Abonnez-vous à notre newsletter !

Col François (2495m), par la combe des Plans à ski

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
1195m
Durée :
1 jour

Grands espaces, pentes douces, soleil, et au fond un large col délaissé. – Auteur :

Accès

Départ de Celliers-Dessus (1360m), chaîne de la Lauzière (Savoie).

Quand le col de la Madeleine est fermé, l’accès de fait par la Tarentaise :
Alberville => N90 sortie Feisson/Isère, puis suivre "Col de la Madeleine" par la D213 jusqu’à son terminus, au hameau de Celliers-Dessus (on passe par Bonneval entre autres).

Parking à Celliers-Dessus ou 50m en aval, au pied de ce qui fut le vieux téléski (1303m)

Village de Celliers, commune de La Léchère (73260).

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Rando déjà assez longue, tout en douceur dans la vaste combe des plans. À ski, à raquettes, c’est au choix.
  • Un court passage 50m à 30°, sous le Rocher de Pays, peut s’avérer délicat à raquettes.
  • Attention à la nivologie dans la combe des Plans ou de grosses avalanches peuvent partir rive gauche.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3433 ET Saint Jean de Maurienne -Saint François Longchamps- Valmorel
  • Altitude minimale : 1301 m
  • Altitude maximale : 2495 m
  • Distance : environ 10.5 km aller - retour
  • Horaires : comptez entre 4 et 5 h pour l’aller - retour à ski
  • Dénivelée : 1195m
  • Difficulté : Ski PD inf/ 2.1/E1, Raquette R3.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le col François, quand il est en neige, est une longue randonnée facile, loin de la foule. C’est aussi un vaste plan ouvert au milieu des pics acérés de la chaîne de la Lauzière. C’est un endroit de plénitude.

Ce vaste col ouvert est délaissé l’hiver au profit de cols et sommets plus prestigieux, comme le Rognolet, les Aiguilles de la Balme et son Coup de Sabre, ou le seigneur de lieux, le Grand Pic de la Lauzière.

À ski ou à raquettes, il s’atteint sans difficulté. Un court passage 50m à 30°, sous le Rocher de Pays, peut s’avérer délicat à raquettes.

Attention à la nivologie dans la combe des Plans, où de grosses avalanches peuvent partir rive gauche.

ITINÉRAIRE

De Celliers (1301m) ou Celliers Dessus (1361m) remonter la route du col de la Madeleine jusqu’à l’entée dans la combe des Plans (1554m). C’est la deuxième combe en partant de Celliers (0h45/1h -200/260m).

Remonter plutôt rive droite la combe des Plans par une raide pente (il y a généralement une grosse trace), jusqu’au chalet des Plans (1890m, 1h-350m).

Du Chalet des Plans, remonter Nord-Ouest, des contres pentes douces jusqu’à un plan (cote 2137m), plutôt rive droite (main gauche) du torrent des Plans (250m- 0h45/1h).

De la côte 2137m, viser le Rocher du Pays. À la côte 2300m, au pied d’une courte pente raide, partir main gauche (Ouest) pour passer au dessus d’une barre rocheuse (2350m). On retrouve un vaste cirque en pente douce qui amène au lac de Roche Noire (2430m). Il reste 70m en pente légèrement plus accentuée, plein Sud pour atteindre le vaste col François (360m-1h/1h30).

Le cheminement est franchement évident.

Col François, par la combe des Plans, le 23 Décembre 2013.

Bienveillance

Il y a un mois tout rond, avec Jérôme, on vivait une journée de folie juste à côté du col François, au Coup de Sabre de la Balme.

L’envie de revenir est forte. Mais depuis lors, il a plu, et presque comme tous les mois de décembre, une grande douceur s’est installée. Le résultat ne s’est pas fait attendre... La peuf de dingue d’il y a un mois a disparu !

Peu importe en fait, en cette avant-veille de Noël, on vient chercher le grand air, le soleil, le bien-être, de la bienveillance. Et, chose tout à fait inhabituelle, nous sommes quasiment seuls à Celliers au départ de la course. Et on ne va pas s’en plaindre !

Je n’ai plus vraiment le souvenir de la montée ni même de la descente à ski. Je me rappelle juste que la neige était épouvantable... inskiable.

Par contre, je me rappelle de cette ambiance. Tout en douceur. Les couleurs contrastées, presque arrogantes, de ces jours lumineux quand le soleil est bas.

Je me rappelle de la froidure du petit matin, de la caresse du soleil quand il est apparu. Le froid polaire du vent au col, les tourbillons de neige qui cinglent le visage...

Je me rappelle de la longue contemplation au col, juste au dessus du grand cirque blanc accueillant. Autour de nous, les pics acérés telles des canines hurlent du vent qui cogne... Je me rappelle des volutes de neiges des sommets qui fument et, au fond des vallées, la processions des lourds nuages bas et blancs.

Ivre du grand air, repu de soleil, il a bien fallu s’en retourner, le cœur et l’esprit empli de la bienveillance de cette magnifique journée d’hiver.

Dernière modification : 10 février 2019
Pic du Rognolet (2659m) par Celliers-dessus

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 23 décembre 2013

Topo publié le 9 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 9 février à 19h05

    Belle Rando, mais n’y aurait-il pas une inversion des altitudes min max ?

  • par Le 10 février à 10h05

    Merci !
    Oups oui... Voilà c’est remis en ordre, merci pour la remarque :_)
    Patrick

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !