Col du Haut du Four (1519m) et le Parc du Mouton (1859m) par le Col de Tamié

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Sentier méconnu mais très joli jusqu’au Ruisseau de la Propraz. Il est beaucoup plus difficile à suivre ensuite pour rejoindre le Col du Haut du Four. – Auteur :

Accès

  • D’Albertville ou de Faverges, rejoindre le Col de Tamié par la D 201c.
  • Nombreuses possibilités de se garer au col

    Coordonnées :

  • 45.670933 N
  • 006.308583 E

Précisions sur la difficulté

Sentier agréable sans aucune difficulté jusqu’au Ruisseau de la Propraz.
Au-delà, sentier souvent difficile à trouver : quand on le perd, on est amené à traverser des petits ravins ou des zones où la végétation empêche une progression facile.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP25 n° 3432 ET Albertville
  • Altitude de départ : 907m
  • Altitude minimum : 907m
  • Altitude maximum : 1859m
  • Dénivelée : 1000m
  • Distance : 14 km
  • Parcours sur fond de carte :
    — en bleu, à l’aller
    — en jaune, au retour
  • Balisage :
    — pas de balisage jusqu’au Col du Haut du Four
    — panneaux aux intersections et marques jaunes à partir du Col du Haut du Four
  • Sortie du 21/07/2018

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Remarque préliminaire : depuis mon premier passage sur cet itinéraire en 2010, la deuxième partie du sentier en direction du col a tendance à s’effacer.

ALLER

Au Col de Tamié, vers l’oratoire et le bassin, emprunter le chemin qui monte. Après une clairière, il passe sous une remontée mécanique. Continuer un peu pour suivre ensuite un sentier à gauche.

Monter au Plan du Rocher, ruines et vieux banc avec vue sur la vallée.

L e sentier monte ensuite à Plan Champ (présence d’un autre banc) et continue jusqu’au Ruisseau de la Propraz. Il y a des câbles (inutiles) et une grosse flèche sur le rocher avant le ruisseau.

Remarque : sachez que si vous continuez plus loin, il faut s’attendre à perdre la trace, ce qui nécessitera des efforts pénibles dans un terrain raviné ou encombré de végétation.

Traverser le ruisseau (pas facile) et retrouver le sentier en face un peu en amont (pas évident).

Remarque : le sentier indiqué sur la carte semble passer au-dessous d’une barre de rochers. On passe plutôt au-dessus.

Suivre tant bien que mal les restes du sentier (présence parfois de quelques rares marques rouges) qui se dirige vers l’ouest pour rejoindre le Col du Haut du Four.

PARC DU MOUTON

Au col (1519m), monter à droite jusqu’à la bifurcation de la cote 1640.

Le sentier de droite (balisage rouge et jaune) suit la ligne de crête jusqu’au Parc du Mouton.

En redescendant, continuer tout droit jusqu’au Col du Drison où le sentier de gauche par une traversée sous le Parc du Mouton ramène au Col du Haut du Four.

RETOUR

Pour un retour plus tranquille, on peut revenir par le sentier classique jusqu’au parking au-dessus du hameau Sous le Col de Tamié.

En remontant un peu la route puis par un chemin qui coupe ses lacets, on rejoint le Col de Tamié.

Dernière modification : 31 juillet 2018
Pointe de Chaurionde (2173m) Parc du Mouton (1859m) en boucle par Coutarse

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 21 juillet

Topo publié le 25 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par nadineLe 31 juillet à 08h17

    bonjour
    secteur sauvage , mais cette cartographie (nouvelle) n’apporte rien c’etait mieux avant on ne voit pas votre itineraire emprunté

  • par Le 31 juillet à 15h58

    Bonjour Nadine,

    en ce moment, il y a des difficultés à lire certains itinéraires sur les cartes. Il faut être patient avant le rétablissement de cette possibilité.

    En revanche, ce que tu peux faire, c’est cliquer sur Télécharger le .KML, pour pouvoir ensuite lire le tracé, sur Google Earth, par exemple.

    Cordialement
    Stan

  • par Le 21 août à 11h00

    Très beau sentier Bauju. Mériterait quelques bons coups de piochon et une bonne remise en état. Pas de difficultés techniques, mais bien que plus intéressant que l’itinéraire du Haut du Four au départ de « Sous le Col », qu’on peut qualifier de « Très Facile », il est beaucoup plus délicat.
    Et selon moi à éviter par temps de pluie (les câbles par terrain sec effectivement ne servent pas à grande chose, mais si la glaise est bien trempée…)
    Je ne sais pas si je me trompe mais il me semble qu’on l’appelait avant « Le sentier des gardes » ou « du garde ».
    Juste une petite précision, le deuxième belvédère est à 200m du Ruisseau de Propraz, juste avant de rentrer dans la gorge.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !