Côte de Mancy (418m) par Macornay

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
164m
Durée :
demi-journée

Un petit parcours à la découverte de la Réserve Naturelle de la Côte de Mancy. – Auteur :

Accès

De Lons le Saunier, préfecture du Jura, rejoindre le village de Macornay à 3 km au sud.
Se parquer au niveau du Foyer Rural.

Précisions sur la difficulté

Aucunes difficultés à répertorier.

Les infos essentielles

-* Carte IGN : TOP 25 n°3326O : Lons le Saunier
-* Horaires : environ 3 h
-* Balisage :
— Panneau, peinture jaune.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking du Foyer Rural de Macornay, passer devant la Mairie à quelques mètres à droite.
Prendre la Rue des Micholettes à gauche de l’église.
Au bout de celle-ci, tourner à gauche puis à droite sur une patte d’oie (Rue du Mont Trellien).

Arrivé sur la D41, aller à droite sur quelques mètres avant de prendre à gauche (Panneau de Randonnée).
Avant le stade, emprunter le chemin partant sur la gauche.
La sente longe la paroi sud de la Côte de Mancy.

Vous entrez dans la Réserve Naturelle de la côte de Mancy (Réserve Naturelle).

Dans l’ascension, soit suivre le chemin tout droit ou bien repérer un petit sentier virant à droite (plus court).
Les 2 itinéraires débouchent sur une ancienne carrière (maintenant un site d’escalade).

Rejoindre l’émetteur puis continuer sur la piste qui longe le coteau plein nord.

Arrivé au Château d’eau de Mancy, tourner à gauche par un bois qui débouche aux
pelouses sèches.

Suivre le sentier puis prendre à droite l’itinéraire descend en forêt en direction
du lieu-dit "Les Péchettes".

Aller encore à droite et rejoindre la RD 117 via le Chemin de la Barre.

Traverser la route et continuer en face.On rejoint le village de Courbouzon.
Tourner à droite puis à gauche. On traverse un ruisseau puis prendre à gauche de nouveau. (Eglise).

Il ne reste plus qu’à longer la route départementale en direction de Macornay.
Environ 1 km restant, avant de retrouver le foyer rural juste après un rond point.

Dernière modification : 16 juin 2018
Cirque de Baume les Messieurs (parcours est)

A propos

Auteur de ce topo :

Franc-comtois à vie, né 1992, mon instinct me pousse à la montagne. Cet endroit fascinant, inquiétant et où je me sens vivant.

Randonnée réalisée le 1er mai

Topo publié le 5 mai

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (8).
  • par Dominique MalécotLe 16 juin à 06h36

    Bonjour,

    Le cheminement proposé dans ce post n’incite pas le public à respecter la réglementation particulière de la réserve, dont l’un des objectifs est de canaliser la fréquentation du public au seul cheminement principal référencé et balisé. Ainsi, ni le passage par la carrière Sud (indiqué nécessitant l’usage des mains), ni celui ou le balisage est dit inexistant (et pour cause), ni enfin la redescente dans le boisement Nord par une sente dite minuscule ne sont à conseiller de suivre !

    Avoir individuellement fait ce parcours n’a pas d’incidence particulière. Le diffuser et orienter des groupes de marcheurs à le refaire est irresponsable et irrespectueux du travail de protection mené depuis des dizaines d’années comme du site en lui même et de ses particularités locales. Vous n’avez aucune idée du dérangement que vous provoquez tant auprès de la flore que de la faune en diffusant ces informations. L’instinct et la volonté de se sentir vivant n’excusent rien. Il serait de bon ton de réfléchir et retirer purement et simplement cette découverte au risque d’être l’un des derniers à avoir pu la faire.
    Agir local, pensez global. Nous sommes 7 milliard et 1 milliard à avoir accès à cette information potentiellement mortelle pour les espèces qui ne trouvent leur milieu de vie qu’en l’absence de dérangement. Voulez vous être l’un des responsable de leur disparition ?

    Maintenant, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.
    Cordialement

  • par Le 16 juin à 07h35

    Je comprend votre frustration, pour le "bien moral" je vais demander la suppression de ce topo...
    Mais cela étant, je craint que ça change grand chose physiquement.
    Il y a des randonneurs respectueux et d’autre non.
    La faune et la flore n’ont pas besoin d’un site Internet pour être en péril.
    Que devrait-on faire dans ce cas, interdit les tout les accès ?
    On ne pourra jamais surveiller tout le monde, l’être humain en majorité détruit petit à petit ce qu’on lui a donner, c’est triste mais voilà...

  • par Le 16 juin à 08h37

    Bonjour Dominique

    Je ne crois pas qu’il y a lieu de supprimer ce topo et je te suggère de consulter : http://www.reserves-naturelles.org/cote-de-mancy et pour info je cite : L’accès du public est libre, dans la limite de la réglementation sur la circulation des personnes (uniquement pédestre) et de leurs animaux domestiques (chiens uniquement tenus en laisse). De nombreuses animations sont proposées tant sur le site qu’en périphérie, résultat de la collaboration entre Jura nature environnement et le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté.

    Je ne sais quel est ton intérêt mais ton intervention n’a pas lieu d’être.

  • par Dominique MalécotLe 16 juin à 09h42

    Merci Sapin25 d’avoir compris que mon exaspération n’était pas ciblé à votre encontre mais bien dans l’intérêt de ce territoire protégé, mais aussi des randonneurs
    Galipette, me renvoyer vers ce que j’ai écris en 2012 n’est pas utile. Sapin25 avait déjà indiqué le lien dans son panégyrique et je l’en remercie. Lui sait par où il est passé, et je le sais aussi puisqu’il en propose la carte très précise. Il a compris l’effet du nombre et qu’il serait contre productif d’envoyer 10, 20, 50 et je ne sais combien de personnes sur les passages très précis que je mentionne. Relisez plutôt la délibération de classement attenante à la page de RNF, seul document faisant foi :
    http://www.reserves-naturelles.org/sites/default/files/reserves/rnr117-delibclass_20100212_signe.pdf

    Il y est précisément écrit : Article 3.3 – Réglementation relative à la circulation et au stationnement des personnes
    La circulation et le stationnement des personnes peuvent être réglementés sur tout ou partie de la réserve naturelle par le(la) président(e) du Conseil régional, après avis du comité consultatif, selon un plan de circulation justifié par les impératifs de protection des milieux les plus fragiles.

    Souhaitez-vous un durcissement de la réglementation pour comprendre ces impératifs ? Diffusez des propositions de randonnées par les moyens actuels qui permettent à tout un chacun de montrer par où il est passé de façon aussi précise qu’une trace GPS est dangereux pour ces milieux les plus fragiles. Comprendrez vous que l’information tue ?

    Dominique Malécot, salarié du conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté en charge de la RNR de la côte de Mancy

  • par Le 16 juin à 10h21

    Compris Mr Malécot.
    J’ai rajouté ce parcours sur le site pour un but de découverte et de préservation de cet environnement.
    Je suit aussi soucieux que vous au fait de la régression floristique et faunistique subis par l’homme et/ou autre.
    Rien que la perte du Buis me désole...
    Cordialement.

  • par Le 16 juin à 10h51

    Circuit un peu différent dans la mesure où il ne passe pas par la Côte de Mancy, où le retour est effectué par des sentiers non balisés si l’on en croit IGN celui-ci est proposé par la mairie de Marconnay http://www.macornay.fr/medias/randonnees/randonnee02.pdf

  • par Le 16 juin à 11h57

    Je modifie prochainement le tracé pour écarté les passages non balisé.
    Ceci dis y a un site d’escalade au niveau de la carrière. Donc logés au même titre que les randonneurs ?

  • par Dominique MalécotLe 16 juin à 13h10

    Je reviens sur mon propos pour féliciter Galipette et répondre à Sapin25, mais aussi pour l’expliquer à Michel :
    Galipette, très bien, c’est ce cheminement qui est préconisé et qui a été retenu pour permettre un partage des activités sur ce territoire protégé ;
    Sapin25, oui, les grimpeurs sont soumis aux mêmes prescriptions que les autres. Ils accèdent aux sommets des voies par un autres cheminement que celui que vous avez emprunté ;
    Michel, si vous voyez de la rétention d’informations dans ce que j’écris, c’est que vous lisez trop vite. Cette réserve naturelle n’est pas sous cloche, ça ne marche pas, encore moins en contexte périurbain. Mais indiquer un cheminement, montrer sur photos un passage dans un pierrier et à proximité de gites à chiroptères, c’est introduire un dérangement supplémentaire pour chaque personne qui ira sur site pour reproduire le tracé de Sapin25. Comment savoir combien ils seront ? Modifier le tracé est donc indispensable.

    Aussi l’information qui tue ce n’est pas celle qui est cachée, c’est celle qui par ignorance guide en dehors des sentiers battus le plus grand nombre, en toute bonne fois. C’est celle qui n’a pas le contexte. J’ai humblement la prétention d’en savoir plus que vous tous sur ce demi kilomètre carré, simplement parce que je le pratique depuis longtemps. Et cette connaissance est partagé dans le plan de gestion librement consultable en ligne.
    https://www.researchgate.net/publication/322937148_Reserve_naturelle_regionale_de_la_Cote_de_Mancy_-_Plan_de_gestion_2015-2019
    Trop d’informations, n’est-il pas ?
    Vous préférez ce résumé ?
    https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwjZm6bHgNjbAhXDCMAKHcUyAKEQFggnMAA&url=https%3A%2F%2Fcen-franchecomte.org%2Fdocument.php%3Fiddoc%3D9wX78cCjbPkn4B2h&usg=AOvVaw1tizIGeHTX83WIDiAR-inH
    Comme par hasard il y a des enfants en photos qui découvrent et même qui jouent sur le site !
    Mais parce qu’ils sont guidés là où ils peuvent le faire avec le moindre impact (pas sans impact, non, juste moins).

    Quand vous voyez le logo de réserve naturelle, qu’elle soit nationale, régionale ou de Corse, sachez que derrière il y a des humains qui ont étudiés, réfléchis, proposés et qui chaque jour continuent de le faire et découvrent du nouveau sur un confetti du territoire. Nous ne vous demandons pas d’acquérir notre expertise, nous vous demandons d’être aussi humbles que nous pour le parcourir.
    Et j’ai bien écrit réserve naturelle, pas parc, ni espace. Les mots ont de l’importance car derrière se cachent des définitions administratives qui font toutes la différence. Mais là non plus je ne vous demande pas de savoir la faire.

    Profitez, mais en connaissance de cause.

  • par Le 16 juin à 16h34

    Topo modifié !

  • par Le 16 juin à 20h28

    Intervention qui m’étonne "c’est ce cheminement qui est préconisé et qui a été retenu pour permettre un partage des activités sur ce territoire protégé" il n’est pas fait mention d’une interdiction quelconque pour d’autres cheminements... Gros délire à propos du 1 milliard à avoir accès à cette information potentiellement mortelle pour les espèces !!! Conclusion le mieux et de créer des autoroutes à randonneurs et des mini musées en plein air où l’on s’agglutinera.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !