Chutes de Triberg et Blindensee — Südschwarzwald

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
317m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Cette randonnée est l'occasion de partir à la découverte des paysages variés de la Forêt Noire : forêts, lacs, alpages, en passant par des chutes d'eau d'une hauteur de 163m, offrant un spectacle impressionnant, surtout en automne lorsque les arbres se parent de douces couleurs rouges et dorées. Une balade à faire en famille un dimanche après-midi pour passer un excellent moment !

Accès

En train, prendre le train régional (RB Schwarzwaldbahn) qui part de Karlsruhe et va à Constance en passant par Offenbourg. Il y en a un à peu près toutes les heures au départ de Karlsruhe sauf entre 10h et 12h.

En voiture depuis Offenbourg, prendre la B33 (E531) en direction de Villingen-Schwenningen. Arrivé près de la gare de Triberg prendre à droite sur la B500 pour rentrer dans la ville.

Itinéraire

Présentation et historique du site

Les chutes de Triberg (Triberger Wasserfälle) sont situées dans le parc naturel de la Forêt Noire du sud (Naturpark Südschwarzwald), dans l’état de Bade-Wurtemberg en Allemagne. C’est très probablement le site touristique le plus fréquenté de la Forêt Noire, du fait du spectacle à couper le souffle qu’il promet. Organisées en sept cascades, les eaux de la Gutach forment des chutes d’eau d’une hauteur de 163 m, atteignant la petite ville de Triberg. Le débit est particulièrement important. Le vallon en haut des chutes est organisé en douces collines et alterne champs et bois.

Les chutes de Triberg ont acquis la réputation d’être les plus hautes d’Allemagne, c’est d’ailleurs ainsi que la promotion de la ville les présente car ces chutes d’eau furent longtemps reconnues comme telles. Ce n’est pas tout à fait vrai, puisque par exemple les chutes d’eau de Röthbachfall situées près de Berchtesgaden en Bavière ont une hauteur cumulée de 470 m, ce qui fait d’elles réellement les plus hautes d’Allemagne. Par contre il est fort probable que les chutes de Triberg sont les plus connues du pays, et cela depuis assez longtemps puisque l’ouverture d’un chemin vers le site date de 1805, et qu’au milieu du XIXe siècle l’ouverture de la ligne de chemin de fer de la Forêt Noire (Schwarzwaldbahn) a engendré une forte augmentation du nombre de touristes dans la vallée de Triberg. Pour la petite histoire c’est aussi dans ces chutes d’eau que la première centrale hydroélectrique d’Allemagne a été construite en 1884 (elle n’existe plus de nos jours).

Le site de la cascade est géré par la ville de Triberg.

Renseignements pratiques

  • Carte : LGL BW 35 000 « Wander Elztal-Gutachtal : Wanderkarte Naturpark Südschwarzwald » (1:35000), ou Kompass « St Georgen, Triberg 1:25000 : Naturpark Südschwarzwald » (1:25000)
  • Altitude de départ : 694m (ou 618m en partant de la gare - le dénivelé est alors de 393m)
  • Altitude maximale : 1017m
  • Durée : 4h à 4h30
  • Longueur du parcours  : 16,6 km (19,6 km en partant de la gare de Triberg)
  • Conditions météo : vous pouvez aller ici (en allemand)
  • Dans les guichets d’information de la DB, on peut trouver un petit guide gratuit sur le Schwarzwaldbahn, qui contient plein d’informations sur les villes traversées par ce train et notamment une description (en allemand) de cette randonnée, avec une petite carte.
  • L’accès au site des chutes d’eau est payant : le droit d’entrée est (en 2012) de 3,50 € pour un adulte (ou 3,20 € avec le ticket de train à la journée « Baden-Württemberg »), 2 € pour un enfant de 8 à 18 ans et gratuit pour un enfant de moins de 7 ans. Le détail des prix ainsi qu’une description est disponible ICI. Le site est entretenu et protégé par la ville, qui a aussi aménagé des voies d’accès pour les poussettes et les personnes handicapées avec des chemins goudronnés et des barrières.
  • Horaires d’ouverture  : 10h - 17h (octobre à avril) / 10h - 18h (mai à septembre) ; au-delà de 17h (18h) le site est tout de même accessible, mais sous votre responsabilité. Il y a 5 entrées différentes sur le site. Ne pas oublier de garder son ticket d’entrée pour le retour !
  • Pour les voitures : il y a un parking devant l’entrée principale du site et plusieurs possibilités de se garer en ville.
  • En train : le chemin est fléché depuis la gare, à 1,5 km de l’entrée du site des chutes d’eau. Il faut prendre à droite direction le centre-ville (Stadtmitte/Marktplatz), en suivant le panneau avec un losange bleu. Les panneaux indiquent aussi « Wasserfälle » assez régulièrement pour guider les promeneurs vers l’entrée principale.
  • Toujours faire attention aux panneaux, parfois le sentier principal (en largeur) n’est pas le sentier à suivre selon les panneaux.

Descriptif de l’itinéraire

Une fois rentré sur le site de la cascade, après les caisses de l’entrée principale, on aperçoit déjà au loin les chutes et l’on entend le grondement de l’eau. Suivre le chemin « difficile » (il y a un panneau avec un randonneur qui tire la langue pour l’indiquer), goudronné, qui remonte toute la cascade et permet d’apprécier à sa juste valeur ce lieu. On peut ressentir la puissance de l’eau en étant aspergé par de fines gouttelettes, et tout au long du chemin il y a des belvédères installés afin de profiter au mieux de la vue : il ne faut donc pas hésiter à les utiliser. On peut aussi apercevoir des écureuils marron, typiques de la région, et qui sont loin d’être effrayés par l’être humain.

On arrive ensuite sur une deuxième caisse, par laquelle passent les randonneurs utilisant l’entrée par le haut des chutes (Kasse Kenzele). Continuer sur le chemin jusqu’à arriver au parking Adelheid (893m) : jusque-là, selon le temps mis à profiter de la vue, on aura marché une demi-heure à une heure. On ressort de la forêt à la hauteur du parking, il faut suivre le sentier près de la route indiqué avec un losange jaune, direction Schönwald. Très vite ce sentier en terre s’éloigne de la route pour s’enfoncer dans les champs puis atteindre un bois, dans lequel on suit le tracé de la route de loin en loin ainsi que de la rivière donnant naissance aux chutes de Triberg. On suit pendant environ 2,5 km ce sentier assez agréable avec un beau panorama sur le vallon, qui va d’ailleurs passer non loin d’un lac (Stausee). Attention : il faut à un moment donné passer une grille, au-delà de laquelle le sentier se sépare en deux branches sans panneaux indicateurs évidents. Prendre le sentier de droite qui redescend un peu en contrebas et non celui de gauche qui s’enfonce dans les bois. On rejoint ensuite d’ici cinquante mètres une autre grille de sortie, puis l’on voit le panneau indicateur qui confirme que c’est bien le bon chemin.

On atteint le village de Schönwald 2,6 km après Adelheid, non loin d’une maison d’hôte (Orstrand Gasthof Schweizer Haus, 942 m). On quitte le sentier indiqué par le panneau jaune, qui emmènerait vers l’arrêt de bus dans Schönwald. On prend la rue M.-Grünewald (M.-Grünewaldstrasse), puis tout droit sur Jahnstrasse qui se termine en impasse, jusqu’à dépasser les maisons et s’approcher de la forêt. On emprunte alors le sentier en terre sur la gauche qui longe la forêt et qui est bordé de temps à autre par des bancs, par derrière les maisons, jusqu’à atteindre le terrain de football (1007m).

À partir d’ici, prendre la direction du lac Blindensee indiquée par des panneaux à losanges jaune et rouge, accompagnés de la direction Weißenbachtal, sur la droite, en s’enfonçant dans la forêt. On ressort ensuite de la forêt à Bachbrücke et il faut traverser tout droit la route, puis atteindre le point Weißenbacher Talblick (970m). À partir d’ici prendre à gauche en suivant le panneau à losange bleu en direction de Weißenbacher Höhe Parkplatz qui amène à un parking via un sentier dans la forêt. Attention ! Lors d’un embranchement à venir il faut prendre à gauche, le sentier à droite rejoignant la route (ceci dit, ce n’est pas grave car cette dernière amène aussi au parking, et n’est fréquentée que par des vélos semble-t-il). On atteint au bout de deux kilomètres le parking qui est le point le plus haut de la randonnée (1011m).

Arrivé sur le parking il faut prendre tout de suite à droite sur la route goudronnée, en suivant un panneau à losange rouge. Très vite on trouve un sentier piéton sur le côté qui rentre dans la forêt, en direction du village Vordere Vogte (1001m). À partir de là, prendre la direction du lac Blindensee et Küfershaüsle, indiquée par des panneaux à losange jaune. On atteint assez vite le lac, via un petit chemin en bois, qui offre un très beau spectacle dominé par une éolienne non loin qui ne fait quasiment pas un bruit.

À partir du lac, on ressort de la forêt pour ensuite être principalement à ciel ouvert dans les champs. Suivre la direction Reinertönishof et Adelheid. Assez vite on atteint Reinertönishof, il faut alors aller à gauche en direction de Wolfdeibishöhe, Adelheid, Triberg. Au bout de 600 mètres on atteint un autre embranchement, il faut aller à droite en direction de Triberg (panneau à losange bleu). Le sentier continue ensuite en forêt, toujours suivre les panneaux à losange bleu disposés régulièrement sur les arbres (faire surtout attention si la nuit tombe), on arrive très vite sur Adelheidhof puis on revient au point de départ du parking Adelheid, on a terminé la boucle. On revient ensuite au point de départ de la randonnée en redescendant les chutes d’eau par le même chemin qu’à l’aller. Ces dernières sont illuminées la nuit, jusqu’à 22h, ce qui donne un spectacle assez féérique si l’on revient de nuit.

Dernière modification : 22 juin 2018

La carte du topo « Chutes de Triberg et Blindensee — Südschwarzwald »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours

Photos « Chutes de Triberg et Blindensee — Südschwarzwald »

Le départ de la randonnée devant l'entrée principale du site des chutes La cascade inférieure au loin. Le grondement est déjà impressionnant La cascade inférieure La cascade inférieure entourée de son écrin d'arbres aux couleurs automnales Couleurs de l'automne en Forêt Noire Cascade inférieure et végétation de la Forêt Noire L'impressionnante cascade médiane. On est aspergé par de fines goutelettes, c'est revivifiant ! Cascade supérieure On ne se lasse pas de ces teintes dorées... Remontée vers le haut des chutes, le débit s'amoindrit Arrivée sur le plateau à Adelheid. La vue est très dégagée Le vallon dans lequel on remonte la Gutach en direction de Schönwald On arrive au sentier en haut de Schönwald, qui va nous emmener vers le point le plus haut de la randonnée Au cœur de la forêt au-delà de Schönwald... ... le nom de Forêt Noire n'est pas usurpé ! On ressort dans les champs au-delà de Bachbrücke Le petit chemin en bois menant au lac Blindensee Le très beau lac Blindensee dominé par une éolienne ici hors-champ Le lac Blindensee paré de ses couleurs automnales. Il n'y a personne... Coucher de soleil sur le chemin du retour, près d'Adelheidhof Cascade supérieure prise de nuit Cascade médiane prise de nuit, les cascades médianes et inférieures sont éclairées jusqu'à 22h