario, à litrage équivalent un sac de 80L pesant 900gr de plus qu’un autre passera souvent inaperçu surtout si l’élément précédent qu’est le portage a été bien traité en amont.
En revanche sur un petit sac balade de 25L avec la baguette et la bouteille de 0.5L cette différence sera très pénalisante.
Ayez toujours à l’esprit que plus la randonnée est longue et plus le poids sera pénalisant et douloureux. 

Il est souvent intéressant de réfléchir en amont de la sortie pour optimiser le remplissage et le contenu de votre sac.

6/ Le coup de cœur

Bien plus subjectif ce dernier arrive parfois à faire basculer bien des éléments cartésiens précédents..... Vous laissant alors seul juge de votre décision ! 

Sacs à dos proposés par notre partenaire

Sacs à dos randonnée