Col des Ourdéis (2420m) – à raquettes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
788m
Durée :
1 jour

Très belle balade hivernale sur les hautes combes d'Izoard prodiguant une magnifique vue sur le grand Rochebrune et ses sommets satellites omniprésents mais aussi à son point culminant sur le Queyras dominé ici par la Font Sancte et les Aiguilles de Chambeyron.

Accès

  • De Briançon, prendre la D 902 en direction du col d’Izoard.
  • Passer Cervières et se garer au parking situé 100 m avant le hameau du Laus.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3536OT
  • Altitude de départ : 1760m
  • Altitude sommet : 2440m
  • Distance : 12 km
  • Balisage : Marques de peinture jaune et panneaux.

Descriptif

Emprunter la route du Col d’Izoard jusqu’à rencontrer sur votre droite les panneaux indiquant le sentier de la Loubatière.

Celui-ci monte avec de forts raidillons dans le bois des Talias puis s’adoucit dans celui des Loubatières.

A la cote (2240m) vous rencontrerez une bifurcation où il faudra prendre la sente de gauche vers les Chalets d’Izoard (dir sud) , celle de droite orientée au nord monte au fort de la Lausette.

C’est l’endroit crucial de la randonnée où il faut redoubler d’attention car la sente de gauche n’est pas toujours tracée, auquel cas il faudra faire la trace en progressant plein sud à travers bois sous les Peygus.

Sous ces deux sommets vous aurez à traverser deux petits couloirs d’avalanche où il faut être vigilant.

Vous arriverez bientôt en vue du très large vallon des Ourdéis avec dans le bas les chalets d’Izoad (vieilles ruines) puis en face le sommet aplati de Clot la Cime à la droite duquel se trouve le Col du même nom, l’objectif de la randonnée.

Descendez dans le vallon et remonter sur le versant opposé en direction du Col où vous pourrez admirer la vue sur le Queyras.

Pour le retour descendre dans le vallon direction nord-nord-est jusqu’aux Chalets d’Izoard puis une petite sente bien tracée vous conduira vers l’est à la route du Col de l’Izoard généralement bien enneigée en période hivernale avec une double trace pour le ski de fond et pour la raquette.

Il ne reste plus qu’à la descendre jusqu’au hameau du Laus.

Vous aurez la possibilité de couper les lacets de cette dernière en de nombreux endroits par des petites sentes prévues à cet effet.

Dans le bois des Talias la trace est toujours présente mais sous lesPeygus ce n’est pas toujours le cas. Il en est de même dans le vallon des Ourdéis où il faudra tracer jusqu’au Col. On y rencontre cependant des traces de skis de rando.

C’est une randonnée exigeante sur le plan physique qui demande un bon entrainement afin de pouvoir la faire dans de bonnes conditions.

En raison de la longueur et de la difficulté du parcours il est conseillé
de partir de bonne heure dans la matinée.

Informations pratiques, matériel de sécurité

Il est indispensable d’être équipé d’un ARVA d’une pelle et d’une sonde et de savoir s’en servir en recherche et recherche fine (à 2 m de la victime).

Ne pas oublier son portable, numéro des secours 112 ou mieux, le PGHM Briançon 04 92 22 22 22.

Emmener également la boussole et la carte et éventuellement un GPS.

Ne pas s’engager si le risque d’avalanche est supérieur à 3 sur 5.
Consulter le bulletin de nivologie.

Après une chute de neige attendre au moins 3 jours avant de faire cette randonnée.

Traversée d’un petit passage déversant où la pente atteint les 30° à l’approche du col.

Respecter une distance de sécurité de 50m pour traverser ce passage.

Dernière modification : 15 novembre 2017
Pic Ouest de Côte Belle (2854m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Britanicus100

Retraité reconverti à la randonnée après avoir longuement sillonné le Haut Jura à ski. Vous trouverez dans mes contributions un ensemble de parcours réalisés principalement dans le Briançonnais où je réside mais aussi dans le Piémont tout proche ou dans le Queyras. Il m’arrive aussi de randonner dans les autres massifs alpins. Une bonne partie de mes parcours sont accessibles par le plus grand nombre. (...)

Topo publié le 6 mars 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !