Cime de la Malédie (3059m) par la voie normale

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une magnifique cime à la forme d'une lame de rasoir, et réputée en alpinisme avec sa fameuse "Traversée des arêtes de la Malédie" ou encore le tour de la cime en ski alpinisme.

Accès

De Nice remonter la vallée du Var jusqu’à Plan du Var puis direction vallée de la Vésubie (Lantosque/Roquebilière). Au niveau de Roquebillière aller au village de Belvédère puis la route de la Gordolasque jusqu’au parking du Countet.

Itinéraire

Informations pratiques :

  • Carte : IGN TOP 25 3741 OT Vallée de la Vésubie
  • Lien IGN : Cime de la Malédie
  • Distance aller/retour : 14 kilomètres
  • Altitude départ : 1697 mètres
  • Altitude sommet : 3059 mètres
  • Durée : Entre 8 heures et 12 heures

Balisage :

Jusqu’au lac de la Fous, balisage type GR, après sentier tracé mais non balisé et enfin après au lac Long suivre les cairns.

Difficultés :

L’accès à la Malédie n’est pas donné à tout le monde mais ce n’est pas pour cela qu’elle est inaccessible si on n’est pas un alpiniste confirmé.
Malgré tout, quelques connaissances de mouvements d’escalade sont fortement conseillés pour grimper le couloir final ainsi que ne pas avoir peur du vide ou des pierres mal fixées qui peuvent bouger.
Il faut rajouter la longueur, le dénivelé et l’absence de sentier sur une bonne partie de l’ascension.

Le parcours :

Du parking du Countet (b 411), aller en direction du refuge de Nice. A la borne 413, prendre soit le sentier de gauche (signalé avec un panneau "passages délicats", cassé) qui monte progressivement, ou celui de droite qui monte plus raide avant le mur des Italiens, dans les deux cas toujours suivre la direction du refuge de Nice. A la b 416, toujours continuer vers le refuge de Nice. Après avoir passé la plaine de la Barme et ses chevaux (qui sont d’ailleurs peu farouches) vous verrez le lac de la Fous s’étendre avec au fond le refuge de Nice sur son promontoire.

Peu après avoir passé le barrage, prendre le petit sentier de gauche qui monte direction Nord-Nord-Ouest en direction du lac Long (indiqué par des pointillés sur les cartes IGN 1:25000). Après une montée de 300m, tantôt sur le sentier, tantôt dans des éboulis, on arrive au lac Long qui est le plus profond du Mercantour (-70m !), derrière le lac on peut désormais admirer la cime de la Malédie, et tout à gauche la cime de Chafrion (légèrement plus élevée que la Malédie, c’est une "prolongation" du Gélas).

Continuer sur le sentier qui passe à 50m au-dessus de la rive droite du lac (donc en venant du lac de la Fous aller à gauche), car la sente qui longe le bord du lac est bloquée au bout d’un moment par une falaise qui plonge dans le lac, donc difficile à passer. Des cairns sont là pour aider dans la progression.

Après avoir longé le lac, on arrive devant un vallon qui monte sec à gauche, et des gradins qui montent direction Nord-Nord-Est : prendre cette direction. Les gradins ne sont pas très compliqués à monter.

En montant par ces gradins, on arrive à une cime qui sépare le vallon qui partait à gauche et les gradins, passer à droite de cette cime pour avoir en visuel un petit couloir avec en dessous un pierrier (et éventuellement un gros névé), il s’agit du Pas de la Malédie. Le couloir n’est pas difficile mais il peut y avoir des chutes de pierres, à partir de cet endroit je conseille le port du casque (ce que j’ai fait d’ailleurs) et jusqu’à l’arrivée en haut de la cime et de la redescente de ce couloir.

Arrivé au Pas de la Malédie, on se trouve sur un plateau composé d’un vaste pierrier, et avec à gauche et à droite les restes du glacier de la Malédie (sous celui de gauche, il y a un petit lac glaciaire qui s’est formé, l’effet est sympa avec la glace au-dessus). De ce plateau, on a déjà une belle vue sur le Gélas et le côté italien (refuge de Pagari).

Le fameux couloir de montée se situe à gauche du "glacier" de droite (en gros à gauche de la face Nord-Ouest de la cime de la Malédie). En se rapprochant, on remarque un couloir, ou plutôt deux (sur le début) : un à gauche, bien exposé au vide, et un à droite, au-dessus de la bande neigeuse et moins exposé, mais un peu plus compliqué. Personnellement j’ai pris celui de droite car je le sentais mieux, mais c’est à vous de voir sur place.

Une fois engagé dan le couloir, le grimper intégralement en le suivant bien (car des deux côtés ça plonge ... ) jusqu’au sommet de la Malédie !

Magnifique panorama à 360° avec comme "seul" obstacle le Gélas, la plongée du côté italien est impressionnante.

Redescendre par le même itinéraire, et avec une attention maximum dans les 2 couloirs (mais cela ne veut pas dire de relâcher son attention après pour le reste...)

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Clapier (3045m)

La carte du topo « Cime de la Malédie (3059m) par la voie normale »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Cime de la Malédie (3059m) par la voie normale »

En regardant vers le pont du Countet en montant au mur des Italiens Le refuge de Nice, avec au dessus au centre la cime de Chamineye (2921m) Le lac Long avec derrière la cime de la Malédie La cime de Chafrion (3073m) Le lac Long en montant La Malédie, presque de profil Direction le premier couloir pour accèder au pas de la Malédie (au centre) Vers le Grand Capelet Montée du premier couloir pour accèder au plateau de la Malédie Un des restes du glacier de la Malédie, avec un petit lac glaciaire qui s'est formé La face que l'on va monter, le couloir est à gauche du petit «glacier» Vers l'Est Vers le Nord Pendant la montée finale Le sommet :-) Vue plongeante sur le lac Long Le Clapier (3045m) Normalement on voit bien le Viso ... Une autre vue du pas de la Malédie en descendant Entre le Chamineye et la tête du Lac Autier Le Grand Capelet et le lac Long ... La tête du lac Autier (2740m) et la cime Guilié (2999m) (G à D) Le trajet depuis le lac de la Fous Dernier regard sur la Malédie