Col de l’Ouille du Midi (2917m) en hivernale par le Glacier inférieur du Vallonnet

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1130m
Durée :
1 jour

Une jolie course avec le passage dans l'austère Vallonnet et permettant d'observer un panorama d'exception sur le Cirque des Evettes. – Auteur :

Accès

Vallée de la Haute Maurienne : rejoindre Lanslebourg, suivre la Route du Col de l’Iseran.
Atteindre Bessans puis Bonneval-sur-Arc. Se garer au mieux dans Bonneval.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Risques objectifs : passage sur glacier, chutes de séracs depuis le Glacier supérieur du Vallonnet, chutes de pierres.
  • Endroit à plaques à vent : bien s’informer sur le risque d’avalanches (BRA Météofrance).
  • Pente : 30-35° max.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN TOP25 3633ET
  • Altitude minimale : 1800m - Bonneval-sur-Arc
  • Altitude maximale : 2917m - Col de l’Ouille du Midi
  • Période : entre décembre et mai. L’intérêt de cette ascension se trouve en hiver lorsque c’est enneigé !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ouverture

Une randonnée très sauvage et permettant d’avoir un panorama d’exception sans pour autant être isolé ? Tel est la configuration de ce Col de l’Ouille du Midi (ou Col du Midi).
Une partie de l’ascension se situe sur les pistes de Bonneval et l’autre dans les confins de l’austère Combe du Vallonnet, dans l’ombre du versant N.E de l’Albaron et du Pic Régaud !

Points d’intérêts

Les intérêts de cette randonnée sont :

  • Le panorama
  • L’ambiance sauvage et austère

Le parcours

  • Partie sur les pistes de ski

De Bonneval-sur-Arc, emprunter la piste bleue bordant le TSD du Vallonnet afin de passer le verrou.

On rejoint alors le Refuge du Criou au sommet du verrou, aux alentours de 2050m d’altitude.

Depuis ce niveau, ne pas traverser le torrent mais rester sur sa rive gauche (droite en montant). Ceci pour éviter une traversée en dévers plus loin...

  • Partie hors-pistes

Suivre le fond du Vallonnet et progresser au mieux, ensemble de faux plats montants.

Sous les premières barres nord des Pointes du Grand Fond (3460m), la pente se redresse, on surmonte une belle croupe sur une centaine de mètres avant de rejoindre une nouvelle zone plate en plein milieu du vallon.

Traverser cette zone de plats avant de se retrouver sous un beau ressaut.

Gravir cette pente tout droit (32-33°, c’est la langue du Glacier Inférieur du Vallonnet).

PS : Cette zone du glacier n’est aucunement crevassée, le matériel n’est pas nécessaire.

On rejoint une troisième zone de plat et cette fois-ci on se trouve en plein milieu du Glacier Inférieur du Vallonnet !

Traverser cette zone avant de gravir une petite moraine à main gauche (35° sur 50m).

Après la moraine on suit à peu près le relief entre les croupes puis on vire franchement à main gauche pour rejoindre la combe sous l’Ouille du Midi (3042m).

À partir d’ici, plus de passage donné, on fait en fonction de soi… Le seul objectif à viser reste le Col de l’Ouille du Midi, à droite de ce sommet...

Une pente à 30° d’une centaine de mètres nous sépare du col, ne reste plus qu’à la gravir pour rejoindre ce dernier...

Panoramique depuis le Col de l’Ouille du Midi

Un des points d’intérêt de cette ascension est ce panorama sur le Cirque des Evettes et les sommets aux alentours.

Entre la Grande Ciamarella, les Pointes de Bonneval, les arêtes du Mulinet, les Glaciers du Grand Méan et des Evettes, l’Albaron, les Levannas, et de l’autre côté les Pointes du Châtelard. En somme, un panorama peu étendu mais sublime...

La descente

Par le même itinéraire.
Faire attention à bien prendre la langue glaciaire centrale histoire de ne pas aller vers les crevasses (contre les faces nord…)

Dernière modification : 3 février 2019
Ouille du Midi (3042m) en traversée du Vallonnet aux Évettes

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Altitude Sans Frontière

Jeune passionné de 18 ans, à 1000% de sports montagne & nature ! J'ai découvert la montagne à 14 ans, avec mon père. "La Montagne ça vous gagne" se confirme pour mon cas puisque je suis de plus en plus mordu… Arpentant tous les terrains en toutes saisons, on ne peut plus s'en passer. Une belle addiction ! Je suis un amateur de sommets oubliés ou très peu fréquentés (tout ce qui touche au (...)

Randonnée réalisée le 13 janvier

Topo publié le 3 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !