Col de Chavière (2796m) en boucle par l’Orgère

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
861m
Durée :
1 jour

Ambiance de haute montagne avec un dénivelé qui s'impose dès le départ mais cette randonnée en faisant un crochet par le lac de la Partie (2450m) est belle et facile avec une alternance de pentes fortes et de faux plats. La récompense au col avec un panorama époustouflant sur les deux versants Maurienne/Tarentaise au cœur du parc de la Vanoise. – Auteur :

Accès

  • De Chambéry prendre A43 direction Maurienne.
  • Sortie 30 direction Modane.
  • Après la sortie 30, au 2e rond-point à proximité du Frêney, prendre la sortie direction St-André, Parc de la Vanoise, Orgère.
  • Poursuivre jusqu’au refuge de l’Orgère en traversant le petit hameau de Saint-André.

Arrivée sur un vaste parking situé après le refuge de l’Orgère en bout de route ; au-delà le chemin est interdit à la circulation.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 35340T Modane
  • Altitude départ : 1935m
  • Point le plus haut : 2796m
  • Distance : 13 km
  • Lien vers la carte en ligne : L’Orgère

Le parcours

Du parking de l’Orgère (1935m), ignorez le départ du sentier balcon qui rejoint le GR55.

Nous filons tout droit sur le large chemin qui conduit vers le fond du vallon de l’Orgère.

Peu avant la ’’Repose’’ et le fond du vallon, prendre le sentier bien marqué et bien visible à gauche du chemin (mais sans panneau) et qui grimpe durement le long du côté gauche du ruisseau de Povaret.

Vers 2400m, nous débouchons sur une croupe parsemée de gros blocs rocheux où nous louvoyons jusqu’au lac de la Partie, invisible mais proche.

Nous apercevons le lac de la Partie (2450m) lové dans une cuvette et qui nous offre en cette heure matinale (10h00) une féerie de miroir où se mirent les principaux sommets le dominant. La proche aiguille Doran (3041m) et les contreforts de la pointe de l’Échelle.

Après ce crochet contemplatif le long de ce petit joyau couleur saphir, nous remontons les bords de la cuvette à travers pelouse et énormes blocs rocheux pour rejoindre à vue le GR55 bien visible qui conduit au col de Chavière déjà en ligne de mire.

La montée est soutenue jusqu’au col avec quelques traversées de pierrier dont le cheminement est facilité par quelques cairns.

Une raide mais courte montée finale (30%) avec un névé aisé à franchir et que nous pouvons contourner nous attend pour accéder à la crête étroite du col de Chavière.

Du col, nous prolongeons du côté pointe de la Partie jusqu’à un promontoire marqué par un cairn et d’un reste de mur qui fait lucarne sur le mont Blanc.

La vue est splendide sur les deux versants où nous pouvons contempler les nombreux et célèbres sommets de Maurienne et Tarentaise ainsi que les glaciers de la Vanoise (Masse/ Polset/ Chaviére/ Bonmartin).

Retour au lac de la partie en quittant le GR55 par un sentier bien marqué qui bifurque à notre gauche dans le sens de la descente vers 2600m sous les contreforts des pointes de la Partie.

La descente se termine le long du ruisseau qui se jette dans le lac à travers éboulis et pelouse sans danger.

Le casse-croûte sorti du sac et les pieds dans l’eau nous savourons cette pause sous l’œil d’un chamois solitaire posté sur une vire herbeuse et ombragée sous le col du Ravin Noir.

Pour le retour, nous nous dirigeons sur le plateau vers Tête Noire pour rejoindre le GR5 sentier balcon où nous avons le plaisir de voir un couple d’aigle royaux tournoyer et planer longuement sur Tête Noire.

Le long de ce sentier balcon qui joue les montagnes russes le décor est grandiose :
pointe de l’Échelle (3422m), pointe de la Partie (3125m), aiguille Doran (3041m), râteau d’Aussois (3131m), tête Noire (2673m), aiguille de Scolette (3506m), et bien d’autres encore que je ne pourrais citer.

Aux ruines de l’Estiva (panneau), la descente s’accentue brutalement par de courts lacets et nous traversons la forêt de pins cembro dont nous apprécions la fraîcheur.

Ce sentier nature aux vues imprenables nous conduit directement au parking de l’Orgère à quelques mètres de nos véhicules.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Rateau d’Aussois (3128m) par le refuge de l’Orgère

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme se découvre quand il est confronté à l'obstacle Saint Exupéry

Topo publié le 27 août 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !