Circuit des 5 combes : Pévenelle, Vaulon, Laveau, Fixin, Brochon ‒ Combes de la Côte-d’Or

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
682m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Entre Marsannay-la-Côte et Brochon, traversée nord-sud de 5 combes de la Côte dijonnaise via une portion du parcours Batier, un superbe sentier sur lequel les montées et descentes se succèdent pour franchir ces combes séparées d'agréables plateaux.

Accès

Sur la D974 entre Nuits-Saint-Georges et Dijon, rejoindre le village de Fixin via la D122 (au niveau d’un rond-point). Dans le centre du village, tourner à droite (toujours sur la D122) et suivre les indications pour le hameau de Fixey. Possibilité de se parquer tout en haut du hameau, au bord des vignes et en lisière de forêt (330m).

Précisions sur la difficulté

  • Il est préférable d’effectuer cette randonnée sur terrain sec.
  • Les difficultés concernent le parcours Félix Batier :
    • passages escarpés et glissants aux abords des crêtes (sentier très caillouteux sur les adrets).
    • le franchissement des combes s’effectue par de courtes mais raides descentes et montées.
    • sortie de la combe de Brochon (ubac) : passage (très) délicat avec l’escalade d’une raide brèche haute de 8 mètres environ. Malgré les prises, ce passage est exposé. Il est toutefois évitable en quittant la combe par son talweg, après descente de l’adret (variante facile).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3023OT Nuits-Saint-Georges
  • Altitude de départ : 330m
  • Altitude du point bas : 311m
  • Altitude du point haut : 456m
  • Dénivelé cumulé : 682m
  • Distance : 13,6km

Balisage

  • Aucun sur le cheminement en lisière des vignes et forêts pour la liaison Fixin - Combe Pévenelle.
  • Trait jaune (parcours Félix Batier) pour la traversée nord-sud des 5 combes. Ce parcours comporte une multitude de sentiers connexes : 2 traits formant un angle droit (vers la gauche ou la droite) indiquent un changement de direction, une croix (X) signale une mauvaise direction.
  • Jaune-rouge (GRP des Grands Crus) pour quitter la combe de Brochon.
  • Quelques panneaux directionnels.

Itinéraire

Entre vignes et forêts, liaison avec le parcours Batier

Cette marche d’approche globalement orientée au nord consiste à récupérer le parcours Batier dans le bois des Francs, au nord de la combe Pévenelle.

Du petit parking situé en amont du hameau Fixey, entrer en forêt pour trouver un sentier partant à droite derrière une bâtisse abandonnée, il aboutit sur un chemin.

Suivre ce chemin qui effectue une grande courbe à droite au niveau de l’entrée de la combe Laveau, il quitte peu après la forêt et traverse des vignes. Après environ 550 mètres dans ces vignes, prendre le chemin perpendiculaire sur la gauche (ouest).

Il s’oriente rapidement plein nord, passant par un calvaire avec un point de vue sur le village de Couchey. Au croisement situé à l’entrée de la combe de Vaulon, continuer en face sur le sentier puis à nouveau tout droit au passage d’une piste bitumée (point coté 334m).

S’ensuit un chemin viticole en très légère descente. Passer un pylône et continuer jusqu’à une intersection avec un autre chemin viticole. Prendre alors à gauche (nord-nord-ouest) pour commencer la montée.

En arrivant en lisière de forêt (point coté 332m), conserver cette même orientation sur le sentier qui s’engage dans le bois des Francs (ignorer à droite le sentier longeant les vignes).

Au bout de 600 mètres dans ce bois, surveiller à gauche le départ d’un sentier perpendiculaire (point coté 424m), tout juste indiqué d’une petite borne au sol et d’un trait jaune sur un arbre.

On récupère ici le parcours Batier en provenance de la combe Semetrot.

Traversée des 5 combes

Lors de cette traversée, il faut être attentif au balisage à chaque croisement ou bifurcation. En progressant vers le sud, les combes sont de plus en plus encaissées et le parcours Batier de plus en plus escarpé.

Du point coté 424m, le sentier rectiligne mène à la crête de la combe Pévenelle. Cette combe au relief assez émoussé dispose toutefois d’une vue bien dégagée, comme toutes les crêtes sur les adrets des 5 combes.

La descente de l’adret de la combe Pévenelle, raide et caillouteuse, s’effectue dans l’axe. Le talweg atteint, le remonter à droite jusqu’au fond de la combe pour se trouver face à un vaste abri sous roche (Roche Coulante).

Continuer sur la gauche du rocher pour sortir de la combe et traverser à niveau du plateau de Couchey.

À l’approche de la combe de Vaulon, le sentier franchit perpendiculairement une piste (point coté 444m) puis un chemin. Arrivé au plus près de la crête, une sente (non mentionnée sur IGN) permet de naviguer le long de celle-ci.

Revenir sur le parcours Batier et engager la raide descente de l’adret. Descendre ensuite le talweg sur 250 mètres environ, puis virer à droite (sud-ouest) pour une belle montée sur l’ubac de la combe.

En sortie de combe, on traverse de nouveau un plateau et le sentier s’oriente peu à peu plein sud jusqu’à la crête de la combe Laveau.

Commencer par repérer le départ de la descente sur l’adret : il est peu évident et signalé par un tas de pierres faisant office de cairn.

De part et d’autre de ce point de passage, on peut ensuite s’amuser à parcourir les banquettes herbeuses entre les gradins rocheux, c’est juste magnifique.

Retour au cairn pour la raide descente de l’adret, droit dans la pente. Au point coté 378m, prendre à gauche dans le talweg sur 130 mètres. Au niveau d’un gros cairn, la montée reprend à droite sur l’ubac de la combe.

Dans une ambiance rocheuse, le sentier est escarpé et très raide sur la fin, sans difficulté particulière cependant.

  • Conseil : en sortie de combe, se décaler un peu sur la gauche à l’écart du sentier pour profiter d’une belle vue sur la crête et l’adret de la combe Laveau !

Continuation par la traversée légèrement ascendante du plateau séparant la combe Laveau et la combe de Fixin. Sur ce plateau, plusieurs sentiers et chemin se connectent au parcours Batier, une attention particulière doit être portée au balisage.

S’ensuit la superbe arrivée sur la crête de la combe de Fixin, combe bien encaissée et bordée de falaises (site d’escalade).

La descente de l’adret débute au niveau d’une large brèche. La première partie du sentier est aménagée avec des marches soutenues par des poutres en bois. En arrivant au pied des falaises (juste après les dernières marches), on quitte momentanément le parcours Batier pour une chouette petite virée.

Sur la droite (ouest), suivre la sente qui longe la base les falaises. Cette sente sert d’accès aux différentes voies d’escalade, on a donc au départ une croix (X) jaune sur un arbre et c’est normal.

Au bout des falaises, la sente fait la jonction avec le talweg et l’on poursuit vers le fond de la combe de Fixin pour en sortir via les Cent Marches. Il s’agit d’un escalier taillé dans la roche en 1840 par le soldat Noisot en hommage à Napoléon (plaque fixée sur un rocher).

Passé le ressaut du fond de la combe, l’escalier aboutit à un carrefour. Suivre le sentier le plus à droite (est) afin de parcourir une belle portion de la crête de la combe de Fixin. Les points de vue y sont nombreux, dès lors que l’on s’écarte un peu du sentier.

Le sentier retrouve le parcours Batier au niveau de la large brèche. Effectuer la descente complète de l’adret jusqu’au talweg de la combe et enchaîner juste en face par la raide montée de l’ubac.

Après la sortie de la combe de Fixin, traversée plein sud d’un dernier plateau (jolie végétation de Champ Sement). On croise une piste en terre avant d’arriver sur la crête de la combe de Brochon, la plus petite et la plus encaissée des 5 combes, mais assurément la plus sauvage !

Ici encore, possibilité d’explorer un peu la crête de l’adret via un système de discrètes petites sentes qui accèdent à des belvédères bien différenciés. La descente de l’adret se situe dans le prolongement du point d’arrivée sur la crête.

On atteint alors le sombre et humide talweg de la combe de Brochon et la montée de l’ubac reprend en face.

La sortie de la combe nécessite le franchissement d’une brèche sous la crête. Petite escalade peu difficile (III) mais l’exposition n’autorise aucun faux pas.

  • Variante facile pour éviter la brèche : après la descente de l’adret, suivre à gauche le talweg de la combe jusqu’à un embranchement (voir la rubrique suivante pour le retour à Fixey).

Retour à Fixey (Fixin)

Environ 270 mètres après la sortie de la brèche, on trouve un panneau directionnel (Les Friches, 454m). Prendre le sentier à gauche en direction de "Fixin" via le GRP (jaune-rouge).

Retour dans la combe de Brochon (descente assez raide) au niveau d’un embranchement sur le talweg. Suivre le chemin (puis sentier) légèrement ascendant sur la gauche (est-nord-est).

En arrivant sur une piste bitumée, la suivre sur 150 mètres le long des vignes puis virer sur le sentier à gauche. Ce sentier accède au parc et musée Noisot, parc crée et aménagé dans les années 1840 en hommage à Napoléon Ier par l’un de ses plus fidèles soldats.

Poursuivre à niveau en contournant le musée par la gauche. Un peu plus loin, surveiller à droite le départ d’un court sentier de liaison avec le talweg de la combe de Fixin.

  • Remarque : si l’on a choisi la variante facile du parcours Batier (via le talweg) afin d’éviter la brèche sur l’ubac, le point de jonction avec le cheminement du retour se fait ici.

Descendre le talweg sur 50 mètres puis virer sur la gauche en direction d’un proche lavoir (construit sur le site d’une source karstique). Après le lavoir, le sentier s’élève et fait la jonction avec un chemin forestier.

Toujours en montée, parcourir ce chemin sur 160 mètres jusqu’à une bifurcation. Sur la droite, engager alors la dernière descente qui mène directement au parking de Fixey.

D’autres combes en Côte-d’Or

Randonnée effectuée le 19 mars 2016.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Circuit des 5 combes : Pévenelle, Vaulon, Laveau, Fixin, Brochon ‒ Combes de la Côte-d’Or »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours