Col du Palet (2652m) par Tignes, à ski de randonnée ou raquettes

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
550m
Durée :
demi-journée

En plein cœur de la Vanoise, un des grands cols du massif qui permet de rejoindre Tignes à la vallée de Champagny ou à la vallée de Rosuel. Ce lieu de passage offre un grand panorama sur les faces nord de la Grande Casse et du Grand Bec. – Auteur :

Accès

De la vallée de la Tarentaise, rejoindre Tignes. Se garer sur le grand parking de Val Claret (2100m) (payant en hiver).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Présentation de la randonnée :

Cet itinéraire est le plus court pour rejoindre le Col du Palet et accessoirement le refuge du Col du Palet. C’est également le dénivelé le plus faible du fait d’un accès routier élevé.

L’inconvénient est par contre la proximité des remontées mécaniques de Tignes. Un téléski monte sous le Col du Palet. Cet itinéraire est donc intéressant en dehors des périodes d’ouverture de la station (ou avant l’ouverture des remontées mécaniques) et est donc à proscrire lorsque les pistes sont ouvertes pour des raisons de sécurité évidentes.

Du fait du panorama notamment sur la Grande Casse, le Col du palet peut être un objectif en soi, l’idéal étant de pouvoir rester au refuge du col du Palet car de là les possibilités de randonnée sont extrêmement nombreuses.

Renseignements pratiques :

Ces renseignements sont également valables en conditions estivales car l’accès est identique et l’itinéraire d’hiver suit à peu de choses près le GR 5.

  • Carte IGN : IGN TOP 25 3633 ET Tignes - Val d’Isère
  • Altitude départ : 2105m.
  • Altitude arrivée : 2652m.
  • Dénivelé : 550m.
  • Temps de montée : environ 2h, 1h30 de descente.
  • Orientation : E.
  • Difficulté : aucune, pentes modérées (max 25 degrés).
  • Lien refuge du Col du Palet

Description de l’itinéraire :

Du parking de Val Claret (payant l’hiver, gratuit l’été), remonter les pentes E en direction du chalet de Lognan.

Continuer ensuite à monter en suivant approximativement le tracé du GR 5 en passant sous le télésiège de Grattaleu.

En arrivant au col, il y a un énorme contraste entre le versant aménagé de Tignes et le versant opposé vierge de toute trace.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Dernière modification : 12 octobre 2018
La Grande Motte (3653m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 10 mars 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (11).
  • par Le 11 mars 2016 à 15h56

    Merci pour ces magnifiques photos ! un régal

  • par Le 11 mars 2016 à 19h54

    Merci Agarock, j’ai impression que tu es amateur des paysages de la Vanoise !

  • par Le 11 mars 2016 à 20h08

    Il habite au bord de la mer...il ne voit pas souvent la neige...

  • par Le 14 mars 2016 à 16h39

    eh oui, Alain ! hi hi ! et la Vanoise / Savoie, j’y ai goutté l’année dernière, et j’ai dans l’idée, maintenant, d’y aller chaque année tellement c’est beau !!!

  • par Le 15 mars 2016 à 13h33

    D’ailleurs, j’y retourne cette année ! yes !

  • par Le 20 mars 2016 à 10h49

    Quels sont tes objectifs en Savoie pour 2016 ?

  • par Le 21 mars 2016 à 12h48

    Dent Parrachée, Pointe de Ronce, Levanna Centrale, Rochemelon, Pointe de l’Echelle, Pointe du Lamet, si ma semaine est clémente au niveau météo !

  • par Le 21 mars 2016 à 14h08

    Cyril, si tu n’as fait aucune des Levanna, privilégie l’occidentale plutôt que la centrale qui est très expo et pourri. Le point culminant s’atteint par une vire côté Italie avec un passage de III expo que tu ne feras peut-être pas sans corde.
    http://s.camptocamp.org/uploads/images/1441475175_350843030BI.jpg

  • par Le 21 mars 2016 à 20h13

    En fait, Alain, j’hésite encore entre les 2 Levanna, mais même si je me suis équipé (corde, harnais, casque, mousqueton etc..) et que j’ai un peu bossé sur le sujet, peu être que je suivrai ton conseil, surtout si je gravis juste avant la Dent Parrachée et la pointe de Ronce. C’est toujours bon de suivre les conseils des montagnards expérimentés, je dirais même que ça n’a pas de prix

  • par Le 21 mars 2016 à 23h21

    Que c’est beau... L’image de l’Aiguille Noire me fait rêver !

    Hey Alain il me souvient d’une année où la neige a atteint les côtes normandes, ça peut donc arriver ! Bon après, la Normandie et le Var, ce n’est pas tout à fait la même chose, j’en conviens ^^

  • par Le 21 mars 2016 à 23h32

    Salut Julien,
    Cyril est dans le 13. Il peut arriver (rarement) que la Bonne-Mère ait les pieds dans la neige...
    http://www.infoclimat.fr/photolive/photos/2009-01/60571070120091240.jpg

  • par Le 21 mars 2016 à 23h42

    Wouaw, alors là ! Superbe photo s’il en est !

  • par Le 22 mars 2016 à 11h42

    Bien vu Alain. Moi qui ai pas mal arpenté les pentes de la colline (il y a longtemps), c’est la première fois que je vois la Bonne Mère sous la neige, hormis dans les boules en plastique.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !