Chutes de Triberg et Blindensee — Südschwarzwald

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
317m
Durée :
1 jour

Cette randonnée est l'occasion de partir à la découverte des paysages variés de la Forêt Noire : forêts, lacs, alpages, en passant par des chutes d'eau d'une hauteur de 163m, offrant un spectacle impressionnant, surtout en automne lorsque les arbres se parent de douces couleurs rouges et dorées. Une balade à faire en famille un dimanche après-midi pour passer un excellent moment ! – Auteur :

Accès

En train, prendre le train régional (RB Schwarzwaldbahn) qui part de Karlsruhe et va à Constance en passant par Offenbourg. Il y en a un à peu près toutes les heures au départ de Karlsruhe sauf entre 10h et 12h.

En voiture depuis Offenbourg, prendre la B33 (E531) en direction de Villingen-Schwenningen. Arrivé près de la gare de Triberg prendre à droite sur la B500 pour rentrer dans la ville.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Présentation et historique du site

Les chutes de Triberg (Triberger Wasserfälle) sont situées dans le parc naturel de la Forêt Noire du sud (Naturpark Südschwarzwald), dans l’état de Bade-Wurtemberg en Allemagne. C’est très probablement le site touristique le plus fréquenté de la Forêt Noire, du fait du spectacle à couper le souffle qu’il promet. Organisées en sept cascades, les eaux de la Gutach forment des chutes d’eau d’une hauteur de 163 m, atteignant la petite ville de Triberg. Le débit est particulièrement important. Le vallon en haut des chutes est organisé en douces collines et alterne champs et bois.

Les chutes de Triberg ont acquis la réputation d’être les plus hautes d’Allemagne, c’est d’ailleurs ainsi que la promotion de la ville les présente car ces chutes d’eau furent longtemps reconnues comme telles. Ce n’est pas tout à fait vrai, puisque par exemple les chutes d’eau de Röthbachfall situées près de Berchtesgaden en Bavière ont une hauteur cumulée de 470 m, ce qui fait d’elles réellement les plus hautes d’Allemagne. Par contre il est fort probable que les chutes de Triberg sont les plus connues du pays, et cela depuis assez longtemps puisque l’ouverture d’un chemin vers le site date de 1805, et qu’au milieu du XIXe siècle l’ouverture de la ligne de chemin de fer de la Forêt Noire (Schwarzwaldbahn) a engendré une forte augmentation du nombre de touristes dans la vallée de Triberg. Pour la petite histoire c’est aussi dans ces chutes d’eau que la première centrale hydroélectrique d’Allemagne a été construite en 1884 (elle n’existe plus de nos jours).

Le site de la cascade est géré par la ville de Triberg.

Renseignements pratiques

  • Carte : LGL BW 35 000 « Wander Elztal-Gutachtal : Wanderkarte Naturpark Südschwarzwald » (1:35000), ou Kompass « St Georgen, Triberg 1:25000 : Naturpark Südschwarzwald » (1:25000)
  • Altitude de départ : 694m (ou 618m en partant de la gare - le dénivelé est alors de 393m)
  • Altitude maximale : 1017m
  • Durée : 4h à 4h30
  • Longueur du parcours  : 16,6 km (19,6 km en partant de la gare de Triberg)
  • Conditions météo : vous pouvez aller ici (en allemand)
  • Dans les guichets d’information de la DB, on peut trouver un petit guide gratuit sur le Schwarzwaldbahn, qui contient plein d’informations sur les villes traversées par ce train et notamment une description (en allemand) de cette randonnée, avec une petite carte.
  • L’accès au site des chutes d’eau est payant : le droit d’entrée est (en 2012) de 3,50 € pour un adulte (ou 3,20 € avec le ticket de train à la journée « Baden-Württemberg »), 2 € pour un enfant de 8 à 18 ans et gratuit pour un enfant de moins de 7 ans. Le détail des prix ainsi qu’une description est disponible ICI. Le site est entretenu et protégé par la ville, qui a aussi aménagé des voies d’accès pour les poussettes et les personnes handicapées avec des chemins goudronnés et des barrières.
  • Horaires d’ouverture  : 10h - 17h (octobre à avril) / 10h - 18h (mai à septembre) ; au-delà de 17h (18h) le site est tout de même accessible, mais sous votre responsabilité. Il y a 5 entrées différentes sur le site. Ne pas oublier de garder son ticket d’entrée pour le retour !
  • Pour les voitures : il y a un parking devant l’entrée principale du site et plusieurs possibilités de se garer en ville.
  • En train : le chemin est fléché depuis la gare, à 1,5 km de l’entrée du site des chutes d’eau. Il faut prendre à droite direction le centre-ville (Stadtmitte/Marktplatz), en suivant le panneau avec un losange bleu. Les panneaux indiquent aussi « Wasserfälle » assez régulièrement pour guider les promeneurs vers l’entrée principale.
  • Toujours faire attention aux panneaux, parfois le sentier principal (en largeur) n’est pas le sentier à suivre selon les panneaux.

Descriptif de l’itinéraire

Une fois rentré sur le site de la cascade, après les caisses de l’entrée principale, on aperçoit déjà au loin les chutes et l’on entend le grondement de l’eau. Suivre le chemin « difficile » (il y a un panneau avec un randonneur qui tire la langue pour l’indiquer), goudronné, qui remonte toute la cascade et permet d’apprécier à sa juste valeur ce lieu. On peut ressentir la puissance de l’eau en étant aspergé par de fines gouttelettes, et tout au long du chemin il y a des belvédères installés afin de profiter au mieux de la vue : il ne faut donc pas hésiter à les utiliser. On peut aussi apercevoir des écureuils marron, typiques de la région, et qui sont loin d’être effrayés par l’être humain.

On arrive ensuite sur une deuxième caisse, par laquelle passent les randonneurs utilisant l’entrée par le haut des chutes (Kasse Kenzele). Continuer sur le chemin jusqu’à arriver au parking Adelheid (893m) : jusque-là, selon le temps mis à profiter de la vue, on aura marché une demi-heure à une heure. On ressort de la forêt à la hauteur du parking, il faut suivre le sentier près de la route indiqué avec un losange jaune, direction Schönwald. Très vite ce sentier en terre s’éloigne de la route pour s’enfoncer dans les champs puis atteindre un bois, dans lequel on suit le tracé de la route de loin en loin ainsi que de la rivière donnant naissance aux chutes de Triberg. On suit pendant environ 2,5 km ce sentier assez agréable avec un beau panorama sur le vallon, qui va d’ailleurs passer non loin d’un lac (Stausee). Attention : il faut à un moment donné passer une grille, au-delà de laquelle le sentier se sépare en deux branches sans panneaux indicateurs évidents. Prendre le sentier de droite qui redescend un peu en contrebas et non celui de gauche qui s’enfonce dans les bois. On rejoint ensuite d’ici cinquante mètres une autre grille de sortie, puis l’on voit le panneau indicateur qui confirme que c’est bien le bon chemin.

On atteint le village de Schönwald 2,6 km après Adelheid, non loin d’une maison d’hôte (Orstrand Gasthof Schweizer Haus, 942 m). On quitte le sentier indiqué par le panneau jaune, qui emmènerait vers l’arrêt de bus dans Schönwald. On prend la rue M.-Grünewald (M.-Grünewaldstrasse), puis tout droit sur Jahnstrasse qui se termine en impasse, jusqu’à dépasser les maisons et s’approcher de la forêt. On emprunte alors le sentier en terre sur la gauche qui longe la forêt et qui est bordé de temps à autre par des bancs, par derrière les maisons, jusqu’à atteindre le terrain de football (1007m).

À partir d’ici, prendre la direction du lac Blindensee indiquée par des panneaux à losanges jaune et rouge, accompagnés de la direction Weißenbachtal, sur la droite, en s’enfonçant dans la forêt. On ressort ensuite de la forêt à Bachbrücke et il faut traverser tout droit la route, puis atteindre le point Weißenbacher Talblick (970m). À partir d’ici prendre à gauche en suivant le panneau à losange bleu en direction de Weißenbacher Höhe Parkplatz qui amène à un parking via un sentier dans la forêt. Attention ! Lors d’un embranchement à venir il faut prendre à gauche, le sentier à droite rejoignant la route (ceci dit, ce n’est pas grave car cette dernière amène aussi au parking, et n’est fréquentée que par des vélos semble-t-il). On atteint au bout de deux kilomètres le parking qui est le point le plus haut de la randonnée (1011m).

Arrivé sur le parking il faut prendre tout de suite à droite sur la route goudronnée, en suivant un panneau à losange rouge. Très vite on trouve un sentier piéton sur le côté qui rentre dans la forêt, en direction du village Vordere Vogte (1001m). À partir de là, prendre la direction du lac Blindensee et Küfershaüsle, indiquée par des panneaux à losange jaune. On atteint assez vite le lac, via un petit chemin en bois, qui offre un très beau spectacle dominé par une éolienne non loin qui ne fait quasiment pas un bruit.

À partir du lac, on ressort de la forêt pour ensuite être principalement à ciel ouvert dans les champs. Suivre la direction Reinertönishof et Adelheid. Assez vite on atteint Reinertönishof, il faut alors aller à gauche en direction de Wolfdeibishöhe, Adelheid, Triberg. Au bout de 600 mètres on atteint un autre embranchement, il faut aller à droite en direction de Triberg (panneau à losange bleu). Le sentier continue ensuite en forêt, toujours suivre les panneaux à losange bleu disposés régulièrement sur les arbres (faire surtout attention si la nuit tombe), on arrive très vite sur Adelheidhof puis on revient au point de départ du parking Adelheid, on a terminé la boucle. On revient ensuite au point de départ de la randonnée en redescendant les chutes d’eau par le même chemin qu’à l’aller. Ces dernières sont illuminées la nuit, jusqu’à 22h, ce qui donne un spectacle assez féérique si l’on revient de nuit.

Dernière modification : 22 juin 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Passionné de la montagne depuis l'enfance, j'ai une expérience de la randonnée dans les Alpes (Écrins et Queyras très majoritairement) ainsi qu'en Forêt Noire. (Presque) tous les hauts sommets du Queyras y sont passés : grand et petit Rochebrune, Bric Froid, Pain de Sucre, Rocca Bianca, Grand Gleiza etc. Seul le pic Nord de la Font Sancte manque à l'appel, mais son ascension ne saurait trop tarder. (...)

Topo publié le 6 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (12).
  • par FannyLe 28 août 2014 à 19h27

    Bonjour, cette randonnée me donne vraiment envie ! Pouvez-vous me dire si le site est accepté aux chiens tenu en laisse ?

  • par Le 28 août 2014 à 23h07

    Bonjour Fanny !

    Votre intérêt pour cette randonnée me fait très plaisir, je vous en remercie ! J’ai fait une petite recherche et je n’ai rien trouvé sur le site de la ville de Triberg mentionnant une quelconque interdictions aux canidés tenus en laisse, donc a priori il ne devrait y avoir aucun souci.

    N’hésitez pas à venir poster votre sortie par ici par la suite !

  • par FannyLe 29 août 2014 à 12h41

    Ok merci beaucoup ! J’habite à une heure de route de là et je fais uniquement de la cani-rando donc sans chien c’est beaucoup moins bien ! Je pense tester cette randonnée ce samedi !

  • par MAURAN BernardLe 20 septembre 2014 à 22h29

    Très plaisante cette description, je vais retranscrire cela sur ma carte, je vais esayer de la faire en éclaireur puis la proposer au Club Vosgien ou je suis guide.
    En ce qui me concerne je souhaite développer nos sorties vers la fôret noire, donc merci.

  • par Le 26 novembre 2014 à 13h51

    Bonjour Bernard,

    Merci de votre commentaire, qui me touche beaucoup ! Je réponds tardivement et je m’en excuse. Serait-il possible que vous veniez par la suite rentrer votre sortie ici ? Et surtout n’hésitez pas à suggérer des variantes et/ou des modifications !

  • par ElisabethLe 10 avril 2015 à 17h39

    Ce commentaire me donne vraiment envie de visiter ce site. Je me réjouis d’avoir réservé 3 nuits d’hotel pour pouvoir profiter de cette belle balade.

  • par PatriceLe 9 mai 2016 à 12h46

    Superbe ballade qui permet de découvrir les coulisses de la foret noire, avec quelques belles découvertes au passage. Itinéraire admirablement décrit !! merci

  • par LatitejoieLe 12 mai 2016 à 12h28

    Bonjour est il pratiquablé en pousette ? ?

  • par Le 12 mai 2016 à 18h24

    Bonjour et merci à tous pour vos commentaires, ça fait chaud au cœur !

    Latitejoie : c’est une randonnée d’une longueur certaine avec de la dénivelée, et surtout des parties potentiellement glissantes. Elle est donc formellement déconseillée en poussette.

    De manière générale, je n’utiliserais pas une poussette dans une randonnée quelle qu’elle soit : cette dernière est encombrante et peu propice à une évolution sur sentier en pente. Bien sûr, j’exclus ici tout ce que j’assimile à la promenade sur terrain plat et sans difficulté technique aucune.

    Si vous souhaitez emmener votre tout-petit, je suggère l’utilisation d’un porte-bébé, pour le coup ça devrait être faisable en se relayant entre parents le long de la sortie.

    Bonne balade !

  • par tarhanLe 14 novembre 2016 à 12h26

    je veux faire cette randonne avec un groupe de 20 personnes, y a til une limitation de nombre ?. Cest une boucle ? si oui il y a un seul parcours pour tout le monde ou different parcours possible a linterieur ? jai vu que cest payant donc cest pas ouvert tout le monde comment on peut savoir les horaires etc

  • par mymyLe 14 décembre 2016 à 16h09

    Bonjour

    Est-il possible de le faire en décembre ? Est-ce ouvert ?

  • par mymyLe 14 décembre 2016 à 16h10

    Si on veut le faire 1 journée, faut-il reserver sont ticket, ou on peut l’acheter sur place ?

  • par Le 31 mai 2017 à 09h25

    Bonjour,

    Beaucoup de messages postés pendant mon absence du site, je m’en excuse platement ! Je vais essayer de répondre dans l’ordre à tarhan et mymy, dans la mesure de mes moyens, ça peut être utile à d’autres lecteurs.

    tarhan : le parcours est en effet une boucle, comme indiqué dans le topo. Il n’y a pas a priori de limitations au nombre de gens parcourant le sentier, notamment dans la partie payante au sein même des chutes.

    Pour connaître les horaires, se renseigner auprès de l’office de tourisme de Triberg. Je ne suis pas retourné sur le site depuis quelques années, il est possible que certaines informations dans ce topo soient devenues obsolètes.

    mymy : je n’ai jamais fait cette randonnée en hivernal. Par contre je sais que le site des chutes est ouvert en hiver. Bien entendu, cela suppose une préparation adaptée ainsi qu’un équipement adéquat, et une bonne lecture des conditions météo : en hiver, la neige peut être abondante dans la région... Il n’est nul besoin de réserver un ticket à l’avance, j’ai acheté l’entrée du site sur place lorsque j’y suis allé.

  • par SergeLe 7 mai à 23h20

    Nous avons fait cette belle balade aujourd’hui (7 mai). L’itinéraire est parfaitement décrit. Merci Julien 😉.
    4h hors pause pique nique.
    Peu de difficultés. Les paysages sont magnifiques et variés. En hiver, une bonne partie du parcours est manifestement une piste de ski de fond. A tenter...
    Merci encore pour ces conseils.
    Serge

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !