Col de Rhêmes-Calabre (3076m) et Col de Fons (3067m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1214m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Dans un superbe vallon glaciaire, cette randonnée mène aux 2 cols franco-italiens situés de part et d'autre de la Pointe de Calabre. Court passage sur glacier, parois rocheuses omniprésentes (Bazel, Calabre, Golette, Tsanteleina, Granta Parei) et de larges vues sur le Val di Rhêmes jusqu'au Grand Combin.

Accès

Pont Saint-Charles (D902), au premier virage de la route qui mène au Col de l’Iseran (versant Tarentaise). Vaste parking en terre au bord de l’Isère (2056m).

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3633ET Tignes - Val-d’Isère
  • Altitude de départ : 2056m
  • Altitude des cols : 3076m et 3067m
  • Dénivelé cumulé : 1214m
  • Distance : 12km
  • Matériel : crampons, éventuellement un piolet
  • Balisage : aucun balisage sur ce parcours
    • bon sentier jusqu’à Tenn de Rhêmes
    • trace avec cairns pour gravir le flanc de la moraine du glacier de Rhêmes-Calabre

Difficultés et précautions

  • Descente de la moraine pour rejoindre la combe parallèle aux parois rocheuses de la Pointe de Calabre, raide sur éboulis très instables.
  • Remarque concernant le glacier de Rhêmes-Calabre : c’est un petit glacier pas ou peu crevassé. En revanche, les abords du col et le versant italien (ghiacciaio di Soches) sont réputés pour être très crevassés. Lors de cette randonnée, l’état des glaciers était excellent et presque toutes les crevasses étaient encore bouchées en raison d’un hiver particulièrement neigeux.

Col de Rhêmes-Calabre

Du pont St-Charles, prendre le sentier qui se dirige vers les gorges du Malpasset et le refuge de Prariond. Au premier replat (2170m) avant les gorges, repérer le départ d’un sentier sur la gauche, environ 10 mètres après un panneau du parc de la Vanoise.

Ce sentier bien marqué gravit les Pentes des Cavales avec une montée est soutenue et régulière. En amont, le sentier évolue dans un couloir terreux et caillouteux assez glissant, surtout à la descente.

À l’altitude 2660m, un replat marque l’entrée dans le vallon glaciaire. Le sentier suit le talweg du vallon en passant à droite d’un surcreusement glaciaire, en eau ou asséché selon la période entre juillet et octobre.

Puis il tend à disparaître lorsque le terrain devient exclusivement minéral, d’autant plus que des névés persistants le recouvrent.

Vers l’altitude 2740m, virer plein nord pour gravir le flanc de la moraine. Une trace et des cairns facilitent la progression.

La crête de la moraine atteinte (2850m environ), prendre pied sur le glacier de Rhêmes-Calabre et le remonter au nord-nord-est puis plein nord après passage d’un petit couloir bordé de rochers.

Pentes assez modérées sur ce glacier, l’itinéraire est à adapter en fonction l’état de surface du glacier. Le large Col de Rhêmes-Calabre (3076m) est rapidement en vue, enserré entre l’imposante Pointe de Bazel (3440m) à l’ouest et la Pointe de Calabre (3350m) à l’est.

Côté Italie, les glaciers sont beaucoup plus vastes (di Soches, di Tsanteleina) et la vue s’étend vers le Val di Rhêmes avec le Grand Combin en toile de fond. L’endroit est entouré de belles parois rocheuses, dont la face est de la Tsanteleina, les faces sud de la Pointe de la Golette et de la Granta Parei.

Possibilité de s’aventurer un peu sur ce versant italien pour varier les points de vue (selon l’état du glacier, attention aux éventuelles crevasses) :

  • en descendant vers les rochers de l’arête nord-ouest de la Pointe de Calabre (pour admirer Bazel et la Tsanteleina).
  • en remontant vers la rimaye du glacier au pied de la Pointe de Bazel (pour admirer Calabre et le Val di Rhêmes).

Du Col de Rhêmes-Calabre au Col de Fons

Quitter le Col de Rhêmes-Calabre en restant le plus à gauche (dévers important) pour passer sous les parois rocheuses de la face ouest de la Pointe de Calabre.

En perdant assez peu d’altitude, on atteint ainsi la moraine vers l’altitude 2990m, au pied de l’arête sud-ouest de la Pointe de Calabre.

Ensuite, il s’agit de descendre cette moraine pour rejoindre la combe orientée est-nord-est qui évolue sous les imposantes parois rocheuses de la Pointe de Calabre. Pour cela, 2 possibilités :

  • descente au plus court : très raide, éboulis trop instables (j’ai renoncé après une dizaine de mètres).
  • suivre la crête de la moraine jusqu’à l’altitude 2950m et enclencher la descente au sud-est. La pente est encore raide mais beaucoup plus acceptable. Après les éboulis instables, une série de gradins rocheux sont faciles à négocier en s’aidant un peu des mains. Puis la pente s’adoucit en arrivant dans la combe vers l’altitude 2900m.

Suivre le talweg ascendant de cette combe jusqu’au Col de Fons (3067m). Versant français, il y a de nombreux névés tardifs aux abords du col mais aucun glacier. Versant italien, c’est le ghiacciaio del Fond qui s’écoule vers le Val di Rhêmes.

Pour varier les points de vue à partir du col, on peut monter un peu du côté du Roc de Bassagne (pour admirer Calabre) puis se rendre au pied de l’arête est de la Pointe de Calabre pour observer la face nord de ce sommet et disposer d’une plus large vue sur le Val di Rhêmes.

Descente

Plein sud, quitter le col pour rejoindre le talweg et le ruisseau du vallon glaciaire vers l’altitude 3000m (attention, forte pente juste avant le talweg).

Suivre l’évident talweg jusqu’au replat du lac sans nom coté 2895m. Après le déversoir du lac, virer un peu à droite pour continuer sur le talweg.

On retrouve ainsi le chemin pris à l’aller vers l’altitude 2740m, là où l’on a bifurqué au pied de la moraine.

Retour via les Pentes des Cavales.

Randonnée effectuée le 19 juillet 2016.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Col de Rhêmes-Calabre (3076m) et Col de Fons (3067m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours