Col de la Ponsonnière (2613m), par Plan Lachat, lac des Cerces et col des Rochilles en boucle

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
620m
Durée :
1 jour

Longue et agréable boucle au départ de Plan Lachat, montée directe au col de la Ponsonnière par le plan de la Ja et longue descente par le lac des Cerces avec courte remontée au col des Rochilles, et retour par le camp des Rochilles. – Auteur :

Accès

* Après Valloire, prendre la direction du col du Grand Galibier et à Plan Lachat, emprunter, à gauche, la piste caillouteuse qui va aux Mottets.

* De la vallée de la Romanche (La Grave) ou de celle de la Guisane (Serre Chevalier), franchir le col du Lautaret, puis le tunnel ou le col du Galibier. Redescendre jusqu’à Plan Lachat et emprunter, à droite, la piste qui va aux Mottets.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  1. carte  : IGN TOP25 3535 OT
  2. Tracé IGN
  3. Altitude départ : 2137m
  4. Altitude arrivée : 2613m
  5. Dénivelé cumulé : 620m
  6. Distance : 11,5km

Itinéraire

A partir des Mottets, ne pas prendre Sud-Est le sentier qui monte au lac des Cerces, mais plein Sud le sentier qui n’est pas balisé mais bien marqué. Il longe le ruisseau de la Ponsonnière, d’abord quasiment plat il s’élève ensuite et devient très raide sur les derniers mètres. On peut perdre la trace si on rate les quelques cairns de-ci de-là, mais pas de panique, étant un peu coincé entre deux flancs de montagne, on ne peut pas se perdre, il faut monter tout droit pour déboucher au col de la Ponsonnière.

La vue s’ouvre alors au sud, c’est juste magnifique !
La descente se fait par le sentier très bien tracé qui part en pente douce direction Nord, Nord-Est, il s’agit du GR 47. Il mène au lac des Cerces (2410m). Il contourne le lac par le Nord et fait une petite remontée jusqu’au col des Cerces (2574m).

D’ici, on domine les lacs au dessus du col des Rochilles (Lac du Grand Ban et Lac Rond). Ne pas descendre jusqu’aux lacs (enfin, si vous voulez rentrer au plus court, sinon on peut tout à fait rajouter le petit détour), mais prendre le sentier de gauche (Nord-Ouest) qui descend au camp des Rochilles.

Il suffit ensuite de suivre les lacets de la piste pour retrouver la voiture au parking.

Sortie du 9 octobre 2016

Partie avec un ami qui connaît le coin par cœur, je me réjouissais déjà à l’idée de contempler (enfin !) le "fameux" lac des Cerces. Mais la brume ne nous a pas lâché durant toute la montée et je craignais de ne rien apercevoir du paysage...

Heureusement la météo nous a finalement gâtés avec une somptueuse mer de nuage au col de la Ponsonnière ! En face, rien de rien, une vue super bien dégagée ! En revanche, quel vent là haut ! Purée ça caille ! Nous ne restons pas bien longtemps au col, quelques échanges avec le seul randonneur que nous allons croiser de la journée, lui va monter jusqu’en haut du Grand Galibier, une belle course que je compte bien faire au printemps/été prochain !

Descente ensuite très douce jusqu’au lac des Cerces, le brouillard se dissipe et la vue se dégage, chouette ! Petite pause au lac, le coin est beau, j’avoue !

On repart pour la petite montée jusqu’au col des Cerces, d’ici on aperçoit les lacs en contre bas et le Pic de l’Aigle, splendide décors !!

Les lacets de la piste sont peut être la partie la moins "fun" de la rando mais on en profite pour papoter et nous voilà déjà de retour à la voiture ! Merci pour la découverte =)

Dernière modification : 16 mai 2018
Lac de la Ponsonnière (2565m) par le Lac des Cerces

A propos

Auteur de ce topo :

Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-même. PROVERBE TOUAREG

Topo publié le 30 octobre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 30 octobre 2016 à 21h02

    C’est vrai que ce coin est superbe (et ultra-fréquenté en haute saison).
    Nous avons fait la ballade classique des 4 lacs (Grand Ban, Rond, Clarée, Cerces) qui nous a laissé un de nos plus beaux souvenirs de randonée.
    Très bonne idée de combiner avec le Col de la Ponsonnière, qui offre effectivement une superbe vue au Sud. Surtout que 11,5 km ça reste très raisonnable (après si on part de Plan Lachat au lieu des Mottets ça rajoute 3 km donc faut voir).
    Ca me fait bizarre de voir le Lac du Grand Ban aussi vide en ce mois d’octobre ... En juillet 2013 il était bien plein (il y avait même encore de la neige sur les bords ...).
    J’espère que c’est juste saisonnier ou passager et que ce n’est pas une décrue inexorable d’année en année ...
    Sur ton topo, mes photos préférées sont la #6, puis la #14 et la #12.
    En été, je trouve que ça rend encore mieux, avec du vert et du blanc en plus. Mais même en cette saison ça reste très beau grâce à un relief très esthétique.

  • par Le 30 octobre 2016 à 22h45

    Il me semble que le lac du Grand Ban se vide par infiltration tout comme le lac des Béraudes un peu au sud. Son niveau de début de saison va dépendre de l’enneigement hivernal.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !