Col de Côte Belle (2290m) Les Echarennes (2291m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour

Situé sur le GR.54, au pied du Pic de Valsenestre et de L’Aiguille des Marmes, le Col de Côte Belle, permet d’accéder depuis le hameau de Valsenestre à celui du Désert-en-Valjouffrey dans la Vallée de la Bonne. Très fleuri l’été, cet itinéraire offre un second intérêt, la découverte des Orgues de Valsenestre. Effectivement, sous le Col de Côte Belle, c’est tout un pan de montagne qui nous offre ce décor fabuleux de roches lamellées. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

Départ de la randonnée, du hameau de Valsenestre.

  • A la Mure, prendre la direction de Valbonnais et Entraigues par la D.26 et D.526. De ce dernier, prendre à droite la D.117 pour entrer dans la Vallée de la Bonne en direction de la Chapelle-en-Valjouffrey. Prendre à gauche peu avant ce village, en direction de Valsenestre. Se garer à l’entrée du hameau, un parking est prévu et aménagé à cet effet.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté pour atteindre le Col de Côte Belle, piste balisée de traits de couleurs jaune/vert du GR.de pays, et sentier balisé de blanc/rouge du GR.54.
  • Seul un passage au-dessus du ravin, peu avant d’atteindre le col, peut poser un problème pour certaines personnes, redoubler de prudence avec des enfants.
  • Le retour par Les Echarennes est difficile pour atteindre son col, sur pente herbeuse raide, traversée de ravines, hors sentier, elle demande bien sûr une visibilité totale.
  • La descente depuis le Col des Echarennes vers la Combe Oursière, se réalise sur un sentier consolidé et bien visible pour atteindre la Cabane de Combe Oursière.
  • La descente de la combe, s’effectue sur un sentier parfois raide, mais balisé de traits de couleurs jaune/vert.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 27/07/2012.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3336 ET Les Deux Alpes - Olan - Muzelle
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1290m
  • Altitude atteinte : 2485m
  • Horaire : à peu près 6h30
  • Distance : 12/13 km environ
  • Dénivelé : environ 1250m
  • Positions GPS : au Col de Côte Belle
    • Longitude : 6.08°
    • Latitude : 44.89°
  • Balisage :
    • Jaune/vert, puis
    • blanc/rouge du GR.54.
    • Hors sentier pour le Col des Echarennes.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE COL DE CÔTE BELLE

Suivre la belle piste vers l’est, sur la rive gauche du Torrent le Béranger, en direction du Col de Côte Belle et du Col de la Muzelle sur le GR.de Pays. Elle fait la jonction avec le GR.54 reliant ces 2 cols, un moment après avoir traversé le torrent sur un ponton en bois.

Le chemin monte tranquillement à droite la Combe de l’Echarenne, jusqu’à une petite plate forme. Laisser le large chemin continuer, pour prendre un petit sentier à gauche marqué par un poteau en bois.

Le sentier effectue ses nombreux lacets sur ce versant semi-boisé, puis arrive sous la roche et les Orgues de Valsenestre. Il effectue alors une traversée un peu aérienne vers Côte Belle, puis, quelques larges lacets dans la verdure pour atteindre le Col de Côte Belle.

DESCENTE

  • Soit par le même itinéraire.
  • Soit en traversée vers le Désert-en-Valjouffrey en gardant le GR.54.
  • Soit par Les Echarennes plus difficile.

LES ECHARENNES (COL)

Revenir par le GR.54 jusqu’au coude du sentier à la cote 2220m. Ici, quitter le sentier, pour dévaler la pente herbeuse, pour atteindre, après avoir franchi un torrent le bas de la combe vers l’altitude de 2050m environ.

Traverser alors plusieurs talwegs, en effectuant une remontée sud sud-ouest sous les Lavines, on trouve vite des marques de peinture rose/orangé et une vague trace en intermittence.

On arrive ainsi en suivant la rive droite du talweg principal devant un rocher surmonter d’un cairn. On trouve à partir d’ici un bon sentier qui remonte nord-ouest jusqu’au col coté 2291m, permettant de franchir les Echarennes.

LA COMBE OURSIÈRE

Sur l’autre versant, versant Combe Oursière, un bon sentier dévale la combe en larges lacets, consolidé par de nombreux murs de soutènements, il arrive proche de la Cabane de Combe Oursière à l’altitude de 2042m.

Le sentier continue sa descente dans la combe, bien tracé, il débouche sur la belle piste sur la rive gauche du Torrent le Béranger. La suivre alors à gauche ouest, pour retrouver le hameau de Valsenestre.

HÉBERGEMENT

Gîte d’étape le Béranger

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Rognon (2544m) du Lac Labarre au Vallon de Valsenestre

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 1er septembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 23 août 2016 à 11h57

    Merci pour ce topo précis qui m’a donné envie d’aller voir ces fameuses orgues, c’est superbe et impressionnant. J’ai rajouté un tout petit crochet sur la croupe à 2388 mètres à gauche du col pour arpenter "l’échine du stégosaure".
    La partie à travers la pente herbeuse pour rejoindre la combe Oursière est en effet très raide, et les hautes herbes ne facilitaient pas la descente, mais ça passe quand même bien.

  • par Le 10 juin 2017 à 17h43

    A noter que les locaux (en tout cas au Désert en Valjouffrey) n’appellent pas ça l’échine du stégosaure mais la bibliothèque. A moins qu’ils ne parlent des orgues. Mais en tout cas l’une des deux appellations est fausse, probablement inventée par des auteurs de bouquins de rando.

  • par Le 10 juin 2017 à 17h57

    Salut Nick, je n’ai aucune info sur cette échine. Il faut faire confiance aux locaux !

  • par Le 10 juin 2017 à 18h26

    Salut Patrice et les autres.
    Quelqu’un aurait-il rencontré le pleurosperme d’Autriche ?

    http://www.florealpes.com/fiche_pleurospermum.php

  • par Le 10 juin 2017 à 18h38

    Salut hereme. Désolé de te décevoir je n’ai jamais rencontré cette plante. A moins d’être passé à coté sans faire attention !

  • par Le 10 juin 2017 à 20h35

    Il y en aurait une station en montant à Costebelle côté Valsenestre. Déclarée relativement rare, bien que sans statut de protection.

  • par Le 10 juin 2017 à 22h58

    Tu as raison Patrice de faire confiance plutôt aux locaux.

    Stégosaure : une appelation "moderne". Un peu de logique montre que le stégosaure était aussi inconnu pour les locaux que le dahut. Une bibliothèque passe encore, dans la mesure où l’on peut penser à une rangée de livres dans un rayon.
    Il y a ici ressemblance avec les orgues basaltiques (on devrait dire orgues volcaniques car on retrouve ce phénomène dans les phonolithes (Bort les Orgues), les trachytes, les andésites ...). D’ailleurs Bort est devenu Bort-les-Orgues en 1919 seulement. Sauf erreur les orgues de Valsenestre sont calcaires.

    • Il semblerait que le terme "orgue" ait été employé pour la première fois par Barthélémy Faujas de Saint-Fond dans un ouvrage paru en 1777 : "Description des volcans éteints du Vivarais et du Velay).

    P.292
    Au sujet de la construction du pont du Bridon (près de Vals). Ce pont s’appuie (ou plutôt s’appuyait d’un côté sur des prismes volcaniques.
    "Le pont est appuyé d’un côté sur des granits à gros grains, tandis qu’il porte de l’autre sur la sommité des prismes. L’ingénieur qui a dirigé cet ouvrage auroit (sic) dû faire attention que les colonnes se détachant avec facilité, cette partie du pont sera tôt ou tard renversée.
    Tous les prismes sont droits, posés perpendiculairement les uns à côté des autres, & IMITANT UN JEU d’ORGUE ; leur superficie est à découvert, & c’est d’ici où on peut facilement observer que les colonnes de basalte n’ont point de pyramide : on se promène aisément sur le plateau qu’elles forment. ... On trouve encore ici des prismes quarrés (re-sic), pentagones,hexagones & à sept côtés ... "

    P.451
    "Expailly. Village du Velay. Le rocher sur lequel il est bâti est une brèche volcanique, chauffée en prismes de basaltes, dite Orgue d’Expailly ..."

    • Orgues célèbres la "Chaussée des Géants" en Irlande - Une des légendes dit que le géant Finn mac Cumhaill a façonné cette « Chaussée » pour traverser la mer d’Irlande afin de se battre avec un géant écossais.
  • par Le 10 juin 2017 à 23h23

    Expailly est devenu Espaly

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !