Cime de la Lombarde (2800m) et Cime de Vermeil (2778m), en hivernale

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une très belle randonnée qui permet d'enchaîner deux hauts sommets du secteur frontalier d'Isola 2000 ! Le dénivelé et l'approche restent corrects.

Accès

De Nice suivre la D6202 vallée du Var jusqu’au carrefour des gorges de la Mescla puis à droite suivre la M2205 Vallée de la Tinée jusqu’à Isola, puis à droite la D97 jusqu’à Isola 2000, puis continuer sur le haut de la station en suivant la route du col et stationner après le poste de douanes.

Précisions sur la difficulté

  • Pente de 30-35° sur la face de la Lombarde, avoir le pied sûr et un minimum d’expérience en raquettes.
  • Cotation : R4 (pente à 30-35° en raquettes)
  • Engagement : II.
  • Avoir des crampons, au cas où.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN 3639 OT - Vallée de la Tinée 1
  • Altitude minimum : Terminus route d’hiver - 2090m
  • Altitude maximum : Cime de la Lombarde - 2800m
  • Période : en hiver et début de printemps

Itinéraire

Préface

La Cime de la Lombarde (2800m) est une cime esthétique s’élevant au-dessus d’Isola 2000, son accès relativement facile attire les randonneurs.
Un sommet avec une ambiance particulière garantie !
Ce topo décrit l’ascension en hivernale en enchaînement avec la Cime de Vermeil (2778m), un satellite à une altitude plus modeste mais à faire également !

Description du parcours

  • Approche : Du parking au Col de la Lombarde

Du terminus, suivre la piste de ski de la Lombarde, en restant sur le bord des pistes pour ne pas déranger les skieurs...

Suivre la piste tout le long, on peut couper quelques épingles.

Le Col de la Lombarde s’atteint en environ 30-45 minutes suivant le rythme entrepris.

PS : À l’altitude 2200m environ on peut tirer à droite plein nord en allant vers la Cime de Vermeil et en retraversant vers la gauche pour atteindre directement la face sud de la Lombarde sans passer par le col, mais c’est plus engagé...

  • L’arête sud-ouest de la Cime de la Lombarde

Du col, tirer à droite jusqu’au sommet du TS de la Lombarde puis continuer à monter plein nord-est vers la grande face sud.

Contourner un ressaut par la droite (pente de 25°) puis rejoindre le bas de la face.

Gravir cette face haute de 200m (pente de 30-35° sur le haut), tirer au mieux sur l’arête de gauche pour trouver le moins de pente et de la neige plus dure !

La pente est légèrement supérieure à 35° sur les derniers mètres puis on arrive à un replat sur l’arête.

La suite se fait par le fil jusqu’au sommet avec une légère redescente vers la fin.

Le panorama est vraiment grandiose, l’intérêt de l’ascension se trouve avec le panorama, en cas de clarté excellente on peut observer tout l’arc alpin jusqu’aux Alpes Suisses !

  • Traversée des arêtes entre les deux sommets

Du sommet de la Lombarde, descendre l’arête soit par le fil soit légèrement versant nord (moins exposé) et rejoindre le Pas de Péania (2730m).

De ce pas, l’arête menant à la Cime de Vermeil est assez débonnaire à part sur les premiers mètres où l’on peut rencontrer des corniches heureusement peu exposées (orientées nord...).

15 minutes entre le Pas de Péania et la Cime de Vermeil !

Panorama de la Cime de Vermeil

Étonnamment il est peu semblable à sa grande sœur la Lombarde car cette dernière cache la partie Haute Tinée/Ubaye...
Mais sinon le reste est très semblable.

Le retour

Il peut se faire par la même voie en A/R, le seul bémol est qu’il faut se taper 70m de D+ ajouté...

Le retour peut se faire également par la Combe de Péania (celle entre les deux sommets), dans ce cas-là il faut revenir au Pas de Péania et virer directement à gauche.

Cette face est longue de 150m et est inclinée de 35-40°, elle peut donc se faire en raquettes mais il est préférable de la faire en crampons.

Une fois arrivé dans le vallon, le descendre tranquillement puis se reporter à droite sur la fin et repérer la rampe descendante, main droite.

Négocier cette rampe contre les rochers du haut, la pente est de 35-40° donc ce passage peut se faire en raquettes ou en crampons...

Ensuite on rejoint directement la variante de montée décrit plus haut .

On rejoint tranquillement les pistes d’Isola 2000 !

Les différentes voies d’accès

  • Cime de la Lombarde : Versant SW et arête SW (voie normale) : T3, voir topo...
  • Cime de Vermeil : Combe de Péania et arête W (voie normale) : T4, voie de descente décrite dans ce topo, peut également se faire à la montée.
  • Cime de Vermeil : Arête SE : F, arête de rochers brisés à prendre depuis le point 2658m sur l’arête frontière.
  • Cime de Vermeil : Versant N (voie normale italienne) : T3, voie italienne, beaucoup plus longue que la voie normale française...
  • Cime de la Lombarde : Arête NW : F, arête frontière, en roches brisées, voie très élégante permettant de faire une boucle.
  • Cime de la lombarde : Couloir N : F+, couloir caché et secret dans la face nord, accès depuis l’Italie, pente de 40°.
  • Cime de la Lombarde : Couloir W : D-, grande voie d’alpinisme assez fréquentée, un passage de 10m en goulotte (80-90°) et pente de 40-45° sur 250m.
  • Cime de la Lombarde : Couloir NW : AD-/AD suivant les conditions. Couloir caché derrière le couloir W, peu connu, plus facile mais une grande ambiance !
Dernière modification : 22 mai 2018
Cime de la Lombarde (2800m) par le Couloir NW

La carte du topo « Cime de la Lombarde (2800m) et Cime de Vermeil (2778m), en hivernale »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Cime de la Lombarde (2800m) et Cime de Vermeil (2778m), en hivernale »

Départ du haut de la station Montée le long de la route d'été du Col de la Lombarde avec déjà une vue sur les objectifs du jour ! Vue sur les Cimes de Sistron (2603m), de Merlier (2575m) et de Mené (2470m) Le Col de la Lombarde (2350m) au milieu Une partie de l'équipe du jour dans la montée Traversée sous les Contreforts de Vermeil Dans la montée... Approche sous la face sud de la Cime de la Lombarde et repérage de la rampe de descente... La grande face sud à 30-35° de la Lombarde On se reporte sur l'arête Vue grandiose durant la montée Dans le rétro : Serrière de la Lombarde (2722m) et massif du Saint-Sauveur La pente se radoucit sur l'arête sommitale ! Vers l'Ouest, on aperçoit un bout de la Cime de Vermeil (2778m) à gauche Sur l'arête, ambiance garantie ! Théo sur l'arête... Cime de Vermeil et un bout de Malinvern au-dessus ! Le final assez débonnaire mais grandiose Le sommet se montre Vers l'Italie... Argentera et Malinvern depuis le sommet... Après une petite redescente on suit l'arête frontalière jusqu'à la Cime de Vermeil Une arête facile mais toujours avec une ambiance particulière Selfie avec Théo au sommet de Vermeil Descente dans le vallon suspendu avec le Pas de Péania entre les deux sommets La rampe exposée (35-40°) qui permet de rejoindre l'itinéraire de montée...