Cime du Vallon (3406m)

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
2330m
Durée :
2 jours

De l'alpinisme facile au cœur des Écrins, avec le voisinage de l'Olan – Auteur :

Accès

Remonter la vallée du Valgaudemar. Environ 500 mètres après avoir traversé la Chapelle-en-Valgaudemar, le sentier démarre sur la gauche, près d’un pont. Il y a un parking et des panneaux d’information.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte : IGN TOP 25 3336 ET Les Deux Alpes Olan Muzelle

Du parking (1100 m), suivre par un très bon sentier la variante du GR 54 qui remonte des prairies, passe en contrebas d’une cascade, puis s’élève jusqu’au refuge de l’Olan (2340 m, 3h).

Du refuge, suivre un sentier au NE en direction des contreforts de la Rouye, dont on atteint le pied (sentier dans les éboulis + cairns).

Le tracé franchit une première barre rocheuse (2800 m) et passe sous le col du Bâton. Surmonter ensuite une seconde petite barre rocheuse, facilement, en posant un peu les mains. Suite au retrait glaciaire, ces barres sont encombrées de débris rocheux non stabilisés.

De ce point, louvoyer plein nord entre les restes de névés et les rochers, jusqu’à atteindre une petite calotte de glace (3200 m). Continuer par une traversée ascendante vers la gauche, puis remonter plein nord sur les restes de ce glacier en fin de vie.

Attention, ces pentes de neige sont en apparence débonnaires mais elles déversent sur des barres rocheuses. Il faut donc rester vigilant. On prend alors pied sur l’arête sommitale, qu’il suffit de suivre vers l’ouest pour rejoindre le point culminant (3406 m, 3h depuis le refuge), après un ultime petit ressaut.

Descente par le même itinéraire, en prenant garde de ne pas basculer trop vite à droite car il y a de hautes falaises.

Dernière modification : 16 mai 2018
L’Olan, Sommet Nord (3564m) par la "Voie Escarra"

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Lumières de Cimes

D'origine nantaise, je n'étais pas vraiment destiné à l'alpinisme. Et pourtant mon père, passionné des Pyrénées, a su me transmettre sa passion de la montagne. J'ai vite eu le coup de foudre. Et maintenant que je vis à Montpellier j'ai tout loisir de pratiquer la randonnée dans les grands massifs français !

Topo publié le 19 novembre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 22 novembre 2011 à 20h25

    Merci, Laurent, pour ce topo et ces photos, d’une montagne que j’ai connu beaucoup englacée, mais aussi totalement dans le brouillard ! Donc, je découvre avec plaisir un panorama qui m’a été refusé, par un vilain caprice de la nature.

  • par Le 22 novembre 2011 à 20h47

    Merci Alain ! C’est un beau sommet en effet, ça m’a permis d’évacuer ma frustration de l’Olan, manqué la veille.

  • par Le 11 juillet 2015 à 09h55

    bonjour ! Laurent 34, je suppose que l’encordement, le piolet et le casque sont indispensables ?

  • par hego henriLe 6 décembre 2015 à 13h45

    je l’ai fais il y a très longtemps belle balade ,, refuge sympas !

  • par Le 6 décembre 2015 à 17h27

    Salut Cyril.
    Encordement rassurant, mais aléatoire dans les pentes sommitales, très souvent en neige dure et à 40°. Bien vérifier ses crampons avant la descente me parait être la mesure sécuritaire la plus indiquée. Quand au casque oui, comme toujours dans ce contexte.

  • par Le 6 décembre 2015 à 22h37

    Très justement mentionné dans le Topo, par endroits les pentes déversent sur des barres rocheuses. Accident grave il y a quelques années (une cordée de 5 personnes a dévissé... on devine la suite)
    Comme le dit Paul, selon les conditions, (glace dure) une broche à glace peut être utile, surtout s’il y a du monde sur la corde.

  • par Le 7 décembre 2015 à 08h05

    Hello Michel.
    Bien que je n’y sois pas allé depuis longtemps (pour moi cette course a perdu de son intérêt depuis le recul glacière), je ne pense pas que l’on trouve de la glace pour assurer la descente. Les broches ne me paraissent pas utiles. Eventuellement enfoncer un piolet au max. A ce titre il y a une vidéo sur TV Mountain qui montre comment on assure dans une pente de neige (assurage au corps sur une marche, longé sur un piolet ou des skis, et ne pas bloquer brutalement la chute mais freiner et stabiliser la glissade..

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !