Cime du Gélas (3143m) par le couloir Est et balcon du Gélas (3085m) par l’arête Est

Difficulté :
Alpinisme
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour

L'ascension mythique du point culminant des Alpes-Maritimes et du Parc National du Mercantour. – Auteurs : et

Accès

De Nice, prendre la direction du nord et de la vallée de la Vésubie. Rejoindre Saint-Martin-Vésubie et à la sortie du village, prendre à droite la route en direction de la Madone de Fenestre.
Se garer sur le grand parking du site.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Informations :
ATTENTION ! Cette "course" est à déconseiller quand il n’y a pas de neige dans le couloir d’ascension au sommet.
Dans ce cas, il y a la possibilité d’accéder au sommet par l’arête EST, avec l’aide d’une corde.

  • Carte : IGN TOP25 3741 OT Vallée de la Vésubie
  • Distance : 18km
  • Départ : 1904m
  • Sommet : 3143m
  • Dénivelé : environ 1250m
  • Temps de montée : 4h00
  • Temps de descente : 2h30

Matériel :

  • Casque pour le risque de chutes de pierres dans le couloir
  • Crampons et piolet en début de saison
  • Une Corde est OBLIGATOIRE pour la traversée des arêtes Est.
  • Dégaines et sangles pour utiliser au mieux les becquets de l’arête.

Itinéraire

Du parking de la Madone de Fenestre (balise 357), suivre tout naturellement le sentier en direction du col de Fenestre durant environ 50mn.

A l’endroit où se trouve un énorme bloc de pierre, à l’entrée d’un virage à gauche, laisser le sentier balisé en jaune, et emprunter la sente en face, en direction du nord-est.

Celle-ci monte en lacets jusqu’à un grand replat herbeux.

On débouche sur un promontoire naturel d’où l’on peu admirer, sur notre droite, les lacs Balaour (2480m).

Poursuivre sur la sente et atteindre un deuxième plateau situé à droite du lac Mort (2527m).

Poursuivre le sentier vers le nord-est, avec toujours en point de mire, la base sud du massif du Gélas.

Celui-ci se fait beaucoup plus pentu et nous emmène au lac Blanc (2665m).

Là, on n’est plus très loin du pied de l’arête du Gélas que l’on va contourner par la droite.

On sort sur un grand replat "la terrasse du Gélas".

Là, suivre plein nord en direction du balcon du Gélas.

A mi-pente, et assez proche du balcon, bifurquez sur la gauche vers le couloir très pentu que l’on remonte jusqu’à une brèche en haut, à droite.

On débouche sur le sommet orné d’une croix ainsi que d’une vierge marron.

Pour la descente, on peut emprunter le même itinéraire, ou emprunter l’arête est qui nécessite une désescalade délicate et assez impressionnante (vide et arête étroite).

Attention ! il y a des risques de chutes de pierres dans le couloir, notamment dues à une éventuelle affluence importante de randonneurs.

On rejoint le balcon du Gélas (3085m).

Retour, par le même itinéraire.

Variante

Dernière modification : 12 octobre 2018
Cime de l’Agnellière (2700m)

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Topo publié le 3 juillet 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 9 juillet 2014 à 13h47

    Superbe cime et belle ascension !

  • par Le 12 juillet 2014 à 09h23

    Bravo très belle course.

  • par Le 12 juillet 2014 à 12h04

    merci ! celle-là, je m’en souviendrai longtemps, mes débuts en alpinisme, et ces arrêtes vertigineuses pour atteindre le balcon , pppfff ! que d’émotions !

  • par FITZLe 24 janvier 2015 à 10h52

    Des paysages de rêves. Peux tu m’indiquer la meilleur période pour réaliser cette randonnée ? Comptes tu y retourner ? Cordialement AGAROCK

  • par Le 24 janvier 2015 à 15h37

    Ben, fin juin, c’est pas mal, surtout si il reste encore de la neige dans le fameux couloir, ça permet d’éviter pas mal de chutes de pierre !

  • par patriceLe 16 octobre 2016 à 19h41

    Le Gelas est un de mes objectifs mais je n’ai malheureusement pas le choix des dates. J’envisage cette ascension lors de la derniere semaine d’octobre 2016. Qu’en pensez-vous svp ? Quelqu’un serait-il pret a m’accompagner ? Merci d’avance pour tout retour d’info. Patrice

  • par SaxifragaLe 4 novembre 2016 à 15h41

    grossière ERREUR sur la photo ( de superbes aiguilles ) en fait ce ne sont que les aiguilles W. descendant du Mont Colomb qui séparent le vallon Cabret du vallon sans nom qui mène au Pas du Mont Colomb par le GR 52. sur la carte 1:25.000 - Pc 2560.

  • par Un habitué du MercantourLe 29 juillet 2017 à 15h04

    Réponse à Saxifraga : il s’agit aussi au second plan du Cayre Colomb en surimpression, et que cela soit le Cayre Colomb ou les trois pitons du premier plan qui sont bien individualisés, le secteur est esthétique (couloir Cabret)...
    On peut donc les qualifier de "superbes aiguilles" sans commettre d’erreur, même si leur altitude est plus modeste, et même si ces trois pitons ne sont que des contreforts sur l’arête W du Mont Colomb ....
    Cordialement..

  • par canapario alain et sa femmeLe 5 janvier à 15h37

    je fais les mêmes randos avec mon amoureuse

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !