Cime du Mercantour (2772m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

Montagne de la Haute-Vésubie qui donne son nom au massif du Mercantour par erreur. – Auteur :

Accès

De Nice prendre la M2202, à Plan-du-Var, laisser la Vallée du Var pour entrer dans la Vésubie (D2565) et aller jusqu’au Boréon.

Continuer sur 500m, direction le Col de Salèse. S’arrêter au niveau de la balise 370 (autre route bétonnée partant sur la droite).

Publicité

  • Sac de Couchage - Mixte - Mythic (...)

    400 €

  • Doudoune isolante et légère - Femme - (...) PROMO

    250 € 125 €

  • Chaussures de grande randonnée femme (...) PROMO

    250 € 236 €

  • Sac à dos emblématique, 24L - Padded (...)

    49 €

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Fiche Technique

  • Altitude départ : 1500m
  • Altitude arrivée  : 2772m
  • Dénivelé Total : 1300m
  • Longueur et durée :
    • 17km
    • aller : 3h30,
    • retour : 2h30
  • Difficulté technique : T3, sentier puis sente intermittente jusqu’au sommet.
  • Période : de mai à novembre.
  • Carte IGN TOP25 3741 OT

Description de l’itinéraire

  • Du Boréon à la Combe de Cerise

De la Balise 370 suivre le sentier du col Cerise (panneaux), soyez vigilants beaucoup de sentier se croisent sur le bas du parcours dans la foret dense des Erps.

Suivre les balises 371 à droite, 377 à gauche, 378 à gauche plein ouest, 373 plein nord à droite et 374 à droite.

Poursuivre plein nord en attaquant le verrou du Lac Cerise avec le Mont Cavalet à gauche et rejoindre le Lac Cerise (2230m) où la végétation disparait

Suivre le sentier qui s’élève vers le nord jusqu’à l’altitude 2350m, et laisser le sentier du Col Cerise en obliquant vers la droite (nord-est).

  • De la Combe de Cerise au sommet

Passer le verrou du Lac du Mercantour (2454m) et poursuivre sur vers l’est en suivant les cairns et la sente qui se raidit et se perd facilement et atteindre la brèche 2636m (sentier de retour)

Prendre vers le nord en longeant l’arête puis la face finale jusqu’au sommet.

  • Le retour

Redescendre la face sud et rejoindre la brèche 2636m.

De ce point deux solutions : soit reprendre l’itinéraire de l’aller, soit s’engager hors sentier et descendre le couloir est de la brèche 2636m (assez raide 35° mais stable) et rejoindre la combe (cet itinéraire est plus direct et permet de faire une boucle).

Puis poursuivre vers le vallon des Erps et rejoindre le sentier du Col Guilié.

Poursuivre sur le bon sentier du vallon des Erps en passant la Vacherie des Erps et continuer jusqu’au parking.

Informations

Voies possibles

  • Voie normale du Vallon de Cerise : n°379 du Gass, T3-, voir topo.
  • Arête ouest : n°378 du Gass, F.
  • Arête est : n°380 du Gass, F.
  • Couloir sud-est n°381 du Gass, F, 35-40°
  • Arête nord du Cayre Nègre du Mercantour : n°383 du Gass, T4, voie normale.
Dernière modification : 17 août 2018
Mont Pelago (2768m), voie normale

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 18 ans, à 1000% de sports montagne & nature ! J'ai découvert la montagne à 14 ans, avec mon père. "La Montagne ça vous gagne" se confirme pour mon cas puisque je suis de plus en plus mordu… Arpentant tous les terrains en toutes saisons, on ne peut plus s'en passer. Une belle addiction ! Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Topo publié le 18 octobre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 14 novembre 2016 à 10h38

    Nous avons fait ce sommet le weekend dernier (mi-novembre).
    Le chemin jusqu’au lac du Mercantour ne présente aucune difficulté particulière.

    L’accès au sommet a été laborieux, en raison d’une fine croûte de neige glacée lors du couloir d’accès à la brèche. Des crampons auraient été appréciables, mais c’est passé sans, en faisant attention.

    Nous avons jugé trop dangereux la descente du couloir est, sans crampons, et sommes redescendu par l’itinéraire d’aller.

  • par Le 16 novembre 2016 à 17h46

    Salut, Arnaud ! T’as bien fait de ne pas descendre le couloir est, surtout si c’était enneigé, Samedi on est allés tâter la Cime des Gaisses et la neige était complètement gelée, même au soleil.

    Les variantes que j’ai mis sur le topo c’est en grande partie des terrains vierges et escarpés et c’est préférable de les pratiquer en conditions sèches.

    Cette période est particulièrement merdique pour le Mercantour, les conditions sont très variables et difficiles à trouver.

    En tout cas merci pour ton commentaire et à bientôt.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !