Col nord du Gleysin (2578m) par la combe des Roches et antécime du Grand Morétan (2646m) à ski de randonnée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1550m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Cette randonnée permet de remonter une combe typique du massif de Belledonne : longue et sauvage, entourée d'aiguilles vertigineuses. Le col du Gleysin permet de basculer vers le refuge de l'Oule, l'antécime du Grand Morétan offre un joli point de vue sur Belledonne nord (Pic du Frêne, vallée du Veyton...).

Accès

De la vallée de la Maurienne, suivre la direction du col du Glandon, puis rejoindre Saint-Colomban-des-Villards. A la sortie du village, prendre une petite route à droite en direction du hameau des Roches (petit parking à 1138m).

Itinéraire

Présentation de la randonnée :

Cette randonnée permet de visiter la longue combe des Roches. Celle-ci à partir des ruines de l’Orselle (1719m) se divise en deux branches principales : la plus fréquentée mène à gauche à la Selle du Puy Gris, à droite au col des Fontaines, aux cols du Gleysin, au passage de Clarant...c’est cette partie là décrite dans le topo.

Les pentes sud au dessus de cette partie de la combe permettent d’atteindre des sommets comme la Pointe de l’Aup du Pont ou le Grand Morétan. La vue s’étend au nord jusqu’au massif du Mont Blanc mais surtout vers le Pic du Frêne et le massif de la Lauzière. Au sud la vue sur le Charmet de l’Aiguille, la Pointe de Comberousse est assez impressionnante.

Renseignements pratiques :

  • Carte : IGN TOP25 3434 OT Belledonne nord Allevard.
  • Dénivelé : 1550m.
  • Horaire : 4h30-5h de montée. La descente à ski est rapide surtout si il n’a pas de portage.
  • Orientation : SE puis S. Il faut donc être particulièrement matinal.
  • Difficulté : aucune jusqu’au col du Gleysin si ce n’est la longueur. Pente à 40 degrés pour l’antécime du grand Morétan.
  • Matériel : crampons pour l’antécime.

Description de l’itinéraire :

Des Roches (1138m), prendre le GR en direction de l’Orselle (1719m) plutôt rive gauche du torrent. A cet endroit laisser à gauche les belles pentes amenant à la Selle du Puy Gris pour continuer tout droit.

Remonter ensuite le glacier de Clarant, puis choisir un des deux cols du Gleysin (le nord à 2578m, le sud à 2565m, même difficulté).

Pour rejoindre le point 2646m du Grand Morétan, remonter au mieux les raides pentes sud , en fonction de l’enneigement. De là on peut rejoindre le véritable sommet par une arête.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Détail de la sortie :

Le Grand Morétan était l’objectif de la journée. La météo annonçait une journée printanière alors je décide de partir de bonne heure, à 5h50 sur les skis avec la lune comme seul éclairage.

Je remonte les pentes sud du Grand Morétan à 9h50, il fait chaud, trop chaud...A 2646m j’hésite puis je renonce sur l’arête alors que j’ai fait le plus dur. Malgré le regel nocturne, les pentes sud sont déjà transformées, c’est assez raide et exposé avec une traversée au dessus des barres rocheuses. C’est dur de renoncer mais la journée fut belle tout de même.

Dernière modification : 26 avril 2015
Selle du Puy Gris (2758m)

La carte du topo « Col nord du Gleysin (2578m) par la combe des Roches et antécime du Grand Morétan (2646m) à ski de randonnée »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Col nord du Gleysin (2578m) par la combe des Roches et antécime du Grand Morétan (2646m) à ski de randonnée »

Les premiers rayons du soleil. Vers le Puy Gris. l'antécime du Charmet de l'Aiguille. C'est tout droit. Vers la Selle du Puy Gris, mieux valait ne pas être là lorsque c'est descendu ! Vers le col du Gleysin. Sous le Charmet de l'Aiguille. Vue du col du Gleysin, vers la Pointe de Comberousse. Les pentes à remonter pour accéder au Grand Morétan. Belledonne nord : vers le vallon du Veyton. Le Pic du Frêne et le Mont Blanc. Le Pic du Frêne. Le col du Gleysin, le Charmet de l'Aiguille, la Pointe de Comberousse. Le Charmet de l'Aiguille. Le Puy Gris et sa selle. Vers la Maurienne. Zoom sur les Aiguilles d'Arves. L'arête pour accéder au sommet du Grand Morétan, pas pour aujourd'hui malheureusement. La vallée du Veyton. Descente du col du Gleysin Les pentes du Grand Morétan. Descente de la combe des Roches. C'est long mais c'est beau. La combe des Roches. Aiguilles vertigineuses.